Les autorités de la concurrence du G7 conviennent d’une compréhension commune des défis soulevés par l’économie numérique  

Communiqué de presse

Le 18 juillet 2019, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

Aujourd’hui, les autorités de la concurrence des pays du G7 et la Commission européenne ont publié l’accord commun auquel elles sont parvenues, qui détaille leur compréhension commune des occasions et des défis qu’amène l’économie numérique.

L’évolution rapide de l’innovation numérique transforme continuellement l’économie mondiale et crée des occasions sans précédent pour les entreprises et les consommateurs aux quatre coins du monde. L’économie numérique soulève également de nouvelles questions et des défis du point de vue de la concurrence.

S’accordant pour reconnaître que les avantages de l’économie numérique seront maximisés dans des marchés concurrentiels, les autorités de la concurrence du G7 s’entendent notamment sur les points suivants :

  1. Des cadres robustes en matière de concurrence peuvent permettre de profiter des avantages de la transformation numérique tout en préservant la confiance des consommateurs envers le marché.
  2. Les défis soulevés par la transformation numérique requièrent que les autorités de la concurrence veillent à ce que leurs outils, ressources et compétences soient adéquats pour y répondre.
  3. Les gouvernements devraient évaluer si les politiques et les règlements en place limitent inutilement la concurrence sur les marchés numériques.
  4. Étant donné le caractère sans frontière de l’économie numérique, les autorités de la concurrence doivent mettre l’accent sur la coopération avec leurs homologues internationaux.  

Citations

« Je tiens à souligner le leadership dont l’Autorité de la concurrence a fait preuve dans le cadre de cette compréhension commune, de même que le travail exceptionnel accompli par nos homologues des pays du G7. La compréhension commune montre notre accord mutuel quant à l’importance que les autorités de la concurrence soient au diapason du monde numérique. »

Matthew Boswell
Commissaire de la concurrence 

Faits en bref

  • Le G7 est un groupe constitué de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni.

  • La compréhension commune est le résultat de discussions exhaustives entamées par la présidence française du G7 de 2019 et menées par l’Autorité de la concurrence (France).

  • Les autorités de la concurrence se sont entendues sur les principes de la compréhension commune le 5 juin 2019.

  • Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques des pays du G7 et la Commission européenne ont bien accueilli la compréhension commune le 18 juillet à Chantilly, en France, où ils se rencontraient pour tenir des discussions concernant les défis de l’économie numérique.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-866-694-8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte

Restez branchés :
Twitter | Facebook | LinkedIn | YouTube | Fil RSS | Diffusion électronique des actualités

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :