« Tout le monde à table ! » La ministre Bibeau met en lumière des investissements visant à améliorer l’accès aux aliments locaux dans le cadre de la Politique alimentaire pour le Canada    

Communiqué de presse

Le 12 août 2019 — Halifax (Nouvelle-Écosse) — Agriculture et Agroalimentaire Canada

Aujourd’hui, l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, et Andy Fillmore, député de Halifax, ont visité le Hope Blooms Garden and Greenhouse pour souligner le Fonds des infrastructures alimentaires locales, doté de 50 millions de dollars, et conçu pour réduire l’insécurité alimentaire, aider les organismes communautaires et renforcer la production d’aliments locaux par l’entremise de la Politique alimentaire pour le Canada qui a été lancée récemment.

Au cours des cinq prochaines années, le Fonds des infrastructures alimentaires locales appuiera des projets communautaires de jardins urbains, des cuisines communautaires, des banques alimentaires, des marchés fermiers et des serres. À compter du 15 août 2019, les organismes admissibles seront invités à présenter une demande d’aide financière non remboursable à hauteur de 25 000 $ pendant la première période de participation au programme.

La ministre a également annoncé que des demandes de participation au Conseil de la politique alimentaire du Canada, un élément central de la politique alimentaire, sont maintenant acceptées jusqu’au 20 septembre 2019. Le Conseil réunira une diversité d’intervenants et d’experts du secteur alimentaire pour traiter des possibilités et des défis d’aujourd’hui et de demain.

La Politique alimentaire pour le Canada est le fruit de consultations et d’une collaboration avec des Canadiens d’un bout à l’autre du pays. Le gouvernement du Canada a entendu plus de 45 000 Canadiens, dont des producteurs et des transformateurs d’aliments, des experts en environnement, en santé et en sécurité alimentaire, des groupes autochtones, des organisations non gouvernementales et des défenseurs d’intérêts communautaires.

La vision de la Politique alimentaire pour le Canada qui a été élaborée dans le cadre de ces consultations est la suivante : Tous les Canadiens et Canadiennes ont accès à une quantité suffisante d’aliments sains, nutritifs et diversifiés sur le plan culturel. Le système alimentaire du Canada est résilient et novateur, il protège l’environnement et soutient l’économie.

Pour concrétiser cette vision, le gouvernement du Canada a consacré plus de 134 millions de dollars dans le Budget de 2019 pour appuyer de nouvelles initiatives dans des domaines d’action clés, notamment :

  • une campagne de promotion « Achetez canadien » qui visera à accroître la fierté et la confiance des consommateurs à l’égard des aliments canadiens;
  • l’appui de projets communautaires comme des serres, des congélateurs communautaires et de la formation axée sur les compétences qui s’attaquent aux enjeux alimentaires et à l’insécurité alimentaire dans les collectivités nordiques et isolées;
  • un fonds d’encouragement pour appuyer des approches nouvelles et novatrices visant à réduire le gaspillage alimentaire dans la transformation des aliments, l’alimentation au détail et les services alimentaires;
  • de nouveaux fonds pour aider l’Agence canadienne d’inspection des aliments à mettre un frein à la fraude alimentaire — l’étiquetage trompeur et la fausse représentation de produits alimentaires — pour protéger les consommateurs contre les informations trompeuses et les entreprises contre la concurrence déloyale;
  • amorcer une collaboration avec les provinces, les territoires et les organismes sans but lucratif en vue de créer un programme national d’alimentation dans les écoles.

La Politique alimentaire pour le Canada est alignée sur les objectifs d’initiatives du gouvernement fédéral, comme le Partenariat canadien pour l’agriculture, la Stratégie en matière de saine alimentation et la Stratégie de réduction de la pauvreté, entre autres.

« Tout le monde à table ! »

Citations

« Les investissements et les initiatives de la Politique alimentaire pour le Canada, comme le Fonds des infrastructures alimentaires locales, nous aideront à jouer un rôle positif ici même, en Nouvelle-Écosse, de même qu’à la grandeur du pays, en particulier lorsqu’il s’agit de lutter contre l’insécurité alimentaire et de soutenir divers projets communautaires. Notre gouvernement prend des mesures aujourd’hui pour faire en sorte que les Canadiens aient accès à des aliments sains tout en favorisant un avenir plus sain et plus prospère pour nos familles et nos collectivités. »

- L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire 

« Je suis fier de me joindre à la ministre Bibeau à Hope Blooms pour souligner le changement positif qu’une organisation, à elle seule, a réussi à apporter dans notre collectivité. La Politique alimentaire pour le Canada appuiera des initiatives comme celle-ci, qui visent à améliorer le système alimentaire partout au pays. »

- Andy Fillmore, député de Halifax

Faits en bref

  • Les demandes présentées au titre du premier volet du Fonds des infrastructures alimentaires locales (Projets d’amélioration des infrastructures et équipements) seront acceptées entre le 15 août et le 1er novembre 2019. Ce volet vise à aider les petites organisations communautaires à pouvoir améliorer leur infrastructure et acheter de l’équipement directement lié à l’accessibilité d’aliments sains, nutritifs et locaux dans leur collectivité.

  • Le gouvernement cherche à établir des contacts avec les éventuels demandeurs au titre du deuxième volet du Fonds des infrastructures alimentaires locales (Projets de renforcement des systèmes alimentaires locaux) qui pourraient recevoir jusqu’à 250 000 $ d’aide financière non remboursable pour faire des investissements d’immobilisation et acheter des équipements alimentaires. Les organisations intéressées sont invitées à participer à la consultation en ligne.

  • Le Conseil de la politique alimentaire du Canada relèvera de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et sera constitué d’une diversité de membres provenant de l’industrie agricole et alimentaire, de professionnels de la santé, du milieu universitaire, d’organismes sans but lucratif et d’organisations autochtones. De plus amples renseignements sur le processus de demande et les critères de sélection sont disponibles se trouvent en ligne.

  • La Politique alimentaire pour le Canada aidera également notre pays à respecter les engagements qu’il a pris dans le cadre des Objectifs de développement durable des Nations Unies, visant notamment à éliminer la faim, à promouvoir la santé, à réduire le gaspillage alimentaire et à encourager des systèmes alimentaires durables.

  • Depuis 2008, l’entreprise sociale Hope Blooms a eu des impacts mesurables sur la sécurité alimentaire, la confiance et l’inclusion communautaires et l’éducation. Elle encourage aussi activement les jeunes à cultiver des aliments sur 4 000 pieds carrés de potagers biologiques, de façon saisonnière et à l’année.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Katie Hawkins
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
katie.hawkins@canada.ca
613-290-3896 (Cellulaire)

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez-nous sur Facebook : AgricultureCanadienne


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :