Gardez votre entreprise sur la bonne voie

Transcription

Voici Michel.

Comme de très nombreux Canadiens aujourd'hui, Michel est propriétaire d'une entreprise qui emploie un groupe d'employés dévoués.

Son entreprise est florissante, car Michel travaille fort pour qu'elle reste sur la bonne voie. Il gère ... son magasin...

... son plan d'affaires ...

... et ses obligations fiscales.

Michel sait que pour rester à jour sur le plan fiscal, il doit y consacrer une partie importante des activités quotidiennes de son entreprise.

Il gère son flux de trésorerie, met de côté de l'argent pour respecter ses obligations fiscales et utilise les modes de paiement en ligne pratiques de l'ARC.

Michel sait qu'il ne peut utiliser les retenues à la source de ses employés et les montants de TPS/TVH perçus auprès de ses clients comme flux de trésorerie de l'entreprise. Ce n'est pas son argent.

Il place ces montants en fiducie jusqu'à ce qu'il soit temps de les verser au gouvernement fédéral.

Mais il arrive que le flux de trésorerie de Michel ne soit pas aussi élevé qu'il devrait l'être.

Quand des dépenses imprévues surviennent, Michel a de la difficulté à faire ses paiements, y compris ses obligations fiscales.

Michel essaie d'abord d'emprunter pour combler ce manque de fonds, mais ses prêteurs refusent.

Comme il ne peut payer toutes ses dettes, Michel visite le site Web du gouvernement du Canada pour connaître les choix qui s'offrent à lui.

Il est soulagé de constater que l'ARC peut l'aider. En période exceptionnellement difficile, il pourrait être autorisé à payer ses dettes en plusieurs versements. Le service « Mon dossier d'entreprise » de l'ARC lui permet d'établir facilement des débits préautorisés à partir de son compte bancaire, ce qui l'aide à atténuer la pression financière du moment.

Et si Michel a besoin de discuter de sa situation avec quelqu'un, il peut appeler l'ARC pour parler à un représentant.

Michel sait que s'il échelonne ses dettes, il devra verser des intérêts jusqu'à ce que la totalité soit payée.

Plus tôt il remboursera sa dette, moins il devra payer d'intérêts.

Michel sait que s'il a conclu une entente de paiement, il devra la respecter! Il doit aussi continuer à produire ses déclarations à temps et rester à jour avec ses obligations fiscales.

En régularisant sa situation dès maintenant, Michel sait qu'il risque moins de voir l'ARC prendre des mesures plus fermes, comme la saisie de son revenu ou de ses biens, ou d'autres actions en justice visant le recouvrement du montant dû.

Si votre entreprise doit de l'argent à l'ARC, faites comme Michel! Obtenez l'aide et l'information dont vous avez besoin pour vous remettre sur la bonne voie et y rester.

Pour en savoir plus, allez à canada.ca/arc-recouvrements.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :