Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030 : Aller de l’avant ensemble

Sur cette page

Formats substituts

Message du Ministre

Un monde où chacun trouve sa place et qui ne laisse personne de côté peut sembler hors d’atteinte. C’est d’autant plus vrai à un moment où la planète entière réagit aux répercussions à grande échelle de la COVID-19. Pourtant, la situation actuelle offre une opportunité de taille. Nous pouvons prendre le virage vers un monde plus durable, juste, inclusif et résilient. Nous pouvons avancer les démarches qui nous permettront d’y arriver.

Il y a eu au cours de la dernière année des discussions animées sur la façon de relever les défis auxquels nous sommes confrontés. Ces défis sont particulièrement importants pour les groupes marginalisés et les personnes en situation de vulnérabilité. Le débat public au Canada porte de plus en plus sur ce que nous pouvons faire pour mieux nous reconstruire dans l’intérêt de tout le monde. Il s’interroge sur la meilleure façon d’instaurer des politiques vigoureuses qui contribuent à éliminer les obstacles que rencontrent les peuples autochtones, les Noirs et les personnes racisées, ainsi que les personnes en situation de handicap.

Le Programme pour le développement durable à l’horizon 2030 est :

  • une voie à suivre pour le Canada et le monde;
  • un plan directeur global pour bâtir un monde plus pacifique, inclusif, prospère, résilient et durable;
  • axé sur les personnes;
  • un ensemble de 17 objectifs de développement durable (ODD) qui visent à s’attaquer aux défis mondiaux les plus pressants;
  • un moyen d’améliorer la qualité de vie et de répondre aux besoins et aux priorités des gens, notamment :
    • un logement sûr;
    • la sécurité alimentaire; et
    • un travail décent.
  • l’accès à des soins et services de santé, à une éducation de qualité et à un environnement sain.

Le Canada fait la promotion du Programme 2030 au pays et à l’étranger, et accélère les progrès accomplis relativement aux ODD tout au long de la Décennie d’action des Nations Unies. La Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030 consiste à :

  • bâtir un environnement responsabilisant inclusif, qui soutient l’atteinte des ODD;
  • tirer parti de nos différentes forces et expériences pour l’ensemble du Canada, dans les collectivités arctiques, rurales et côtières comme dans nos grands centres;
  • faire en sorte que les Canadiens fournissent leur part d’efforts en tant de citoyens du monde;
  • reconnaître les engagements importants à l’égard de la réconciliation avec les peuples autochtones et de leur autodétermination; et
  • reconnaître les engagements à l’égard de l’égalité, d’un environnement sain, de la paix, de la justice et des droits de la personne.

Il y a des raisons impératives de relever le défi des ODD au pays et sur la scène internationale. Tout le monde peut contribuer à faire du Programme de développement durable à l’horizon 2030 une réalité et en bénéficier. Cela vaut pour tous les ordres de gouvernement, les peuples autochtones, la société civile, le secteur privé, et nos communautés universitaires, sans but lucratif et bénévoles.

Le gouvernement du Canada est d’avis que nous pouvons ensemble bâtir un Canada plus inclusif et résilient, et rendre le monde plus durable. La Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030 montre comment nous pouvons tous collaborer à faire précisément cela.

L’Honorable Ahmed Hussen
Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

L’Honorable Karina Gould
Ministre du Développement international

L’avenir que nous voulons voir

Les Canadiens et Canadiennes aspirent à avoir le monde durable, pacifique, résilient, inclusif et prospère envisagé dans le Programme de développement durable à l'horizon 2030.

La Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030 établit une approche pour :

  • accélérer les progrès en vue d’atteindre les ODD au Canada; et
  • contribuer à les atteindre à l’échelle internationale.

Tous les membres des Nations Unies ont adopté le Programme 2030 en septembre 2015. Ce cadre de référence mondial de 15 ans est axé sur un ensemble de 17 ODD et 169 cibles (en anglais seulement). Les ODD couvrent les dimensions sociales, économiques et environnementales du développement durable. Ils intègrent aussi des éléments ayant trait à :

  • la paix;
  • la gouvernance; et
  • la justice.

Le Programme 2030 est d’une nature universelle. Il exhorte les pays en développement et développés à mettre en œuvre les ODD afin d’éradiquer la pauvreté et faire en sorte que personne ne soit laissé de côté.

Le Canada s’est penché sur la signification de l’expression « personne ne soit laissé de côté » dans le contexte canadien dans la Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030. Une collaboration à grande échelle et la mobilisation publique ont permis d’évaluer la situation du Canada. Il s’est agi d’envisager ce qu’une stratégie canadienne pourrait inclure. Cette Stratégie nationale est l’aboutissement de ces perspectives, des leçons tirées des expériences reliées à la COVID-19 et d’autres considérations. L’étape suivante du gouvernement du Canada sera un plan de mise en œuvre fédéral pour promouvoir la Stratégie nationale. Il portera sur un certain nombre de considérations :

  1. la mise en œuvre du Programme 2030 consiste à s’attaquer aux lacunes et à les combler :
    • en s’occupant d’abord des plus vulnérables; et
    • en reconnaissant les lacunes en matière de bien-être et d’opportunités auxquelles sont confrontées les peuples autochtones.
  2. il est crucial d’incorporer les engagements fondamentaux de la diversité et de l’inclusion pour les partenariats et les résultats comme :
    • l’atteinte d’une égalité des sexes et l’habilitation de toutes les femmes et les filles grâce à des approches adaptées au genre; et
    • la réconciliation avec les peuples autochtones en les incluant d’une façon significative dans la prise de décision selon une approche basée sur les droits qui reflète les engagements de nation à nation, entre les Inuits et la Couronne, et de gouvernement à gouvernement.
  3. le fait de partager les leçons apprises et les pratiques exemplaires avec des partenaires au pays et à l’étranger pour aider à améliorer les mesures qui soutiennent le Programme 2030;
  4. le gouvernement du Canada va faire preuve de leadership en agissant au pays et au niveau international. Il va collaborer avec les partenaires et les intervenants pour aider à orienter les efforts de l’ensemble de la société pour atteindre les ODD.

Pleins feux : Le Canada et les ODD

Vision de l’ensemble de la société : Tirer parti des forces afin d’agir à l’unisson en vue d’obtenir des résultats

Le Canada est vaste, diversifié et complexe. Il y a moyen de contribuer de différentes façons pour atteindre les ODD au Canada et à l’étranger dans le cadre de la Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030. Il y a de la place pour :

  • chaque institution;
  • chaque partie de la société civile;
  • chaque niveau de gouvernement;
  • chaque communauté autochtone; et
  • chaque personne.

Chacun peut agir individuellement et de concert avec les autres pour aider à atteindre les ODD au Canada et ailleurs dans le monde.

Gouvernements

Tous les gouvernements (fédéral, provinciaux, territoriaux, municipaux et autochtones) ont un rôle à jouer pour promouvoir le Programme 2030. Ils ont des impacts clairs et directs sur les Canadiens en s’occupant de priorités comme :

  • l’amélioration des résultats sur la santé;
  • la réduction de la pauvreté;
  • l’élimination de l’insécurité alimentaire;
  • un meilleur accès à l’éducation; et
  • les efforts pour améliorer tous les autres aspects visant à assurer un environnement durable et sain.

Pleins feux : Localisation des ODD

Les actions pour assurer plus d’inclusion et d’égalité sont essentielles pour l’atteinte des ODD au Canada. C’est particulièrement le cas pour les Canadiens racisés et les groupes marginalisés ainsi que les personnes en situation de vulnérabilité. Il s’agit d’une réalité, car les gouvernements utilisent de plus en plus des approches adaptées au genre.

Les gouvernements établissent aussi des partenariats pour collaborer avec la société civile, qui soutiennent le Programme 2030. Cela permet d’avoir davantage de participation, d’efficacité et d’impact en faisant équipe avec :

  • les Peuples autochtones;
  • la société civile;
  • le secteur privé; et
  • d’autres intervenants au Canada et à l’étranger.

Une approche englobant l’ensemble de la société inclut le respect du droit inhérent des peuples autochtones à l’auto-détermination. Elle considère les Premières Nations, les Inuits et la Nation métisse comme des partenaires égaux dans les efforts communs pour obtenir des résultats. De nombreux gouvernements ont commencé à travailler avec des gouvernements partenaires d’autres pays pour faire avancer le Programme 2030.

Premières Nations, Inuits et peuples métis

Les peuples autochtones sont en train de définir, de façonner et d’atteindre des résultats relativement aux ODD. Ils déterminent les voies à suivre en matière de développement durable pour leurs :

  • terres;
  • Territoires; et
  • ressources.

Cela s’inscrit dans un engagement envers l’auto-détermination, et reconnaît leurs administrations et particularités distinctives. Le chemin à venir s’appuie sur l’engagement du gouvernement du Canada à avoir des relations de nation à nation, entre les Inuits et la Couronne, et de gouvernement à gouvernement.

Les peuples autochtones apportent un large éventail de perspectives, connaissances et enseignements traditionnels à la compréhension des enjeux en matière de durabilité. Ils tirent parti du savoir traditionnel et combinent la science occidentale de la façon appropriée. Cela leur permet de vivre en harmonie avec les ressources naturelles, les terres et l’eau. Persévérant au travers de la rapidité des changements environnementaux et sociaux, les peuples autochtones continuent à améliorer leur niveau d’instruction tout en s’adaptant à de nouvelles façons. Les peuples autochtones tirent parti de leurs expériences en gérant les ressources naturelles d’une manière durable. Ils montrent de la résilience face aux changements environnementaux. Les peuples autochtones du Canada et du monde entier vont s’engager à leurs propres conditions dans des stratégies autochtones pour mener à bien le Programme 2030. Ils vont le faire d’une manière conforme à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et à d’autres engagements.

Société civile, secteur sans but lucratif et bénévole, et particuliers

Une société civile dynamique est formée de personnes qui s’attaquent ensemble à des enjeux revêtant une importance commune pour eux et leurs communautés. C’est central pour atteindre les ODD au pays et à l’étranger. Les groupes communautaires et philanthropiques sont au cœur de l’essentiel de ce travail accompli partout au Canada. Beaucoup s’investissent dans du travail local, national et international qui contribue à promouvoir le Programme 2030, notamment en :

  • améliorant la santé environnementale;
  • réduisant la marginalisation pour parvenir à une plus grande équité; et
  • s’alliant à des partenaires en faveur de la paix et de la justice.

Les personnes actives dans la société civile canadienne travaillent fort au pays et à l’étranger pour atteindre les ODD. Elles peuvent bénéficier d’un accès à plus de données, de connaissances, de réseaux et d’expertise pour mobiliser davantage leurs collectivités et avoir un impact encore plus grand.

Le secteur privé

Le Programme 2030 requiert des employeurs qui peuvent contribuer :

  • à une croissance durable;
  • à des emplois de qualité; et
  • au bien-être des employés et des collectivités où ils sont présents.

Plus d’entreprises et de lieux de travail canadiens agissent d’une façon qui fait la promotion des ODD dans leurs activités et leurs résultats. Beaucoup dans le secteur privé au Canada font preuve d’initiative dans cette démarche. Ils s’attaquent aux défis que pose la durabilité pour améliorer la résilience et la faculté d’adaptation dans une économie mondiale qui évolue rapidement. Le secteur privé peut jouer un rôle encore plus important pour mener à bien le Programme 2030 au Canada et à l’échelle internationale en :

  • créant des emplois qui atténuent la pauvreté;
  • faisant la promotion de l’innovation et de solutions axées sur le développement durable;
  • contribuant à des habitudes de production et de consommation durables; ou
  • participant à des mécanismes de financement et d’impact social innovateurs pour atteindre les ODD.

Universités, cercles de réflexion et chercheurs

Pleins feux : L’éducation et les ODD

Le Canada possède un bassin d’expertise en recherche robuste et diversifié qui contribue à la mise en œuvre du Programme 2030. Les Canadiens sont bien représentés parmi les plus grands penseurs et chercheurs. Leurs perspectives et leur expertise contribuent à façonner :

  • des réponses efficaces en matière de politiques gouvernementales; et
  • des solutions d’inspiration locale aux défis mondiaux et nationaux que posent les ODD.

Universités et chercheurs participent à un ensemble mondial de connaissances sur la façon dont les groupes communautaires et sans but lucratif peuvent contribuer aux résultats du Programme 2030. Une partie de leur travail montre comment l’innovation peut engendrer des avantages au Canada et dans d’autres pays, en particulier ceux en développement. Ils s’emploient souvent à renforcer les capacités pour que d’autres puissent créer les connaissances nécessaires pour répondre à leurs propres priorités en vertu des ODD.

Partenaires internationaux et rôle du Canada dans la mise en œuvre internationale

Pleins feux : Le Canada dans le monde

Nous sommes tous interreliés. Tout le monde mérite d’avoir une vie qui apporte dignité et opportunités. L’existence ou l’absence de paix, de prospérité et de durabilité ailleurs dans le monde affecte la qualité de vie des Canadiens. C’est la raison pour laquelle le Canada aide à atteindre les ODD partout dans le monde en prêtant attention aux progrès accomplis pour ce qui est :

  • d’éradiquer la pauvreté et l’inégalité;
  • de promouvoir et protéger les droits de la personne;
  • de donner accès aux soins et services de santé;
  • de l’éducation;
  • de l’énergie,
  • d’une croissance économique inclusive et durable, et à des emplois décents;
  • de prendre des mesures pour s’attaquer aux changements climatiques; et
  • de tirer parti du commerce équitable et inclusif pour générer des revenus et étendre ses avantages aux groupes sous-représentés, notamment :
    • les femmes; et
    • les Peuples autochtones

Le Canada s’engage auprès d’une série d’institutions multilatérales et dans différentes relations collectives et bilatérales pour faire avancer le Programme 2030. Ces efforts reconnaissent le besoin de travailler ensemble pour atteindre les ODD.

Objectifs fondamentaux de l’engagement et de l’action

La Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030 consiste à bâtir un environnement qui permet à tout le monde et à chaque secteur de la société canadienne :

  • de voir comment ils peuvent contribuer à l’atteinte des ODD; puis
  • d’agir de façons qui leur conviennent.

Elle vise à refléter la diversité, les forces et les ressources du Canada. Elle cherche à mobiliser les personnes et les groupes – puis à en faire davantage par le biais de collaboration afin d’obtenir des résultats encore plus concluants.

Le gouvernement du Canada fait des progrès avec les 30 mesures spécifiques qu’il s’est fixées dans le cadre de « Vers la Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030 ». Les détails de ces progrès sont fournis à la fin de ce document.

Le gouvernement va tirer parti de ces progrès par le biais d’un nouveau plan de mise en œuvre fédéral. Le plan va clarifier les étapes que le gouvernement fédéral va suivre pour :

  • avoir un environnement qui favorise la réussite du Canada à l’égard du Programme 2030; et
  • prendre des mesures spécifiques qui lui sont propres.

Ce plan va refléter les 5 objectifs fondamentaux suivants.

Objectif 1 : Encourager le leadership, la gouvernance et la cohérence des politiques

Le Programme 2030 est une initiative ambitieuse. Il vise à galvaniser l’engagement mondial à l’égard du développement durable. Au Canada, chaque niveau de gouvernement devrait agir d’une manière uniforme et stratégique pour contribuer pleinement à l’atteinte des 17 ODD. Une première étape peut consister à voir dans quelle mesure leurs propres politiques et programmes s’alignent sur les ODD. Cela pourrait les aider à relever les lacunes à régler.

Il se peut aussi que les gouvernements voient des occasions de renforcer la cohésion, l’efficacité et l’impact de leurs politiques et activités. Les résultats de ces travaux pourraient inciter d’autres institutions et organismes à analyser leurs propres efforts. Par exemple, tous les intervenants peuvent apprendre des expériences et du savoir des peuples autochtones en ce qui concerne l’intendance et la gestion des ressources naturelles.

Objectif 2 : Accroître la sensibilisation, la mobilisation et les partenariats

La nature ambitieuse du Programme 2030 reconnaît que cette réussite mérite une action collective à l’échelle mondiale. Les personnes doivent déborder de leurs réseaux traditionnels pour inciter leurs communautés à atteindre les ODD. Cela peut valoir pour :

  • les personnes en tant qu’individus;
  • les membres de groupes et de communautés; et
  • les experts dans leur domaine ou dans des rôles publics officiels.

Cet objectif peut déboucher sur des partenariats existants élargis. Il peut encourager de nouveaux partenariats dans tous les secteurs pour avoir des stratégies plus vastes et plus inclusives. Il peut s’agir de nouveaux réseaux de collaboration et d’engagement pour soutenir le Programme 2030. Tout cela devrait créer un plus grand sentiment de prise en charge et d’autonomisation. Cela devrait se traduire par une mobilisation accrue à l’égard des ODD à tous les niveaux :

  • collectivité;
  • national; et
  • international.

Objectif 3 : Responsabilisation, transparence, mesure et production de rapports

Les Canadiens et Canadiennes s’attendent à des preuves concrètes que les mesures adoptées par le gouvernement dans le cadre du Programme 2030 donnent des résultats. Des outils et ressources efficaces doivent être en place pour recueillir l’information sur les mesures reliées aux ODD. L’analyse et la production de rapports peuvent mener à des stratégies améliorées. Le Canada va tirer parti du Carrefour des données liées aux ODD. Il utilise de nombreuses sources de données pour assurer une production de rapports transparente sur les progrès du Canada dans le contexte du Cadre mondial d’indicateurs relatifs aux ODD. Le Carrefour va aussi inclure des indicateurs qui feront partie du Cadre d’indicateurs canadien.

Les autres intervenants canadiens pourraient tirer parti de ces ressources. Ils peuvent mesurer leurs propres initiatives et en rendre compte de façons qui sont appropriées à leurs capacités et priorités particulières. Cela les aidera à communiquer dans quelle mesure ils contribuent aux résultats dans le contexte du Programme 2030.

Objectif 4 : Réconciliation avec les peuples autochtones et Programme 2030

Le gouvernement du Canada s’engage à l’égard :

  • des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation;
  • de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées; et
  • de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

L’approche du gouvernement relativement à la mise en œuvre des ODD vise à respecter le droit des peuples autochtones à l’auto-détermination. Elle vise à respecter les distinctions entre les gouvernements, institutions et membres des Premières Nations, des Inuits et de la nation métisse. La prise de décision sera guidée par un engagement à donner un consentement libre, préalable et éclairé. Ces engagements seront importants dans tous les plans reliés aux ODD, notamment ceux qui ont trait aux terres, aux territoires et aux ressources des peuples autochtones.

Les données et les indicateurs appartenant aux autochtones vont permettre de suivre les progrès dans le contexte du Programme 2030. Les gouvernements et les institutions des Premières Nations, des Inuits et de la nation métisse peuvent en bénéficier. Cela rendra la base canadienne de données et de connaissances probantes plus complète et utile pour tous les partenaires. Elle présentera un intérêt mondial à mesure que les Premières Nations, les Inuits et la nation métisse s’engageront auprès des peuples autochtones à l’échelle du globe. Les résultats attendus dans le cadre de cette Stratégie nationale aideront à aborder l’engagement du Canada à l’égard de la réconciliation. Ils vont permettre de mener à bien les 30 mesures fédérales et le Programme 2030 dans toutes les régions du pays, notamment les régions rurales et éloignées.

Objectif 5 : Investissement dans les ODD

Les finances publiques ne suffisent pas à elles seules pour atteindre les ODD au pays et à l’échelle internationale, et pour financer le Programme 2030. Cela montre qu’il y a un besoin pour des ressources financières substantielles provenant d’un éventail de sources aussi large que possible. Les intervenants suivants peuvent jouer un rôle important :

  • secteur privé;
  • institutions financières;
  • sociétés de capital risque;
  • fondations;
  • organisations multilatérales; et
  • autres intervenants.

Ils peuvent aussi faire en sorte que les collectivités au Canada et dans les pays en développement disposent des ressources nécessaires pour atteindre les objectifs de développement durable.

Ce sera important pour saisir le pouvoir des obligations et autres instruments financiers établis. Ce sera également utile pour aider à augmenter la finance sociale et d’agir sur les occasions d’investissement en améliorant les cadres des politiques et de la réglementation. Ces mesures vont aider tous les intervenants à procurer plus d’avantages sociaux, économiques et environnementaux dans le contexte du Programme 2030. Les gouvernements peuvent aussi agir en :

  • examinant les subsides traditionnels actuels;
  • augmentant la capacité de mobiliser les ressources nationales et la perception fiscale; et
  • luttant contre les flux financiers illicites mondiaux.

Ces efforts peuvent tous aider les gouvernements à mobiliser des ressources et à aligner d’une manière efficace et efficiente l’utilisation des fonds publics sur l’atteinte des ODD. Ils peuvent aussi aider à attirer des capitaux privés en s’attaquant aux risques perçus.

Impacts d’un environnement habilitant

La Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030 vise à faire des progrès relativement aux ODD grâce à une mobilisation et une action à grande échelle fondées sur la collaboration. Le but recherché est que tous les partenaires contribuent à leur propre façon et avec les autres à l’atteinte des ODD. Les répercussions d’un environnement habilitant devraient se manifester de nombreuses façons, notamment par :

  • une sensibilisation accrue au Programme 2030 et aux ODD et plus grande compréhension de ceux-ci parmi les Canadiens;
  • des groupes travaillant à l’atteinte des ODD à leurs propres conditions :
    • en particulier ceux qui sont marginalisés, sous-représentés ou en situation de vulnérabilité.
  • des initiatives innovatrices et expérimentales impliquant des partenaires qui pourraient ne pas avoir collaboré par le passé;
  • l’identification des pratiques exemplaires en vue d’atteindre les objectifs du Programme 2030; et
  • la création et utilisation de plus de connaissances qui aideront à atteindre les ODD, notamment :
    • le savoir autochtone; et
    • les façons traditionnelles de connaître.

Des renseignements plus coordonnés et plus intégrés permettront au gouvernement du Canada de faire un suivi et de rendre compte des progrès. Les rapports préparés utiliseront des ressources comme le Cadre mondial d’indicateurs des Nations Unies. Ils s’inspireront aussi du Cadre d’indicateurs canadiens, lequel assurera un mécanisme d’établissement de rapports robuste. Tous les partenaires pourront tirer parti de ces renseignements pour faire le suivi et rendre compte de leurs mesures individuelles et collectives en matière de développement durable.

Le Cadre d’indicateurs canadiens peut être complété par d’autres approches des mesures qui sont gouvernementales, locales, menées par les collectivités et prises en charge par les autochtones. Ces approches peuvent permettre un établissement de rapports plus holistique sur le développement durable. Elles devraient assurer une compréhension plus profonde des situations et expériences vécues par les groupes marginalisés et sous-représentés, ainsi que des personnes en situation de vulnérabilité. Cela va améliorer l’efficacité des stratégies et mesures visant à faire en sorte que personne ne soit laissé derrière. Ces approches peuvent pousser les collectivités à agir à l’égard des ODD.

Conclusion : Un engagement partagé à agir pour façonner le monde que nous voulons voir

L’atteinte des ODD va être ardue. Mais il s’agit d’un défi essentiel pour avoir un monde plus pacifique, prospère, inclusif, résilient et durable. La vision énoncée dans le Programme 2030 traduit l’urgence de surmonter les défis mondiaux les plus pressants. Il s’agit d’un appel à éradiquer la pauvreté et l’inégalité, et à préserver la planète pour les générations à venir.

Le Programme 2030 met en évidence l’importance de s’assurer que tout le monde profite des avantages du développement durable. Il fait ressortir le besoin central d’atteindre l’égalité des sexes et d’habiliter toutes les femmes et les filles pour atteindre les ODD. Il s’applique à toutes les régions du Canada et à tous les genres de communautés. Il est important pour :

  • les collectivités éloignées dans le Nord;
  • l’ensemble du Canada rural et côtier; et
  • les villes et localités de toutes tailles.

Aucune personne, institution ou nation ne peut réussir seule à faire face aux défis mondiaux. Notre monde est un endroit où nous sommes tous connectés. La voie à suivre exigera une participation à grande échelle et variée pour accélérer les progrès. À l’heure où la pandémie de COVID-19 pose des défis à tous les pays, cette Stratégie nationale vise à créer un environnement habilitant. La stratégie :

  • consiste avant tout à tirer parti des meilleurs efforts de tous les intervenants pour mieux reconstruire;
  • sollicite l’innovation et la collaboration pour exploiter au mieux toutes les ressources disponibles; et
  • renforce le besoin de soutenir des institutions multilatérales efficaces qui peuvent guider et soutenir les efforts mondiaux en faveur du développement durable.

La mise en œuvre de la Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030 devrait refléter l’expérience et les connaissances émergentes sur la façon de mieux parvenir au développement durable. Elle reconnaît les forces de notre diversité. Chacun peut contribuer à façonner le monde envisagé dans le Programme 2030 – par ses propres actions et celles des autres.

Cette Stratégie nationale vise à créer un environnement propice à l’action. Chacun peut participer et contribuer à l’atteinte des ODD – dans l’intérêt de notre planète entière.

Pleins feux : Mesures fédérales prises à ce jour

Le Canada et de nombreux Canadiens soutiennent activement le principe du développement durable. Celui-ci a tout d’abord acquis une reconnaissance à grande échelle en 1987 dans Notre avenir à tous : Rapport de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement. L’adoption du Programme 2030 par le Canada et tous les autres États membres des Nations Unies représente un important pas en avant pour ce principe. Cela a déjà mené à des mesures du gouvernement du Canada.

Le Canada a présenté son premier examen national volontaire au Forum politique de haut niveau pour le développement durable en juillet 2018. L’examen national volontaire a rendu compte des mesures prises par le Canada pour mettre en œuvre les ODD au pays et à l’étranger. Il a aussi tracé la voie que le Canada devrait suivre désormais.

En juin 2019, le Canada a dévoilé Vers la Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030. Il s’agissait d’un jalon important pour faire avancer le Programme 2030. La stratégie a établi :

  • des structures;
  • des processus; et
  • des activités.

Elle a mis en évidence les nombreux acteurs participant à l’atteinte des ODD. Afin d’obtenir des résultats, elle a indiqué en outre les besoins en :

  • partenariats;
  • Innovations; et
  • investissements.

En guise de première démarche s’inscrivant dans la Stratégie nationale, elle a proposé 30 mesures fédérales concrètes pour aider à relever les principales priorités stratégiques. Elle les a regroupées en 5 objectifs fondamentaux de haut niveau qui continuent de guider l’approche du Canada. Elle a tiré parti de vastes consultations publiques et de la rétroaction en personne. Plus de 2 500 Canadiens ont pris part à des événements tenus dans plus de 30 villes dans l’ensemble des provinces et territoires. Le processus de consultation a atteint près de 42 000 personnes en ligne. Les résultats ont montré que les Canadiens et Canadiennes soutenaient les ODD, et souligné le travail considérable à effectuer pour accroître la sensibilisation au Programme 2030.

Vers la Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030 inclut une itération préliminaire du Cadre d’indicateurs canadiens. Statistique Canada est en train de développer des indicateurs qui vont aider à mesurer les ambitions et les cibles du gouvernement fédéral dans un Cadre d’indicateurs canadiens mis à jour d’ici juin 2021. Le Cadre d’indicateurs canadiens posera les fondations permettant au Canada de faire le suivi et de rendre compte de ses progrès à l’égard des 17 ODD. Il va compléter le Cadre mondial d’indicateurs utilisé pour faire le suivi et rendre compte des progrès du Canada en ce qui concerne les indicateurs mondiaux pour les ODD.

Un Programme de financement des objectifs de développement durable est maintenant en place pour encourager les progrès dans le cadre du Programme 2030. Le Canada investit, par le biais de ce programme, jusqu’à 59,8 millions de dollars sur 13 ans (de 2018-2019 à 2030-2031). Le financement va :

  • accroître la sensibilisation et améliorer la connaissance des ODD;
  • développer de nouveaux partenariats; et
  • promouvoir des approches innovatrices pour faire avancer le développement durable à l’avenir.

À ce jour, 89 organisations ont reçu des subventions totalisant quelque 8,1 millions de dollars. Ce financement a soutenu :

  • des événements nationaux et locaux;
  • des activités en matière de politiques axées sur les jeunes;
  • des projets de cartographie des ODD;
  • des outils d’apprentissage;
  • de la recherche;
  • des notes d’information sur les politiques; et
  • des rapports.

Pleins feux : Le Canada et les ODD

Une série de 17 feuillets de renseignements met en évidence le contexte canadien pour chacun des ODD. Chaque ODD inclut :

  • de l’information succincte et ciblée, et des statistiques reliées à un ODD et ses indicateurs sous-jacents; et
  • un volet communautaire visant à mettre en évidence le travail accompli par les organismes sans but lucratif et les œuvres de bienfaisance du Canada.

En outre, le Carrefour de données ODD est le portail en ligne servant à rendre des comptes sur les indicateurs ODD.

Pleins feux : Localisation des ODD

Kitchener, en Ontario, est un chef de file pour ce qui est de donner de la pertinence aux ODD au niveau local. La Ville de Kitchener s’en sert pour encadrer sa gouvernance. Cela commence avec la mesure de la performance reliée à :

  • la mise en œuvre de son plan stratégique (en anglais seulement); et
  • pour informer les processus de prise de décision et d’engagement.

Kitchener est aussi en train de développer un tableau de bord en ligne interactif pour mesurer et démontrer les progrès accomplis par rapport aux ODD.

Le gouvernement du Yukon est en voie de préparer un rapport sur le bien-être territorial de ses citoyens basé sur les ODD et l’Indice canadien du mieux-être. Cela va sensibiliser les habitants du Yukon au Programme 2030. Cela incitera aussi les autorités territoriales et les citoyens à s’impliquer dans les questions qui leur tiennent le plus à cœur. Cela aide à identifier et à mesurer les progrès du Yukon pour ce qui est de promouvoir les ODD.

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) collabore avec ses membres et par le biais de ses programmes. Les pratiques et technologies vertes sont un aspect essentiel de son travail. Elles aident le Canada à lutter contre les changements climatiques et à atteindre une durabilité. Les efforts internationaux de la FCM permettent aux municipalités canadiennes de prendre contact avec leurs homologues pour partager leur expertise et établir des relations dans d’autres pays. Cette approche de pair-à-pair vise à :

  • favoriser un développement économique durable;
  • renforcer les gouvernements locaux; et
  • encourager la participation citoyenne.

Parmi les résultats attendus, il y a :

  • des gouvernements locaux plus responsables;
  • des économies locales plus fortes; et
  • une plus grande durabilité environnementale.

Pleins feux : Une approche autochtone des investissements qui ont un impact

Raven Indigenous Capital Partners (en anglais seulement) est une organisation axée sur la finance sociale qui appartient à des Autochtones menant la réconciliation économique au Canada, et est dirigée par eux. Raven a pour mission d’habiliter les entrepreneurs autochtones en leur fournissant les capitaux et l’expertise dont ils ont besoin pour réussir. Raven intègre les ODD et les façons autochtones d’apprendre dans des projets communautaires, et elle met les investisseurs en contact avec des initiatives qui ont des résultats sociaux mesurables.

En alignant son cadre de mesure de l’impact sur les ODD, Raven est capable de définir des marqueurs d’ODD pour des projets en développement. Cela assure aussi que le processus de mesure est uniforme et complémentaire. Il permet aux gens de déterminer les répercussions des projets jusqu’au niveau de la communauté. L’approche de Raven soutient les entreprises, les entrepreneurs et les collectivités autochtones, en procurant des rendements concurrentiels aux investisseurs. Elle met l’accent sur 4 thèmes :

  • les communautés dynamiques;
  • la responsabilisation des femmes;
  • la création d’emplois; et
  • la justice sociale.

Pleins feux : Partenariats pour les objectifs

La troisième conférence annuelle nationale sur les ODD a eu lieu le 20 mai 2020. Together|Ensemble 2020 a été organisée par la Waterloo Global Science Initiative, Sustainable Development Solutions Network Canada et l’Université Laval. La Conférence a tiré parti d’une conversation grandissante dans l’ensemble de la société pour suivre les progrès du Canada en vue d’atteindre les ODD. Des partenaires de partout au pays ont participé virtuellement pour la première fois. Les séances enregistrées constituent une ressource éducative sur les ODD et un dossier historique en ligne tout à fait uniques. Elles réunissent plus de 100 conférenciers qui couvrent des sujets allant de l’équité à l’économie et de la culture à la collaboration.

Partout au pays, 44 % des Canadiens et Canadiennes de 15 ans et plus (12,7 millions de Canadiens) font en moyenne 154 heures de bénévolat par année. Bénévoles Canada est en train d’élaborer une stratégie nationale pour promouvoir le bénévolat comme élément clé dans l’atteinte des 17 ODD. Le but est de renforcer et d’augmenter le bénévolat pour aider à atteindre les ODD. En avril 2019, l’organisme a dévoilé son rapport Les objectifs de développement durable et le facteur bénévole.

Pleins feux : De meilleures affaires pour 2030

Le secteur privé est essentiel pour mener à bien le Programme 2030, car de nombreuses entreprises canadiennes reconnaissent le rôle qu’elles jouent comme fournisseur primordial de solutions durables. Le Réseau canadien du Pacte mondial des Nations Unies (en anglais seulement) fonctionne comme une antenne du Pacte mondial des Nations Unies, la plus importante initiative du monde menée par des entreprises et axée sur la citoyenneté et la durabilité. À ce jour, 128 entreprises canadiennes participent au Pacte mondial des Nations Unies. Il incite les entreprises à contribuer à l’atteinte des ODD d’ici 2030.

Environ 230 entreprises canadiennes ont obtenu une certification B-Corporations (en anglais seulement). Ces entreprises remplissent les plus hautes normes de performance sociale et environnementale, de transparence publique et de responsabilisation juridique vérifiées pour que le profit soit adapté à la raison d’être. En date de décembre 2020, un total de 269 entreprises canadiennes avaient divulgué leurs émissions de carbone dans le cadre de la Carbon Disclosure Project. Afin de gérer leurs impacts environnementaux, les organisations sans but lucratif utilisent un système de divulgation mondial pour :

  • les investisseurs;
  • les entreprises;
  • les villes;
  • les États; et
  • les régions.

Le Conseil canadien de la jeunesse pour le développement durable est le plus important mouvement du Canada mené par des jeunes pour changer la façon dont nous faisons des affaires et les enseignons. Ces étudiants en administration des affaires et ces jeunes professionnels du domaine croient qu’il faut donner aux jeunes les connaissances et les outils pour bâtir un monde plus juste, plus durable et plus prospère. Plus de 50 organismes jeunesse, représentant plus de 500 jeunes leaders, se sont réunis pour mettre l’accent sur des sujets essentiels en matière de développement durable et d’avenir des entreprises.

La World Benchmarking Alliance (WBA) (en anglais seulement) a commencé à développer, financer et héberger des éléments de comparaison en matière de durabilité des entreprises, alignés sur les ODD. La WBA met au point des outils pour mesurer et comparer la performance des entreprises. Ils incluent des points de repère pour :

  • l’égalité des genres;
  • l’action climatique;
  • l’inclusion numérique; et
  • l’intendance des fruits de mer.

Elle a une approche de la conformité aux ODD et vise à inciter les « entreprises à amorcer un changement positif » en mettant en évidence leur performance.

Pleins feux : L’éducation et les ODD

Les collègues et les instituts jouent un rôle essentiel pour préparer la main-d’œuvre prête à relever les défis de durabilité. Collèges et instituts Canada (CICan) incite ses membres à sensibiliser davantage le secteur aux ODD et à tirer parti des pratiques exemplaires qui impliquent les étudiants, professeurs, employés, employeurs et la communauté élargie.

  • La série de webinaires bilingues de CICan sur les ODD rejoint des centaines de personnes partout au Canada, et sa communauté de pratique sur les ODD inclut 300 participants provenant de plus de 80 institutions.
  • Le bulletin mensuel Nouvelles d’ImpAct (en anglais seulement) met en évidence des nouvelles et des possibilités pertinentes aux ODD.
  • Pendant la Semaine mondiale d’action pour objectifs 2020, CICan a signé l’Accord mondial sur les ODD pour promouvoir le rôle de l’éducation dans l’atteinte des ODD.
  • Il a lancé la Boîte à outils ODD pour les collèges et instituts canadiens (en anglais seulement), un guide pratique sur les ODD à l’intention des institutions postsecondaires.
  • CICan joue aussi un rôle de premier plan au sein de la communauté internationale des collèges. Il a organisé un webinaire sur les ODD (en anglais seulement) qui mettait à l’honneur des leaders collégiaux du Sénégal et du Kenya. Il a aussi mis sur pied un groupe d’affinité ODD par le biais de la Fédération mondiale des collèges et écoles polytechniques.

Pleins feux : Le Canada et le monde

Les Nations Unies sont la tribune internationale par excellence pour promouvoir le Programme 2030 et mobiliser les partenaires du monde entier. Le Canada participe chaque année au Forum politique de haut niveau des Nations Unies (en anglais seulement), qui est le principal mécanisme de suivi et d’examen des ODD.

Le Canada participe activement à des forums multilatéraux et des relations bilatérales pour promouvoir et faire avancer le Programme 2030. Ils comprennent :

  • le système des Nations Unies;
  • la Banque mondiale; et
  • d’autres institutions financières internationales.

Cela s’étend au Groupe des 7 (G7), le Groupe des 20 (G20) et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (en anglais seulement).

Le Canada utilise sa place à la table de bien des façons. Par exemple, le Canada soutient la mise en œuvre des ODD par le biais des efforts déployés pour se remettre de la pandémie mondiale. Le Canada codirige, avec la Jamaïque et le Secrétaire général des Nations Unies, l’initiative Le financement du développement à l’ère de la COVID-19 et au-delà. Il s’agit d’une conversation pragmatique et axée sur des solutions à propos de la façon d’encourager une réponse multilatérale coordonnée et globale à grande échelle aux impacts socioéconomiques de la COVID-19.

La Politique étrangère féministe du Canada soutient un environnement habilitant pour les ODD. Le renforcement du système international basé sur des règles est un élément fondamental de cet environnement. Il est également essentiel de cultiver et d’entretenir les droits de la personne et la démocratie, d’encourager la croissance durable et inclusive, ainsi que la paix et la sécurité durables. La Politique d’aide internationale féministe du Canada guide l’approche internationale globale du pays pour la mise en œuvre du Programme 2030 afin d’atteindre les plus pauvres et les plus marginalisés. Le Canada considère son approche inclusive du commerce comme un moteur pour éradiquer la pauvreté. Cette approche peut étendre les avantages du commerce à des groupes sous-représentés tels que :

  • les femmes; et
  • les Peuples autochtones.

Le Canada intervient dans de nombreux forums internationaux axés sur la protection de la planète. Beaucoup visent à promouvoir le climat, la biodiversité et la protection environnementale. Cela comprend :

Le Canada tire aussi parti des avantages du partage des connaissances et des pratiques exemplaires. Nous apprenons des autres pays et partenaires pour aider à améliorer la mise en œuvre globale des ODD. Le Groupe inter-agences et d'experts des Nations Unies (en anglais seulement) est un exemple du travail que nous effectuons sur le développement des données et des indicateurs. D’autres activités consistent à échanger des pratiques exemplaires, notamment :

Pleins feux : Leadership du gouvernement fédéral

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social a pour mandat de diriger la mise en œuvre par le Canada du Programme 2030. Ce mandat consiste à collaborer avec tous les autres ministres et leurs ministères. Le ministre du Développement international mène les efforts du Canada pour promouvoir les ODD à l’échelle internationale.

L’Unité des objectifs de développement durable (Unité ODD) à Emploi et Développement social Canada (EDSC) est responsable de coordonner une stratégie nationale à l’échelle du gouvernement et pour l’ensemble de la société. Elle a 2 responsabilités principales :

  • surveiller et rendre compte des progrès du Canada à l’égard des ODD et de l’Agenda 2030., avec Statistique Canada, et qui collectera, compilera et rendra compte des cadres d'indicateurs canadiens et globaux;
  • aligner l’établissement de rapports et les mécanismes fédéraux pour permettre l’intégration des ODD dans des stratégies, politiques et programmes.

L’Unité ODD cherche, en collaborant avec des partenaires et intervenants clés, à créer une sensibilisation au Programme 2030. Elle soutient aussi de nouveaux partenariats et encourage l’innovation pour faire des progrès relativement aux ODD. Elle a commencé à collaborer avec les peuples autochtones en tant que partenaires clés.

L’Unité ODD collabore avec d’autres ministères et agences gouvernementaux pour développer un plan de mise en œuvre fédéral. Le plan va soutenir de bien des façons la Stratégie nationale. Il va établir une structure de gouvernance fédérale. Il va indiquer les rôles et responsabilités des ministères et agences fédéraux afin d’assurer un leadership. Il va aussi définir le processus fédéral pour rendre compte du Programme 2030 et des ODD.

Le gouvernement du Canada va élaborer un Plan fédéral de mise en œuvre au début de 2021. Ce Plan va tirer parti des efforts fédéraux déjà déployés pour promouvoir le Programme 2030 et les ODD : il va comprendre des mécanismes pour avoir un dialogue continu avec les autres ordres de gouvernement et intervenants, notamment :

  • un groupe d’experts consultatif externe;
  • des tables multi-intervenants pour promouvoir la mise en œuvre des ODD; et
  • une plateforme de mobilisation en ligne pour mettre en évidence les activités liées aux ODD qui sont menées par le gouvernement du Canada et ses partenaires externes.

La Stratégie fédérale de développement durable reflète les ODD axés sur l’environnement. La Stratégie inclut plusieurs des cibles nationales du Canada en matière de biodiversité, ainsi que des objectifs reliés aux changements climatiques, à la croissance propre et aux collectivités durables. Elle montre aussi ce que le gouvernement du Canada fait pour réduire les émissions liées à ses propres activités.

La Loi canadienne sur la budgétisation sensible aux sexes fait en sorte que chaque budget fédéral tienne compte du sexe et de la diversité. Le Cadre des résultats relatifs aux genres aide à orienter les décisions relatives aux politiques fédérales, et constitue un outil pour surveiller et analyser les progrès accomplis en matière d’égalité des genres.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à mieux incorporer les mesures de la qualité de vie dans sa prise de décision et sa budgétisation. Il tire des leçons d’autres administrations, notamment :

  • la Nouvelle-Zélande; et
  • l’Écosse.

L’Énoncé économique de l’automne 2020 engage le gouvernement à façonner les priorités en matière d’investissements en :

  • continuant à tirer parti des pratiques exemplaires qui ont cours à l’échelle internationale;
  • obtenant les conseils d’experts sur les déterminants de la qualité de vie; et
  • s’engageant auprès des Canadiens sur ce à quoi ils tiennent pour avoir une bonne qualité de vie.

Le Secrétariat de l’accès à la justice du ministère de la Justice accélère le rôle de direction de Justice Canada à l’égard de l’objectif de développement durable no 16. Il s’agit d’un point central des efforts déployés par le gouvernement du Canada pour promouvoir l’accès à la justice pour tous, au pays et à l’échelle internationale. Celui-ci a recours pour cela à des partenariats avec des gouvernements et des acteurs de la société civile au pays et à l’étranger.

La Stratégie ODD d’Affaires mondiales Canada vise à intégrer l’optique du développement durable dans toutes les activités ministérielles afin de soutenir le Programme 2030.

Tous les plans ministériels fédéraux soumis au Parlement comportent maintenant un nouvel élément. Ils décrivent la façon dont les ministères ont l’intention de soutenir les efforts du Canada pour mettre en œuvre le Programme 2030 au niveau des ODD.

Pleins feux : Les 30 mesures du Canada d’ici 2030

Le Canada a dévoilé Vers la Stratégie nationale du Canada pour le Programme 2030 en juin 2019. Il a proposé 30 mesures gouvernementales fédérales pour faire des progrès avec le Programme 2030.

Sur les 30 mesures, 23 sont conformes à l’échéancier. Les 7 autres nécessitent un peu plus d’attention, souvent parce qu’elles comportent des défis plus complexes. Elles prendront plus de temps à mettre en œuvre.

L’outil de suivi des 30 mesures à la fin de ce document fournit plus de détails sur le statut de chacune des mesures.

Mesures prises, progrès conformes aux prévisions

Le Programme de financement des ODD est maintenant en place pour encourager les progrès dans le cadre du Programme 2030. Il soutient de nouveaux partenariats et efforts de collaboration, en plus de faire avancer la recherche. Il a soutenu de nouveaux outils pour mieux surveiller les ODD et en rendre compte. Cela consiste notamment à promouvoir la collecte de données au niveau local ainsi que la désagrégation des données pour mieux comprendre les défis propres aux populations sous-représentées.

Le Programme de financement des ODD soutient la sensibilisation, la collaboration et les programmations des ODD. Des personnes et des organisations sont en train de créer et d’utiliser de nouveaux outils pour mobiliser les Canadiens autour du Programme 2030. En 2021-2022, des rapports commenceront à être présentés sur les résultats des projets amorcés en 2019-2020.

Le Programme a des ententes de partenariats axés sur la mobilisation avec l’Assemblée des Premières Nations, le Ralliement national des Métis et l’Inuit Tapiriit Kanatami. Ces ententes visent à s’assurer que la mise en œuvre du Programme 2030 reflète les priorités et les perspectives des peuples autochtones.

En mai 2020, le Programme de financement des ODD a soutenu l’organisation de Together | Ensemble 2020. Il s’agissait d’un forum national pour encourager un dialogue national, surveiller les progrès et aider à promouvoir les ODD au Canada. En outre, la délégation du Canada au Forum politique de haut niveau des Nations Unies de 2020 était diversifiée. Elle a inclus des représentants :

  • ayant une diversité d’antécédents;
  • de tous les paliers de gouvernement;
  • des Peuples autochtones;
  • de la société civile;
  • du milieu universitaire;
  • des jeunes; et
  • du secteur privé.

Progrès plus lents que prévu, attention requise

Le gouvernement du Canada s’engage, par le biais de la Stratégie nationale, à préparer un rapport d’étape annuel sur l’ensemble de la société. Il s’engage aussi à créer un comité consultatif externe pour aider à informer la mise en œuvre du Programme 2030.

Le gouvernement fédéral continue de promouvoir les efforts déployés pour améliorer la cohérence des politiques dans l’ensemble des ministères et agences. Il s’efforce d’intégrer les ODD dans les stratégies, politiques et programmes, le cas échéant. Il encourage aussi le travail accompli pour améliorer la désagrégation des données dans le cas des groupes vulnérables. Mais tout cela va demander du temps et le soutien des divers acteurs.

Pleins feux : Amélioration de la cohérence des politiques

Afin d’encourager le leadership, une gouvernance efficace et des mesures cohérentes qui sont nécessaires pour promouvoir le Programme 2030 et les ODD, les organisations gouvernementales peuvent :

  • développer et instaurer des visions stratégiques à long terme qui soutiennent la cohérence des politiques;
  • améliorer l’intégration des politiques qui combinent les secteurs de politiques économiques, sociales et environnementales;
  • assurer des mécanismes institutionnels et de gouvernance efficaces et inclusifs, comme la coordination de l’ensemble du gouvernement, pour couvrir les interactions au niveau des politiques;
  • s’impliquer auprès des autres ordres de gouvernement et des intervenants pertinents pour discuter et faire la promotion de mesures coordonnées;
  • utiliser des outils réactifs pour évaluer les impacts sociaux, économiques et environnementaux des politiques :
    • Cela va consister à se pencher sur les répercussions à long terme et transfrontalières, en particulier sur les pays en développement.
  • intégrer des approches tenant compte du genre dans les stratégies et mesures liées aux ODD; et
  • incorporer le savoir et les façons d’apprendre des Autochtones dans la création des modèles de leadership.

La Recommandation de l’OCDE sur la cohérence des politiques au service du développement durable présente une série de principes et de pratiques exemplaires pour encourager la cohérence des politiques ayant trait du développement durable.

Pleins feux : Encourager les partenariats

Alliance 2030 est un réseau national d’organisations, d’institutions et de personnes à travers le Canada déterminées à atteindre les ODD. Alliance 2030 est en train de bâtir une base de données consultable des travaux menés partout au Canada, qui est amplifiée grâce à des témoignages de grande qualité à partir de blogues et de balados. Cet espace numérique permet aux organisations membres d’être en contact avec des Canadiens qui partagent les mêmes idées. Les résultats attendus incluent :

  • partager ce qu’on apprend;
  • obtenir le soutien voulu; et
  • se tenir au courant de l’état des ODD.

Fondations communautaires du Canada (FCC) est l’organisme national qui dirige les 191 fondations communautaires locales du pays. Le FCC, qui apporte une contribution essentielle à la promotion des ODD au Canada, a mis sur pied un projet appelé Signes vitaux. Il utilise les connaissances locales pour mesurer la vitalité d’une collectivité et inciter à agir dans le but d’améliorer la qualité de vie collective. Les données recueillies par le biais du programme peuvent amener des solutions basées sur des preuves et localement pertinentes pour améliorer la qualité de vie.

Au Canada, de nombreux partenariats avec des organisations locales aident à établir des contacts avec une diversité de secteurs, auditoires et endroits. Cela aide à mettre le doigt sur des enjeux dont un acteur ne pourrait pas s’occuper seul. Les organisations locales incluent :

  • des organismes sans but lucratif;
  • des entreprises; et
  • des institutions d’apprentissage et de recherche.

La Politique de partenariat avec la société civile canadienne pour l’aide internationale établit une approche féministe pour améliorer la coopération avec :

  • les organisations canadiennes;
  • les organisations internationales; et
  • les organisations de la société civile locales.

Elle reconnaît qu’un secteur de la société civile, plus robuste et plus dynamique peut accroître les impacts et les résultats de l’aide internationale du Canada.

Pleins feux : Assurer une responsabilisation et une transparence

C’est essentiel, pour la réussite du Programme 2030, d’avoir une responsabilisation et une transparence robustes. Il faut pour cela faire un suivi et rendre des comptes aux Canadiens sur une base régulière. Il faut aussi amener tous les partenaires à participer aux dialogues et aux processus reliés à la reddition de comptes. Le Canada doit, pour cela, mesurer les progrès reliés aux ODD en utilisant :

  • les données;
  • les indicateurs; et
  • les renseignements appropriés.

Les données doivent être transparentes et accessibles au public.

Partout au Canada, des organisations s’efforcent de rendre des comptes d’une manière proactive et transparente sur le Programme 2030 et les ODD. Un exemple est l’outil de suivi des progrès (en anglais seulement). Il permet aux collectivités de suivre et de visualiser facilement les progrès reliés aux ODD. L’Institut international pour le développement durable (IIDD) a créé l’outil avec le soutien de la Fondation ÉCHO et du programme GéoConnexions de Ressources naturelles Canada. Le tableau de bord des données, qui a été développé en partenariat avec Centraide United Way à Winnipeg, reflète une décennie d’expérience des mesures prises par la communauté à Winnipeg (en anglais seulement), au Manitoba. D’autres organisations sont en train d’adopter l’outil pour mesurer les progrès. Des exemples sont en place à Bridgewater (en anglais seulement) et Cumberland (en anglais seulement), en Nouvelle-Écosse, ainsi qu’avec le Partenariat local en immigration de Calgary (en anglais seulement). En 2021, Fondations communautaires du Canada va se servir de l’outil en 2021. Elle va relier son programme Signes vitaux aux ODD dans quelque 70 municipalités.

Au Canada, les gouvernements locaux et régionaux ont manifesté l’intérêt de mettre en place des examens locaux volontaires pour rendre compte des progrès communautaires reliés aux ODD. À Winnipeg, l’IISD et la section locale de United Way se proposent de travailler avec la municipalité. Leur objectif est de mener un examen local volontaire en 2021.

Au niveau international, le Canada participe chaque année au Forum politique de haut niveau des Nations Unies sur le développement durable. Les États membres préparent des examens volontaires pour rendre compte des progrès qu’ils ont accompli avec la mise en œuvre des ODD. Le Canada a présenté le 17 juillet 2018 son premier examen national volontaire aux Nations Unies. Il a rendu compte des progrès accomplis avec la mise en œuvre du Programme 2030. Le Canada se propose de préparer au moins un autre examen national volontaire d’ici 2030.

Statistique Canada mène de nombreuses activités internationales reliées aux données et rapports ayant trait aux ODD. Cela inclut la coprésidence du Groupe d’experts inter-agences sur les indicateurs des objectifs de développement durable. Ce groupe a créé des indicateurs mondiaux et présente le rapport mondial au Forum politique de haut niveau des Nations Unies. Statistique Canada est également membre du Comité directeur des statistiques pour les ODD de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe. Cet organe a préparé une feuille de route qui indique les étapes à suivre pour aider les pays à mettre en œuvre des rapports efficaces sur les ODD.

Depuis 2011, le Canada s’est joint à un certain nombre d’initiatives et de partenariats internationaux ayant pris un engagement en faveur de la transparence. C’est notamment le cas de l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide, qui vise à faire en sorte que les renseignements sur les dépenses pour l’aide au développement soient plus faciles à trouver, à utiliser et à comparer. Elle inclut des fonctionnalités pour marquer des activités et les attribuer aux cibles et indicateurs des ODD. Le Canada prend aussi compte la rétroaction provenant d’autres sources : Par exemple, les rapports parallèles (en anglais seulement) à l’examen national volontaire officiel du Canada préparés par des organisations de la société civile et les examens externes menés par les Institutions supérieures de contrôle des finances publiques (INTOSAI) (en anglais seulement).

Pleins feux : La réconciliation et le Programme 2030

La mise en œuvre du Programme 2030 par le Canada doit soutenir la réconciliation avec les peuples autochtones, en tenant pleinement compte de leurs droits. Cela reflète :

  • les principes régissant la relation du gouvernement du Canada avec les peuples autochtones;
  • les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation; et
  • les appels à la justice de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Les ODD sont basés sur les principes des droits de la personne, tout comme c’est le cas de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Ensemble, ils fournissent un guide commun pour les conversations parmi les diverses Premières Nations, communautés inuits et métisses, et personnes non autochtones du Canada.

Les peuples autochtones sont souvent désavantagés par rapport au reste de la population. Par conséquent, l’accent global que le Programme 2030 met sur les principes et les normes en matière de droits de la personne, le fait que personne ne reste derrière et la réduction des inégalités est hautement pertinent. Le fait de maintenir les droits des peuples autochtones à l’autodétermination va aider le Canada à atteindre les objectifs du Programme 2030.

La mise en œuvre du Programme 2030 peut accroître la sensibilisation aux façons autochtones de savoir. Cela se fait en :

  • cultivant en permanence le dialogue et la collaboration avec les organisations autochtones nationales et les communautés autochtones; et
  • reliant les expériences passées, présentes et futures des Premières Nations, des Inuits et des communautés métisses pour aider à promouvoir les ODD.

Pleins feux : Miser sur les nouvelles occasions de financement

Le Canada s’est engagé à mettre en œuvre le Programme d’action d’Addis-Abeba (en anglais seulement) sur le financement du développement. Ce Programme met l’accent sur l’accès à des ressources pour que les pays en développement puissent promouvoir les ODD. Il insiste sur la mobilisation de toutes les sources de financement du développement, notamment celles du secteur privé, pour mettre en œuvre le Programme 2030.

Le Canada a été un chef de file de la discussion sur le financement mondial du développement. Il copréside notamment depuis 2016 le Groupe des Amis concernant le financement des ODD des Nations Unies. Le Groupe des amis a été une plateforme importante pour mobiliser les États membres des Nations Unies, le secteur privé et les investisseurs étrangers autour des enjeux du financement du développement.

Lancée en février 2018, l’institution financière du Canada vouée au financement du développement FinDev Canada fournit un financement commercial pour les investissements dans le secteur privé des pays en développement. Cela complète les investissements effectués par le biais des institutions financières traditionnelles et de l’aide au développement officielle. Le Canada a aussi :

Les 2 financent des projets de financement innovateurs qui catalysent l’expertise et les capitaux du secteur privé. Ils complètent le financement du développement provenant de FinDev Canada et des institutions financières internationales, et le mettent à profit.

Le Canada va verser 2,65 milliards de dollars en financement du développement aux pays en développement d’ici 2020-2021. Il soutient aussi l’action climatique à l’étranger au moyen d’investissements additionnels de la part de partenaires publics et privés. Certains de ces investissements sont effectués par le biais du soutien que le Canada apporte à des banques de développement multilatérales et d’importants fonds climatiques. D’autres consistent à mobiliser des investissements privés supplémentaires. À eux tous, ils visent à aider les pays en développement à atteindre une croissance économique plus propre et à bâtir une résilience climatique.

Le Canada est un pays relativement prospère, mais nos collectivités se heurtent encore à des problèmes sociaux persistants et complexes. Ces problèmes affectent certains groupes plus que d’autres, notamment :

  • les Peuples autochtones;
  • les aînés;
  • les jeunes;
  • les immigrants; et
  • les femmes qui fuient la violence.

Des approches nouvelles et innovatrices peuvent aider à s’attaquer à ces enjeux sociaux. Les initiatives nationales comme la Stratégie d’innovation sociale et de finance sociale pour le Canada sont des pas en ce sens. Elles aident les organismes communautaires à créer des solutions positives à des problèmes sociaux, notamment ceux auxquels sont confrontés les populations vulnérables.

Pleins feux : Mesure des progrès accomplis relativement au Programme 2030

Le Cadre mondial d’indicateurs est le principal mécanisme pour surveiller et rendre compte des ODD à l’échelle internationale. Il comprend ce qui suit :

  • 169 cibles; et
  • 231 indicateurs uniques.

Statistique Canada est le point focal statistique pour le Canada. Le ministère dirige la collecte, la compilation et la présentation des données statistiques. Cela se fait par l’entremise du Carrefour de données liées aux ODD, une plateforme en ligne mise à la disposition de tous les Canadiens et Canadiennes.

Afin de soutenir la surveillance et la production de rapports nationaux, les pays développent les indicateurs spécifiques qui conviennent le mieux à leur contexte national. Au Canada, cela a commencé avec une version préliminaire du Cadre d’indicateurs canadien qui a été dévoilée en juin 2019. Une version mise à jour sera lancée en juin 2021. Le Cadre d’indicateurs canadien va soutenir la mesure des progrès accomplis relativement aux ODD dans le contexte canadien et ils amélioreront la production de rapports nationaux. Le Canada a l’intention de présenter au moins un autre Examen national volontaire d’ici 2030. Il va aussi rendre compte des progrès accomplis en vue de mettre en œuvre la Stratégie nationale pour le Programme 2030.

D’autres cadres de mesure sont également utiles pour l’établissement de rapports sur les ODD couvrant l’ensemble du Canada :

  • les indicateurs environnementaux aident à mesurer les progrès accomplis en vue d’atteindre une durabilité environnementale. Ils aident à rendre compte aux Canadiens de l’état de l’environnement. Le programme des indicateurs canadiens de durabilité de l’environnement est un exemple important. Il inclut des données et des renseignements pertinents à des enjeux comme :
    • les changements climatiques;
    • la qualité de l’air;
    • la qualité et la disponibilité de l’eau; et
    • la protection de la nature.
  • de nombreux gouvernements et municipalités provinciaux utilisent des cadres de mesure qui s’alignent sur les ODD. Ces outils peuvent compléter le Cadre d’indicateurs canadien pour recueillir, faire le suivi et rendre compte des renseignements sur les progrès accomplis par le Canada en vue de mettre en œuvre le Programme 2030.
  • plusieurs organisations non gouvernementales et institutions universitaires mènent des initiatives axées sur les données. Fondations communautaires du Canada, l’Université de Waterloo (en anglais seulement) et d’autres ont une série de projets en cours. Certains renforcent la capacité des données et mesurent les progrès accomplis par les groupes de Canadiens et Canadiennes vulnérables. D’autres développent une visualisation des données qui montre les progrès du Canada dans le Programme 2030. Ces données sont fondamentales pour les examens volontaires locaux et les rapports pour l’ensemble du Canada sur les ODD.
  • bien des initiatives de Statistique Canada fournissent des statistiques pertinentes sur les ODD :
    • le Centre des statistiques sur le genre, la diversité et l’inclusion inclut des indicateurs sexo-désagrégés. Ces indicateurs portent sur des facteurs tels que l’éducation, la participation et la prospérité économiques, le leadership, la violence basée sur le genre, et la santé et le bien-être;
    • le Centre de statistiques sur l’infrastructure inclut un ensemble d’énoncés statistiques. Ces énoncés enregistrent les impacts économiques, sociaux et environnementaux reliés à la production et à l’utilisation des infrastructures au Canada.

Suivi des 30 mesures d’ici 2030

Mesures fédérales État Progrès
1. Faire preuve de leadership dans la mise en œuvre du Programme 2030, tant au pays qu’à l’étranger, en coordonnant une stratégie nationale pour le Programme 2030 à l’échelle pancanadienne et en mesurant les progrès réalisés à l’égard des ODD. Sur la bonne voie Le Canada est en train de publier la Stratégie nationale pour le Programme 2030 et de mettre la dernière main au Cadre d’indicateurs canadien.
2. Harmoniser les mécanismes de production de rapports fédéraux et appuyer l’intégration des ODD dans les stratégies, politiques et programmes – nouveaux et existants – des différents organismes et ministères fédéraux afin d’accroître la cohérence des politiques. Attention requise Les ministères fédéraux incluent des rapports narratifs et facultatifs sur les ODD dans leurs plans ministériels et leurs rapports sur les résultats ministériels annuels déposés au Parlement. Il va falloir travailler davantage pour aligner les mécanismes d’établissement de rapports et d’intégrer systématiquement les ODD dans les stratégies, politiques et programmes fédéraux.
3. Développer du matériel de formation sur le Programme 2030 et ses ODD à l’intention des fonctionnaires fédéraux de tous les ministères et organismes. Sur la bonne voie Le gouvernement fédéral est en train de développer du matériel de formation sur les ODD qui cible les fonctionnaires fédéraux.
4. Assurer une représentation diversifiée aux Forums politiques de haut niveau des Nations Unies, en faisant participer les différents niveaux de gouvernement, notamment les provinces, les territoires, les gouvernements et peuples autochtones, et les administrations municipales. Sur la bonne voie

Les délégations canadiennes au Forum politique de haut niveau des Nations Unies incluent des représentants de groupes tels que :

  • les gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux;
  • les partenaires autochtones; et
  • la société civile, le milieu universitaire et les jeunes.
5. Élaborer des plans de participation inclusifs à long terme avec les partenaires et les communautés autochtones, les organisations autochtones nationales, les organisations signataires de traités modernes et les gouvernements autochtones autonomes afin de poursuivre la mise en œuvre du Programme 2030. Déterminer les possibilités de collaboration et d’intégration des perspectives, priorités et modes de connaissance autochtones dans les ODD; soutenir le renforcement des capacités et mieux faire connaître le Programme 2030. Sur la bonne voie Dans un premier temps, le gouvernement du Canada a établi des ententes de partenariat de 3 ans avec l’Assemblée des Premières Nations, le Ralliement national des Métis et l’Inuit Tapiriit Kanatami (ITK). Elles visent à identifier les priorités autochtones reliées aux ODD, à bâtir des capacités et à créer une sensibilisation au Programme 2030.
6. Encourager la collaboration avec les administrations municipales pour faire avancer la mise en œuvre du Programme 2030 au niveau local et appuyer les mesures mises en place pour atteindre les ODD. Sur la bonne voie Emploi et Développement Social Canada gère le Programme de financement des ODD. Il soutient des initiatives qui favorisent la mise en œuvre locale du Programme 2030.
7. Partager les pratiques exemplaires et déterminer les possibilités de collaboration et d’adaptation au niveau local des ODD avec tous les niveaux de gouvernement, les collectivités et les organisations locales. Sur la bonne voie Emploi et Développement Social Canada est en train de développer une plateforme en ligne. Cela va améliorer la collaboration et le partage de pratiques exemplaires provenant du Programme de financement des ODD et celles que d’autres partenaires identifient.
8. Collaborer avec des partenaires pour rédiger des narratifs et des appels à l’action inspirants, et raconter l’histoire de Canadiens qui, partout au pays, agissent en vue d’atteindre les ODD. Sur la bonne voie Des démarches sont en cours pour communiquer les expériences d’organisations qui font la promotion des ODD partout au Canada avec le soutien du Programme de financement des ODD.
9. Appuyer la tenue d’un forum national sur les ODD rassemblant divers intervenants pour discuter du Programme 2030 et collaborer à des approches novatrices visant à faire progresser l’atteinte des ODD au Canada. Sur la bonne voie Le Programme de financement des ODD soutient des forums nationaux comme Together|Ensemble 2020. Ces forums réunissent divers intervenants pour promouvoir les progrès liés aux ODD.
10. Travailler en partenariat avec les organisations et les collectivités locales pour informer et mobiliser les groupes vulnérables et marginalisés par rapport aux Programme 2030. Sur la bonne voie Le Programme de financement des ODD soutient les activités visant à sensibiliser les collectivités et les groupes vulnérables et marginalisés au Programme 2030.
11. Encourager la collaboration et l’établissement de partenariats horizontaux qui contribuent à la mise en commun des pratiques exemplaires, des idées et des expériences liées au Programme 2030. Sur la bonne voie Le Programme de financement des ODD soutient des partenariats horizontaux pour partager les connaissances et l’expérience sur les ODD. Le développement d’une plateforme en ligne va contribuer à améliorer ces démarches.
12. Prendre avantage des grands événements et forums régionaux et internationaux, tels que le Forum politique de haut niveau sur le développement durable des Nations Unies, le Mécanisme d’experts sur les droits des peuples autochtones des Nations Unies, l’Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies, les Sommets du G7 et du G20, ainsi que l’OCDE pour échanger les pratiques exemplaires de mise en œuvre du Programme 2030, pour présenter les efforts déployés par le Canada à ce chapitre et pour collaborer avec d’autres pays afin d’accroître l’impact des ODD et de maintenir le dynamisme des efforts réalisés. Sur la bonne voie Le Canada s’engage d’une façon multilatérale et bilatérale sur les ODD. Le Canada a démontré les efforts qu’il fait pour promouvoir les ODD au Forum politique de haut niveau des Nations Unies pour le développement durable. Ses efforts sont également reflétés par le biais du leadership mondial sur le financement des ODD, notamment l’initiative Le financement du développement à l’ère de la COVID-19 et au-delà du Premier ministre.
13. Créer des partenariats avec les écoles, les universités, les établissements d’enseignement et les réseaux de recherche afin de soutenir la recherche, le développement, le partage de ressources, ainsi que la mobilisation des jeunes à l’égard des ODD. Sur la bonne voie Dans un premier temps, le Programme de financement des ODD soutient la recherche et les partenariats universitaires et académiques menés par les Autochtones. Cela va accroître la sensibilisation et l’engagement des jeunes à l’égard des ODD.
14. Mettre sur pied un comité consultatif externe composé d’experts de différents horizons qui orientera la mise en œuvre du Programme 2030 au Canada. Attention requise Le gouvernement fédéral prévoit créer un comité consultatif d’experts externe en 2021. Cela a été retardé en raison de la pandémie.
15. Soutenir la recherche dans des domaines qui contribueront à déterminer les lacunes relativement aux efforts déployés, à travers le Canada, pour atteindre les ODD ou qui aideront à mieux comprendre les besoins sociaux, économiques et environnementaux des populations sous-représentées qui sont à risque d’être laissées de côté. Sur la bonne voie Le Programme de financement des ODD soutient la recherche sur les lacunes dans leur mise en œuvre. Cela inclut l’attention portée aux populations qui risquent d’être laissées derrière.
16. Participer chaque année au Forum politique de haut niveau et présenter au moins un autre examen volontaire national aux Nations Unies d’ici 2030. Sur la bonne voie Le Canada participe chaque année au Forum politique de haut niveau. Il va présenter un autre examen volontaire national aux Nations Unies d’ici 2030.
17. Faire progresser la désagrégation des données et explorer la question de la mesure au niveau local ou communautaire pour s’assurer que le Cadre d’indicateurs canadien tient compte des groupes sous-représentés et marginalisés et que le suivi des données pour ces groupes soit fait. Attention requise Le Programme de financement des ODD soutient les démarches effectuées pour promouvoir l’interfonctionnement et la désagrégation des données. Les données améliorées permettront de mieux comprendre les défis des groupes sous-représentés et marginalisés. Toutefois, il reste encore beaucoup à faire en ce qui concerne la désagrégation des données, notamment au niveau fédéral. Le Plan fédéral de mise en œuvre va se pencher notamment sur les options pour ce travail..
18. Améliorer la désagrégation des données et la reconnaissance de l’identité autochtone dans le Cadre d’indicateurs canadien, dans la mesure du possible, et améliorer l’intégration future de données provenant des communautés autochtones, en s'appuyant sur des travaux comme l'élaboration du Cadre national axé sur les résultats et des indicateurs autochtones en matière de pauvreté, de santé et de bien-être. Sur la bonne voie Dans un premier temps, des ententes de partenariat sont mises en place avec les organisations autochtones nationales (APN, RNM, ITK). Elles soutiennent le développement d’indicateurs et de données appartenant aux Autochtones.
19. Faire régulièrement rapport sur la stratégie nationale du Canada et présenter aux Canadiens un rapport annuel sur les progrès réalisés par rapport au Cadre mondial d’indicateurs. Attention requise Le Canada rend des comptes chaque année sur le Cadre mondial d’indicateurs par l’entremise du Carrefour de données liées aux ODD de Statistique Canada. Le Canada n’a pas encore présenté un rapport annuel couvrant l’ensemble de la société. Ce rapport couvrirait les progrès accomplis avec des ambitions, cibles et indicateurs clés dans le Cadre mondial d’indicateurs et le Cadre d’indicateurs canadien. La Stratégie nationale pour le Programme 2030 s’engage à présenter des rapports annuels sur les ODD.
20. Soutenir l’examen indépendant de la mise en œuvre par le Canada du Programme 2030. Sur la bonne voie Le Canada soutient des mécanismes d’examen et des processus de révision par les pairs indépendants. Cela inclut les rapports parallèles d’examens nationaux volontaires sur les progrès du Canada relativement à l’atteinte des ODD, qui sont préparés par des organisations de la société civile : Le Canada participe à l’Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (INTOSAI). Le Commissaire à l’environnement et au développement durable dirige ces travaux pour le Canada. L’INTOSAI est actuellement en train d’évaluer la mise en œuvre des ODD par les pays.
21. Appuyer la production de rapports aux niveaux provincial, territorial, régional et local, pour mettre en lumière les actions mises en place au niveau local et qui contribuent à l’atteinte des ODD. Sur la bonne voie Le Programme de financement des ODD soutient les activités de reddition de comptes sous-nationales sur les mesures locales qui font la promotion des ODD.
22. Mettre en œuvre le Programme 2030 dans le respect absolu des droits des peuples autochtones, en assurant la protection et la promotion de ces droits, comme le reflètent les 10 principes de réconciliation, les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation, les appels à la justice de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, et la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Sur la bonne voie La Stratégie nationale pour le Programme 2030 reconnaît l’importance d’intégrer les droits des peuples autochtones dans la mise en œuvre du Programme 2030. Cela doit se faire pour l’ensemble de la société. Elle s’engage aussi à faire en sorte que la mise en œuvre du Programme 2030 reflète les perspectives autochtones.
23. Consulter les organisations autochtones nationales et les communautés autochtones du pays pour veiller à ce que la mise en œuvre du Programme 2030 soit réalisée dans un esprit de collaboration et dans le respect des droits à l’autodétermination des Premières Nations, des Inuits et des Métis, et soutenir leur participation aux processus de mise en œuvre, de suivi et de révision. Sur la bonne voie Les organisations autochtones nationales (APN, RNM, ITK) ont pris part au développement de la Stratégie nationale pour le Programme 2030. Le gouvernement fédéral va continuer à les mobiliser autour de la mise en œuvre par le biais d’ententes de partenariat.
24. Sensibiliser tous les Canadiens et Canadiennes aux systèmes de savoir autochtones. Sur la bonne voie Le Programme de financement des ODD soutient les activités visant à déterminer les façons de savoir autochtones reliées aux ODD. La plateforme en ligne des ODD en cours de développement va aider à partager ces connaissances.
25. Soutenir le développement de ressources qui créent des liens entre les expériences passées, présentes et futures des Premières Nations, des Inuits et des Métis du Canada et le Programme 2030. Sur la bonne voie Les ententes de partenariat conclues avec les organisations autochtones nationales (APN, RNM, ITK) soutiennent les nouvelles ressources nécessaires pour relier les expériences autochtones au Programme 2030.
26. Améliorer la collaboration entre les différents niveaux de gouvernement, le secteur privé et sans but lucratif et les milieux de la recherche pour soutenir le développement d’approches et de partenariats, nouveaux et novateurs, et les découvertes qui feront progresser plusieurs ODD à la fois. Sur la bonne voie Le Programme de financement des ODD aide à développer des partenariats nouveaux et innovateurs. Ces partenariats relient les gouvernements, les secteurs privés et sans but lucratif, et les communautés de chercheurs.
27. Encourager les entreprises du secteur privé et les investisseurs privés à contribuer à l’atteinte des ODD par l’entremise de possibilités de collaboration pouvant porter sur : les processus de production et d’approvisionnement durables; l’écoefficacité, l’énergie propre et l’utilisation régénératrice des ressources naturelles; l’amélioration de la couverture sociale de la main-d’œuvre; l’adoption d’approches d’économie circulaire; les investissements respectant les critères environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance dans les marchés frontaliers et les marchés émergents; et les initiatives de responsabilité sociale au sein des entreprises. Sur la bonne voie Le Programme de financement des ODD encourage la collaboration avec des organisations philanthropiques et des entreprises du secteur privé pour atteindre les ODD.
28. Créer des partenariats avec des organisations dans le but de favoriser la mise en œuvre des ODD dans le milieu des affaires, notamment au moyen d’initiatives de responsabilité sociale au sein des entreprises. Sur la bonne voie Le Programme de financement des ODD soutient les partenariats avec la communauté des affaires pour encourager la mise en œuvre des ODD dans le secteur privé.
29. Mobiliser des partenaires pour élaborer, mettre à l’essai et instaurer avec eux des outils de financement souples et novateurs qui attireront de nouveaux investissements en vue d’atteindre les ODD au Canada et à l’étranger. Attention requise L’engagement auprès de partenaires pour développer, tester et déployer des outils de financement innovateurs et flexibles n’a pas encore commencé au Canada. Toutefois, le Canada mène les efforts pour mobiliser un financement additionnel du développement afin d’atteindre les ODD dans les pays en développement. Cela inclut notre présidence du G7 en 2018, la création de FinDev Canada et le Programme d’innovation en aide internationale.
30. Mesurer l’aspect économique et les retombées de la mise en œuvre réussie des ODD, des différentes ressources nécessaires et des divers types de financement possibles. Attention requise La mesure des aspects économiques et des répercussions de la mise en œuvre réussie des ODD n’a pas encore commencé.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :