Le gouvernement du Canada s’associe avec le gouvernement de l’Ontario pour ajouter une nouvelle fonction au Service d’enregistrement des nouveau-nés de la province

Communiqué de presse

Il est plus facile que jamais de recevoir de l’argent pour l’éducation postsecondaire d’un enfant

Le 14 avril 2018                  Toronto (Ontario)                            Emploi et Développement social Canada

Lorsque les études postsecondaires sont abordables pour plus de gens, notre économie peut croître et notre classe moyenne peut prospérer. C’est pour cette raison que le gouvernement du Canada aide les familles à revenu faible ou moyen à épargner en vue des études postsecondaires de leurs enfants.

Aujourd’hui, le député de Beaches–East York, Nathaniel Erskine-Smith, accompagné de la ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs de l’Ontario, l’honorable Tracy MacCharles, a annoncé, au nom de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu, une modification importante apportée au Service d’enregistrement des nouveau-nés de l’Ontario, qui permet d’enregistrer en ligne les naissances dans la province. Dans le cadre du nouveau Service d’enregistrement des nouveau-nés 5 en 1, le service de références pour l’épargne-études aidera les parents de nouveau-nés à ouvrir un régime enregistré d’épargne-études (REEE) et à faire une demande en vue d’obtenir la Subvention canadienne pour l’épargne-études et/ou le Bon d’études canadien.

Auparavant, le Service d’enregistrement des nouveau-nés 4 en 1 permettait aux parents de nouveau-nés vivant en Ontario d’enregistrer la naissance de leur enfant, de demander un certificat de naissance, de demander un numéro d’assurance sociale pour l’enfant et de présenter une demande d’Allocation canadienne pour enfants. En élargissant le Service d’enregistrement, le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Ontario permettent aux parents d’économiser plus facilement en prévision des études de leurs enfants.

Citations

« En rendant les études postsecondaires plus abordables pour tous les Canadiens, et tout particulièrement pour ceux issus d’une famille à revenu faible ou moyen, nous agissons non seulement de la bonne façon, mais aussi de façon intelligente. Les enfants qui possèdent une épargne-études sont plus susceptibles de faire des études postsecondaires et de les terminer et sont généralement moins endettés lorsqu’ils obtiennent leur diplôme. En aidant plus de gens à avoir accès à des études postsecondaires, nous adoptons la meilleure façon de faire croître notre économie et de renforcer la classe moyenne. »
– L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

« L’Ontario est la première province à ajouter une fonction permettant aux parents de demander à ce qu’un fournisseur d’’épargne-études communique avec eux lorsqu’ils enregistrent la naissance de leur enfant. Cet important partenariat avec le gouvernement du Canada aidera les enfants admissibles à une aide financière en vue de leurs études à recevoir cette aide lorsqu’ils en ont le plus besoin. »
– L’honorable Tracy MacCharles, ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs de l’Ontario

« Les études révèlent que les enfants qui ont fait des études de niveau supérieur ont une meilleure qualité de vie, et c’est ce que tous les parents souhaitent pour leurs enfants. Par le biais du nouveau Service d’enregistrement des nouveau-nés 5 en 1, les familles peuvent demander qu’on communique avec elles pour les renseigner sur les incitatifs à l’épargne-études, comme le Bon d’études canadien, qui peut leur fournir jusqu’à 2 000 $ pour l’éducation postsecondaire d’un enfant. »
Nathaniel Erskine-Smith, député de Beaches–East York

Faits en bref

  • Entre le lancement du BEC en 2004 et la fin décembre 2017, le gouvernement du Canada a versé plus d’un milliard de dollars au titre du BEC dans les REEE d’enfants issus d’une famille à faible revenu.

  • En 2017 uniquement, le gouvernement a versé plus d’un milliard de dollars au titre du BEC et de la SCEE dans les REEE d’enfants canadiens admissibles.

  • En mai 2017, le gouvernement du Canada a versé le millionième BEC dans un REEE. À ce jour, il a donc aidé plus d’un million d’enfants canadiens à épargner en vue de leurs études postsecondaires.

  • Plus de 1,3 million de naissances ont été enregistrées par le biais du Service d’enregistrement des nouveau-nés 4 en 1 depuis le lancement du service en 2006.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Matt Pascuzzo
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu, C.P., députée
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail
matt.pascuzzo@hrsdc-rhdcc.gc.ca
819-654-4183

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :