Présenter une demande de Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) – À propos de la Subvention

Auteur : Emploi et Développement social Canada

1. À propos de la Subvention

La Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) est une somme d’argent que le gouvernement du Canada ajoute aux cotisations versées dans un régime enregistré d’épargne-études (REEE). Cet argent permet, après l’obtention du diplôme d’études secondaires, de payer les études à temps plein ou à temps partiel d’un enfant dans :

  • un programme d’apprentissage;
  • un cégep;
  • une école de métiers;
  • un collège;
  • une université.

Consultez la liste des établissements d’enseignement agréés.

Le montant maximal de SCEE qu’un enfant peut recevoir à vie est de 7 200 $.

En savoir plus sur le montant qu’un enfant pourrait recevoir

Si vous n’êtes pas en mesure de cotiser pour une année donnée, vous pouvez vous rattraper par la suite.

En savoir plus sur le report et le droit à la SCEE

Toute personne peut ouvrir un REEE

Pour qu’un enfant reçoive la SCEE, des cotisations personnelles doivent être versées dans un REEE. Toutefois, il n’est pas nécessaire d’être le parent de l’enfant pour ouvrir un REEE et y cotiser.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :