Document d’information : Modernisation de l’emploi chez les jeunes

Document d'information

Le gouvernement du Canada a pour priorité de garantir que les jeunes ont les compétences et la formation nécessaires pour réussir sur notre marché du travail en constante évolution. Depuis 1997, la Stratégie emploi jeunesse (SEJ) a aidé les jeunes à négocier la transition de l’école au travail et à entreprendre leur carrière du bon pied.

Dans le budget de 2016, le gouvernement a annoncé la création du groupe d’experts sur l’emploi chez les jeunes. Le groupe d’experts avait pour mandat de mener de vastes consultations et d’évaluer les défis et les obstacles que doivent surmonter les jeunes lorsqu’il s’agit de trouver et de conserver un emploi, et de fournir des conseils au gouvernement pour moderniser la stratégie.

En juin 2017, le groupe d’experts a publié son rapport définitif, 13 voies pour moderniser l’emploi des jeunes au Canada, qui appelait la stratégie à mieux répondre aux besoins des jeunes dans le contexte d’un marché du travail en constante évolution, à être plus centrée sur les jeunes et plus souple, et à mieux servir les jeunes qui se butent à des obstacles et les jeunes Autochtones.

La SEJ a été restructurée afin de répondre aux multiples défis que doivent relever les jeunes sur le marché du travail, particulièrement les jeunes qui se butent à des obstacles à l’emploi, et afin de garantir que tous les jeunes Canadiens ont les mêmes chances de réussir.

Stratégie emploi et compétences jeunesse (SECJ)

La SECJ est une stratégie modernisée, inspirée de la SEJ précédente pour veiller à ce que tous les jeunes Canadiens aient la possibilité de développer leurs compétences et de trouver un emploi valorisant. Elle vise à fournir des services souples adaptés à chaque individu, une éligibilité élargie, et des soutiens améliorés, pour les aider tous les jeunes Canadiens à perfectionner leurs compétences et à acquérir l’expérience requise pour passer avec succès des études au marché du travail.

La SECJ fournit du financement à des organismes pour offrir une gamme d’activités afin d’aider des jeunes faisant face à des obstacles à l’emploi à acquérir un éventail de compétences et de connaissances dont ils ont besoin pour participer au marché du travail actuel et futur. Des investissements seront accordés pour former des partenaires et encourager la collaboration entre les fournisseurs de services, afin d’assurer le partage des pratiques exemplaires et d’accroître la capacité en matière d’emploi pour les jeunes. Le soutien sera adapté afin de répondre aux besoins de tous les jeunes, avec des services améliorés pour les jeunes faisant face à des obstacles à l’emploi. Ces obstacles comprennent souvent les suivants :

  • L’abandon des études secondaires à un jeune âge,
  • immigration récente au Canada,
  • Identification en tant que membre d’une minorité visible,
  • vivre avec un handicap,
  • monoparentalité,
  • vivre dans un foyer à faible revenu,
  • Itinérance ou logement précaire,
  • vivre en milieu rural ou éloigné.

Pour ces jeunes, les obstacles s’additionnent souvent et ils sont plus susceptibles de faire partie de la population de jeunes qui sont involontairement ni en emploi, ni aux études, ni en formation.

Reconnaissant que certains jeunes autochtones font face à des circonstances uniques, la SECJ est conçue pour maximiser les opportunités pour eux, y compris un soutien et des services plus spécifiques à la culture.

Le gouvernement du Canada collabore avec les partenaires autochtones, les fournisseurs de services et les jeunes pour comprendre comment mieux soutenir les jeunes autochtones dans leurs parcours vers l’emploi.

Les volets précédents offerts par la Stratégie emploi jeunesse (Connexion compétences, Objectif carrière et Expérience emploi été) ont été intégrés afin de créer un réseau de prestation de services plus souple et le programme Emplois d’été Canada a élargi l’admissibilité pour y inclure tous les jeunes âgés de 15 à 30 ans, ne limitant plus le programme uniquement aux étudiants.


Appel de propositions

Les organisations pourront présenter des demandes de financement du 3 juin 2019 au 26 juillet 2019. Les projets pourront commencer dès le 1er avril 2020.

Sur une période de trois ans, la SECJ fournira jusqu’à 600 millions de dollars de financement à des organismes qui offriront une gamme d’activités afin d’aider des jeunes faisant face à des obstacles à l’emploi à acquérir un éventail de compétences et de connaissances dont ils ont besoin pour participer au marché du travail actuel et futur.

Le programme de la SECJ encourage également les collaborations et l’innovation pour accroître la capacité à travers le réseau des fournisseurs de services aux jeunes (p. ex., employeurs, organisations de prestation de services et établissements d’enseignement), mieux appuyer les jeunes et aider les employeurs à les embaucher et à les maintenir en poste, en particulier ceux qui font face à des obstacles.

Les projets peuvent être de portée nationale ou régionale :

  • Portée nationale : Les activités de projet doivent se dérouler dans au moins trois provinces ou territoires.
  • Portée régionale : Les activités de projet peuvent avoir une portée provinciale, territoriale ou locale, mais doivent se limiter à une seule province ou un seul territoire.

Pour connaître tous les détails sur l’admissibilité et les autres exigences, veuillez visiter https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/financement/programme-strategie-emploi-competences-jeunesse.html


Financement disponible

Par le biais de la SECJ, le gouvernement du Canada investit plus de 330 millions de dollars dans les programmes liés à l’emploi et aux compétences pour les jeunes dans le cadre de la Stratégie emploi jeunesse, en plus des récents investissements successifs, portant le total pour tous les ministères participants à plus de 400 millions de dollars en 2016-2017 et 530 millions de dollars en 2017-2018. Cet investissement appuie la nouvelle SECJ ainsi que le programme Emplois d’été Canada.

Pour accroître encore plus les possibilités d’emplois pour les jeunes Canadiens, dans le cadre du budget de 2018, le gouvernement fournit un montant supplémentaire de 448,5 millions de dollars sur cinq ans à compter de 2018–2019, afin de moderniser la stratégie et de continuer à fournir plus d’emplois d’été au Canada à l’été 2019.

Le gouvernement du Canada continuera d’investir pour aider les jeunes à acquérir les compétences et l’expérience requises pour avoir une bonne chance de réussir grâce à la nouvelle Stratégie emploi et compétences jeunesse. En plus du financement accordé dans le cadre du budget de 2018, il ajoute aussi d’autres investissements dans le cadre du budget de 2019, qui propose d’investir un montant supplémentaire de 49,5 millions de dollars sur cinq ans à compter de 2019-2020.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :