Le gouvernement du Canada aide des centaines de nouveaux arrivants à Milton formés à l’étranger à faire reconnaître leurs titres de compétences

Communiqué de presse

Le 23 mai 2019              Milton (Ontario)              Emploi et Développement social Canada

Les nouveaux arrivants qualifiés sont souvent confrontés à des difficultés particulières lorsqu’il s’agit de trouver du travail dans leur domaine en raison d’un manque de reconnaissance de leurs études et de leur formation acquises à l’étranger. Afin d’assurer une main-d’œuvre qualifiée, concurrentielle et inclusive, le gouvernement du Canada aide les nouveaux arrivants formés à l’étranger à trouver et à conserver de bons emplois bien rémunérés. Cela fait partie du plan du gouvernement pour faire croître l’économie, renforcer la classe moyenne et assurer la compétitivité future du Canada.

Aujourd’hui, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu, a annoncé un nouveau projet visant à aider environ 100 nouveaux arrivants formés à l’étranger à Milton, en Ontario, à faire reconnaître leurs titres de compétences. Ainsi, ils pourront intégrer le marché du travail plus rapidement et contribuer à notre économie croissante.

Le gouvernement du Canada versera 650 000 $ au Canadian Welding Bureau Group (Groupe CWB) cours des deux prochaines années pour créer un portail d’évaluation des titres de compétences professionnelles en soudage pour les nouveaux arrivants (le portail). Celui-ci fournira aux professionnels du soudage formés à l’étranger des outils liés à l’emploi et à la formation, et des conseils sur la meilleure façon de faire reconnaître des titres de compétences. Cet investissement aidera les professionnels à trouver et à conserver de bons emplois bien rémunérés dans le cadre du plan visant à faire croître l’économie, à renforcer la classe moyenne et à assurer la compétitivité future du Canada.

L’investissement est réalisé dans le cadre du Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers (PRTCE), qui fournit des fonds aux gouvernements provinciaux et territoriaux, aux organismes de réglementation, aux associations nationales et aux organismes d’évaluation des titres de compétences. Les gouvernements et les organisations utilisent le financement alloué aux projets pour simplifier les processus de reconnaissance. Le PRTCE accorde également des prêts aux nouveaux arrivants qualifiés pour les aider à payer les dépenses liées à la reconnaissance de leurs compétences et de leur formation et offre des services de soutien à l’emploi afin de les aider à obtenir leur première expérience de travail au Canada dans leur domaine.

Citations

« Notre succès dépend de l’égalité des chances de réussite de chacun, y compris des nouveaux arrivants. Les aider à faire reconnaître leurs titres de compétences étrangers leur permettra d’exercer leur profession au sein de notre main-d’œuvre, ce qui profitera à notre économie ainsi qu’à notre population. Grâce à cet investissement, nous nous assurons de ne laisser aucun talent inexploité. Lorsque nous donnons aux nouveaux arrivants une juste chance de réussir au Canada, notre économie et notre classe moyenne prospèrent. »
– L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

« Le Groupe CWB est honoré de recevoir cette subvention du Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers, sous la direction d’Emploi et Développement social Canada, pour la création du portail. Cet investissement nous permettra de mettre sur pied un programme et d’élaborer des ressources qui aideront les soudeurs à trouver des emplois au Canada. Les nouveaux arrivants et les professionnels canadiens du soudage pourront perfectionner leurs compétences et accéder à une gamme de services sur le développement professionnel, grâce auxquels ils pourront obtenir des emplois stables dans l’une des nombreuses entreprises qui recherchent désespérément des soudeurs professionnels. »
– Michelle Stanford, vice-présidente principale, Services aux industries

Faits en bref

  • Ce projet devrait aider plus de 100 personnes formées à l’étranger.

  • Le soudage est une industrie à forte croissance comparativement à la plupart des autres professions. De 2011 à 2015, les métiers de soudeur et de métallurgiste ont connu des croissances respectives de 15 % et de 30 %. Parallèlement, l’industrie a connu des pénuries de candidats et une demande accrue dans ce secteur. (Statistique Canada)

  • On s’attend à ce que 250 nouveaux arrivants visitent la page Web du portail, dont 100 seront pris en charge par le projet, et à ce que 50 % ou plus des nouveaux arrivants participants intègrent le marché du travail canadien.

  • Les nouveaux immigrants (15 à 64 ans) présentent un taux d’emploi plus faible (62,2 %) que les non-immigrants (71,7 %). (Statistique Canada, Recensement de 2016)

  • Les nouvelles arrivantes issues de minorités visibles présentent un taux de chômage plus élevé (14,4 %) que leurs homologues masculins (10,2 %). (Statistique Canada, Nouveaux arrivants au Canada de 2011 à 2016)

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Véronique Simard
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu, C.P., députée
ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail
veronique.simard@hrsdc-rhdcc.gc.ca
819-654-5611


Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :