Emplois d’été Canada 2022

Document d'information

Survol

Emplois d’été Canada (EEC) fait partie de la Stratégie emploi et compétences jeunesse, qui s’inscrit dans l’engagement du gouvernement fédéral à aider les jeunes – surtout ceux confrontés à des obstacles à l’emploi – à obtenir les renseignements et à acquérir les compétences, l’expérience de travail et les aptitudes nécessaires pour réussir la transition vers le marché du travail.

EEC est géré par Emploi et Développement social Canada. EEC offre des contributions salariales aux employeurs d’organisations du secteur privé comptant 50 employés à temps plein ou moins et d’organisations sans but lucratif et du secteur public afin de créer des expériences de travail d’été de qualité pour les jeunes de 15 à 30 ans. Le programme leur offre des possibilités de développer et de perfectionner leurs compétences, tout en répondant aux priorités nationales et locales et en améliorant l’accès au marché du travail pour les jeunes, y compris ceux qui font face à des obstacles.

La période de demande des employeurs pour Emplois d’été Canada (EEC) 2022 est en cours et se terminera le 25 janvier 2022. Cette année, les employeurs des secteurs public et privé pourront recevoir jusqu’à concurrence de 50 % du salaire horaire minimum provincial ou territorial en financement. Comme par les années passées, les employeurs sans but lucratif recevront jusqu’à 100 % du salaire horaire minimum provincial ou territorial pour chaque employé.

Pour aider les jeunes en situation de handicap à obtenir un emploi et encourager les employeurs à les embaucher dans le cadre de ce programme, ceux-ci pourraient être admissibles à un financement additionnel visant à répondre aux besoins de ces jeunes dans le milieu de travail. Ces fonds supplémentaires peuvent être utilisés pour acquérir les outils personnels et prendre les mesures d’adaptation dont l’employé a besoin pour accomplir ses tâches.

Les priorités nationales de cette année appuieront des projets destinés aux jeunes qui font face à des obstacles à l’emploi, aux petites entreprises et au secteur sans but lucratif, notamment : 

  • les jeunes n’ayant pas terminé leur secondaire ou n’étant pas inscrits à un programme d’éducation ou de formation;    
  • les jeunes Autochtones; 
  • les jeunes Noirs et autres jeunes racialisés;
  • les jeunes en situation de handicapés;
  • les petites entreprises et les organismes sans but lucratif qui s’auto-déclarent comme leader de groupes sous-représentées sur le marché du travail.

Admissibilité

Employeurs

Les employeurs canadiens admissibles proviennent des secteurs sans but lucratif, public et privé. Les employeurs du secteur privé doivent compter au plus 50 employés à temps plein au Canada pour être admissibles (les employés à temps plein travaillent 30 heures ou plus par semaine).

Les employeurs canadiens non admissibles sont les membres de la Chambre des communes et du Sénat, les ministères et agences fédéraux et provinciaux, et les organismes se livrant à des activités politiques partisanes.

Projets et activités professionnelles

Les projets et les activités professionnelles ne sont pas admissibles s’ils :

  • impliquent des activités menées à l’extérieur du Canada;
  • impliquent des activités qui contribuent à la prestation d’un service personnel à l’employeur;
  • impliquent des activités politiques partisanes;
  • impliquent des activités de financement visant à récupérer le coût des salaires des jeunes participants;
  • limitent l’accès aux programmes, aux services ou à l’emploi ou sont autrement discriminatoires, à l’encontre des lois en vigueur, en fonction de motifs interdits, y compris le sexe, les caractéristiques génétiques, la religion, la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, l’incapacité mentale ou physique, l’orientation sexuelle, ou l’identité ou l’expression de genre;
  • encouragent l’intolérance, la discrimination ou les préjugés;
  • visent activement à entraver ou à restreindre l’accès des femmes aux services de santé sexuelle et reproductive.

Comment présenter une demande

Les employeurs peuvent présenter leurs demandes par voie électronique en remplissant un formulaire à remplir en ligne ou en s’inscrivant au portail sécurisé des Services en ligne de subventions et contributions. L’inscription au portail est un processus ponctuel qui permet aux employeurs de présenter une demande et d’en faire le suivi, de signer des ententes et de faire des demandes de financement auprès d’EEC et d’autres programmes de financement offerts par Emploi et Développement social Canada.

La sécurité des jeunes est primordiale pour EEC. Pour pouvoir bénéficier d’un financement, les employeurs doivent pouvoir leur offrir un placement professionnel dans un environnement de travail sécuritaire. Dans le contexte actuel de la COVID-19, il incombe aux employeurs de se tenir informés des orientations provinciales sur les services essentiels et des renseignements relatifs à la santé publique à l’échelle municipale, provinciale et fédérale.

En plus des orientations publiées par les administrations municipales, provinciales et territoriales, le gouvernement fédéral a publié les ressources suivantes pour aider les employeurs et les employés :

Afin d’aider les employeurs, le guide du demandeur EEC 2022, disponible en ligne, fournit des instructions sur la façon de remplir un formulaire de demande, ainsi que les critères d’admissibilité et d’évaluation.

Au printemps 2022, Service Canada affichera automatiquement toutes les offres d’emploi financées par EEC sur le site Web du Guichet-Emplois et sur l’application mobile connexe. Cela aidera les employeurs à pourvoir les postes avec des jeunes qualifiés qui cherchent du travail dans leur collectivité. Le Guichet-Emplois est la principale source d’information des jeunes sur la disponibilité des postes financés par EEC.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :