Succès mis en lumière lors de la cérémonie de remise des Prix pour réalisations exceptionnelles du CNRC

Document d'information

Paul Corkum, Ph. D.

Paul Corkum est un scientifique de renom. Il est entré au CNRC à titre d’étudiant postdoctoral, en 1973. Pendant sa carrière, il a remporté presque tous les prix scientifiques importants du domaine de la photonique et du laser, à l’échelle mondiale. Il est reconnu au sein de la communauté scientifique comme le « père » de la science du laser attoseconde, domaine qui est maintenant associé au CNRC et au Canada. Certains des scientifiques les plus brillants à l’échelle mondiale viennent au Canada pour travailler avec lui. À une époque où nous parlons souvent de la fuite des cerveaux, M. Corkum amène des idées et des personnes au Canada. Ses travaux de recherche se caractérisent par une pensée physique approfondie et des modèles élégants appuyés par des expériences très originales. Ses travaux ont souvent été utilisés comme point de départ par d’autres scientifiques expérimentaux et ont constitué la base de l’élaboration de nouvelles théories physiques rigoureuses. M. Corkum a récemment reçu la médaille Schneider du CNRC, la plus haute distinction remise à un employé.

Développement du vaccin contre Hia

Le développement des vaccins est un processus long et complexe. Toutefois, dans des situations critiques, comme les récentes éclosions de Haemophilus influenzae de type a (Hia) dans certaines collectivités nordiques du Canada, il n’y a pas une minute à perdre. Hia est un nouveau pathogène bactérien à mortalité et morbidité élevées, principalement chez les enfants de moins de deux ans. Reconnaissant l’importance d’intervenir rapidement et de tirer le maximum de l’expertise acquise dans le cadre du développement du vaccin contre la méningite, le CNRC, de concert avec l’Agence de la santé publique du Canada, s’est attaqué au développement d’une solution novatrice en matière de vaccins, avec l’appui du comité fédéral de recherche sur les vaccins et de développement de l’innovation. Le vaccin contre Hia a été le premier résultat de cette approche intégrée. De la recherche aux études de validation de principe, les responsables du développement du vaccin contre Hia ont été appuyés par une équipe multidisciplinaire leur permettant, tout au long du processus, de fournir une expertise scientifique et commerciale, en temps opportun.

Développement d’un moteur électrique haute efficacité

Une équipe de scientifiques spécialisés dans la formulation de poudres métalliques, au CNRC, a cerné l’occasion de développer de nouveaux moteurs électriques, utilisés pour le transport, plus abordables et dotés d’une autonomie accrue. Forts de leur expertise dans le domaine des poudres métalliques ainsi que de leurs relations dans le domaine des matériaux et de la mobilité électrique, les spécialistes du CNRC ont rassemblé les parties intéressées. La collaboration entre trois entreprises canadiennes et le CNRC a permis à TM4 de commercialiser un moteur électrique novateur offrant un rendement amélioré et permettant une réduction de 40 % des coûts de production. TM4 a été en mesure de livrer plus de 6 000 moteurs d’autobus électriques à la Chine au cours de l’année grâce à la technologie développée dans le cadre de cette collaboration.

Électronique imprimable

Pour que le Canada joue en rôle de premier plan dans le domaine novateur et évolutif de l’électronique imprimable, le CNRC a créé le Consortium de l’électronique imprimable, qui rassemblait des membres des secteurs public et privé. L’expertise combinée en recherche et développement des membres du Consortium offrait aux entreprises canadiennes une occasion unique de réduire les délais de commercialisation de leurs produits, leur procurant ainsi un avantage concurrentiel et leur permettant de maximiser leur potentiel de revenus par l’octroi de licences. Par exemple, l’entreprise canadienne GGI, spécialisée dans les produits d’interface personne-machine, a récemment bénéficié d’un appui de taille. Avec l’aide du CNRC, GGI a pu créer une encre conductrice haute performance pouvant être utilisée dans de nombreuses applications électroniques, y compris pour améliorer les fonctions des téléphones intelligents. Une licence d’utilisation de cette technologie brevetée a récemment été octroyée au plus important fabricant d’encre à l’échelle mondiale. Au cours des cinq dernières années, dans le cadre de sa collaboration avec le CNRC et le Consortium, GGI a doublé en importance.

Développement d’un simulateur de vol multiple

Grâce à son expertise dans le domaine des techniques d’essai en vol évoluées et des algorithmes de validation des données, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) s’est associé à CAE, entreprise canadienne de renommée mondiale spécialisée dans la simulation de vol et la formation connexe, pour inventer des simulateurs d’hélicoptère complets assortis de postes de pilotage exclusifs. Jusqu’à maintenant, les simulateurs ont été conçus pour reproduire l’environnement du poste de pilotage et l’expérience de vol d’un seul modèle d’aéronef, à un coût atteignant des millions de dollars chacun. Le modèle de conception novatrice de CAE peut prendre en charge de nombreux types d’hélicoptères dans le même environnement physique de simulation, permettant ainsi à CAE de proposer une solution de rechange unique et économique à ses clients tout en renforçant la sécurité aérienne au Canada.

Renseignements

Équipe des relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
613-991-1431
1-855-282-1637 (jour et nuit)
media@cnrc-nrc.gc.ca
Twitter : @cnrc_nrc



Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :