Embaucher un universitaire étranger – Dispenses

2. Dispenses

En vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés protection des réfugiés (LIPR), les universités et collèges du Canada peuvent embaucher certains universitaires étrangers sans demander à Emploi et Développement social Canada (EDSC) d'évaluer l'offre d'emploi ou sans que l'universitaire étranger n'ait besoin d'un permis de travail.

Postes dispensés d'un permis de travail et d'une étude d’impact sur le marché du travail d'EDSC

Parmi les travailleurs étrangers qui n'ont pas besoin d'un permis de travail d'Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) ni d'une étude d’impact sur le marché du travail d’EDSC, mentionnons :

  • Consultants universitaires et examinateurs;
  • Assistants à l'enseignement diplômés;
  • Chercheurs autofinancés.

Entrée au Canada

Ces universitaires peuvent appliquer directement en tant que visiteurs au bureau des visas d'Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) ou auprès d'un point d'entrée au Canada, dans le cas de citoyens des États-Unis, de Saint-Pierre et Miquelon et du Groenland.

Postes dispensés d'étude d’impact sur le marché du travail fournies par EDSC

Parmi les travailleurs étrangers qui ont besoin d'un permis de travail d'Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) mais qui n'ont pas besoin de faire confirmer l'offre d'emploi par EDSC, mentionnons :

  • Les détenteurs d'une bourse de perfectionnement post doctoral;
  • Les récipiendaires d'une bourse de recherche;
  • Des personnes éminentes, par exemple des chefs de file dans divers domaines;
  • Les conférenciers invités;
  • Les professeurs invités;
  • Les citoyens des États-Unis et du Mexique nommés en tant que professeurs aux niveaux universitaire, collégial et pour des séminaires dans le cadre de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA); et
  • Les citoyens du Chili nommés en tant que professeurs dans le cadre de l'Accord de libre-échange Canada Chili (ALECC).

Entrée au Canada

Ces universitaires peuvent demander un permis de travail directement au bureau des visas ou à un point d'entrée au Canada, dans le cas de citoyens des États-Unis, de Saint-Pierre et Miquelon et du Groenland.

Programme des chaires de recherche du Canada

Le Programme des chaires de recherche du Canada (CRC) a été mis sur pied au cours de l'an 2000 par le gouvernement du Canada en collaboration avec les établissements postsecondaires. Ce programme a pour objet de fournir des fonds de recherche pour 2 000 postes de chaires occupés par des universitaires canadiens et étrangers dans des domaines universitaires clés. Le programme de CRC a pour objet de faire en sorte que le Canada soit en mesure d'attirer, de recruter et de maintenir en poste des universitaires qui sont des chefs de file à l'échelle mondiale dans leur domaine d'expertise respectif.

Types de chaires

  1. Chaires d'une durée de sept ans avec possibilité de renouvellement pour des chercheurs ayant de l'expérience et considérés comme des chefs de file mondiaux dans leur domaine;
  2. Chaires d'une durée de cinq ans renouvelables une fois pour des chercheurs ayant le potentiel de devenir chefs de file dans leur domaine.

Pour en connaître davantage sur le Programme des chaires de recherche du Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :