Les employeurs de l’Ontario obtiennent de l’aide pour embaucher et former des apprentis dans le secteur de l’électricité avec l’appui du gouvernement du Canada

Communiqué de presse

Le 21 septembre 2018             Etobicoke (Ontario)                Emploi et Développement social Canada

La prospérité future du Canada repose sur la nécessité pour chaque Canadien de détenir les compétences, la formation et l’expérience dont il a besoin pour obtenir des emplois de qualité et réussir dans une économie en constante évolution. Les métiers spécialisés offrent à la classe moyenne de bons emplois recherchés et bien rémunérés.

Aujourd’hui, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu, a annoncé que le gouvernement du Canada versera plus de 618 000 $ à l’Ontario Electrical League dans le cadre du Consortia Pilot Project – Employer Engagement. Cet investissement permettra d’augmenter le nombre d’employeurs qui forment des apprentis dans le secteur de l’électricité.

L’Ontario Electrical League recrutera et formera des employeurs qui n’ont jamais offert de formation d’apprentis. Au total, 20 employeurs et 20 apprentis bénéficieront de l’investissement, et un consortium d’employeurs sera créé. À la fin du projet, les leçons tirées seront étendues à d’autres régions géographiques de l’Ontario afin que davantage d’employeurs puissent en profiter.

Avant de devenir compagnons, les apprentis alternent entre des périodes de formation pratique et  technique. L’un des obstacles persistants qui les empêche de terminer leur formation est la faible participation des employeurs. En outre, celle-ci se heurte à nombre d’obstacles, comme le lourd fardeau administratif, la difficulté de joindre des apprentis et le manque de travail pour l’ensemble du métier. En augmentant le nombre d’employeurs participant à des programmes d’apprentissage, le gouvernement du Canada contribue à ce que le pays puisse compter sur les gens de métier qualifiés qu’il lui faut pour répondre aux besoins du marché du travail.

Grâce à ce projet pilote, le gouvernement non seulement appuie les employeurs, mais il investit également dans la prochaine génération de gens de métier qualifiés afin qu’ils puissent tous profiter de la prospérité du Canada.

Citations

« Nous savons que les apprentis ont souvent de la difficulté à trouver un employeur qui les aidera à terminer leur formation. Cet investissement permettra à plus d’employeurs à participer à des programmes d’apprentissage, afin que davantage d’apprentis aient une juste chance de réussir. Alors que l’économie canadienne ne cesse de croître, le gouvernement veille à ce que les Canadiens puissent combler les emplois de qualité qui sont créés. »
– L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

« Il s’agit d’une initiative sans précédent pour les employeurs et les apprentis des métiers de l’électricité et de la mécanique. Le programme simplifie chaque étape de l’embauche et de la formation, afin que les employeurs puissent s’atteler à offrir une formation pratique de qualité aux apprentis. Les ressources, comme des mentors expérimentés de l’industrie ou un outil d’embauche sur le Web, sont adaptées aux besoins particuliers des employeurs occupés, afin qu’ils puissent investir dans l’avenir de leur entreprise, et appuient les employeurs productifs et l’expérience d’apprentissage. »
Stephen Sell, président, Ontario Electrical League

Faits en bref

  • Selon le Forum canadien sur l’apprentissage, seulement un employeur dans les métiers spécialisés sur cinq embauche et forme des apprentis. Pourtant, les apprentis consacrent de 80 à 90 % de leur temps de formation au travail.

  • En octobre 2016, le Forum des ministres du marché du travail s’est engagé à explorer des approches novatrices pour accroître la participation des employeurs à l’apprentissage.

  • Le gouvernement du Canada fait d’importants investissements dans l’apprentissage et les métiers spécialisés dans le cadre du programme Sceau rouge et d’autres programmes fédéraux de soutien à l’apprentissage. Cela comprend des bourses, des prêts, des crédits d’impôt et des prestations d’assurance‑emploi pendant les études en formation technique.

  • En 2017, le gouvernement a également lancé le Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical, qui prévoit l’investissement de 25 millions de dollars dans la formation d’apprenti, l’innovation et les partenariats d’affaires améliorés en milieu syndical.

  • Dans le budget de 2018, le gouvernement a annoncé trois nouvelles initiatives visant à mieux soutenir les groupes confrontés à des obstacles afin qu’ils puissent réussir dans les métiers spécialisés : un programme de préparation à la formation d’apprenti, une Subvention incitative aux apprentis pour les femmes et le Fonds pour les femmes en construction.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Véronique Simard
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu, C.P., députée
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail
veronique.simard@hrsdc-rhdcc.gc.ca
819-654-5611

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@rhdcc-hrsdc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :