Quoi de neuf pour compléter des déclarations pour une personne décédée

Montant personnel de base (ligne 30000 de la déclaration) – Ce montant a augmenté pour la plupart des contribuables.

Dépenses pour abonnement aux nouvelles numériques (ligne 31350 de la déclaration) – Pour les années d'imposition 2020 à 2024, vous pourriez être en mesure de demander un crédit d’impôt non remboursable pour les montants versés au cours de l’année par la personne décédée pour un abonnement aux nouvelles numériques auprès d'une organisation journalistique canadienne qualifiée.

Dons de bienfaisance et autres dons (ligne 34900 de la déclaration) – Nous avons simplifié le calcul de l'annexe 9 pour la plupart des particuliers. De plus, pour l’année d'imposition 2020 et les années suivantes, vous pourriez être en mesure de demander un crédit d'impôt non remboursable pour les dons faits à des organisations journalistiques enregistrées.

Crédit canadien pour la formation (ligne 45350 de la déclaration) – Si la personne décédée remplit certaines conditions, vous pourrez peut-être demander pour lui le crédit canadien pour la formation, un nouveau crédit d'impôt remboursable disponible pour l’année d'imposition 2020 et les années suivantes.

Crédit d'impôt pour la main-d'oeuvre journalistique canadienne (CIMJC) (ligne 47555 de la déclaration) – Pour l’année d’imposition 2019 et les années suivantes, si la personne décédée était membre d’une société de personnes qui est une organisation journalistique admissible, vous pouvez peut-être demander ce nouveau crédit remboursable pour les montants attribués à la personne décédée par la société de personnes.

Montants reçus liés à la COVID 19 – Au cours de l'année, la personne décédée a peut-être reçu des paiements relatifs à la COVID-19, comme la Prestation canadienne d'urgence. Si ces montants sont imposables, la personne décédée aurait reçu un feuillet de renseignements, tel qu'un T4A ou T4E, comprenant des instructions sur la façon de déclarer ces montants. Ces feuillets sont également disponibles dans Mon dossier pour les particuliers.

Si la personne décédée était un travailleur autonome, elle a peut-être reçu une aide relative à la COVID-19, comme la Subvention salariale d'urgence du Canada. En général, vous devez soit inclure ces montants dans le revenu d’entreprise, soit réduire les dépenses du montant que la personne décédée a reçu. la personne décédée a peut-être également reçu un prêt du gouvernement. Le prêt en lui-même n'est pas imposable, mais vous devrez inclure dans le revenu d’entreprise toute partie du prêt qui fera l’objet d’une remise pour la personne décédée.

Même si la personne décédée a reçu un feuillet de renseignements indiquant son revenu imposable, si elle a reçu n’importe quelle partie de ces montants à cause d’un revenu qui est exonéré d’impôt selon la Loi sur les Indiens, remplissez le formulaire T90, Revenu exonéré d’impôt selon la Loi sur les Indiens.

Si la personne décédée a reçu la Prestation canadienne de la relance économique, vous devrez peut-être la rembourser en totalité ou en partie, si le revenu net de la personne décédée après certains ajustements est plus élevé que 38 000 $. Le remboursement est calculé sur la feuille de travail de la déclaration à la ligne 23500, dans le cadre du calcul du remboursement des prestations de programmes sociaux.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :