Le gouvernement du Canada investit dans des projets de conservation locaux visant à protéger les espèces en péril et leurs habitats

Communiqué de presse

Le 9 novembre 2018 – Ottawa (Ontario)

Le gouvernement du Canada est déterminé à protéger les espèces sauvages et la biodiversité du Canada et à soutenir les personnes et les collectivités qui s’investissent dans le rétablissement des espèces en péril du Canada et la protection de leurs importants habitats. L’objectif du Canada visant à conserver au moins 17 % de ses terres et de ses eaux douces d’ici 2020 est une cible qui exige des mesures et du soutien de tous les ordres de gouvernement, des peuples autochtones, des entreprises, des organisations non gouvernementales et des Canadiens.

Aujourd’hui, la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a annoncé l’octroi de plus de 9 millions de dollars sur trois ans pour financer 93 projets de conservation. Le Programme d’intendance de l’habitat appuiera 49 projets et le Fonds autochtone pour les espèces en péril, 44 projets dans l’ensemble du Canada, dont l’objectif consiste à protéger des espèces en péril et à restaurer leurs habitats. Ces projets favoriseront également la collaboration avec les scientifiques bénévoles et les intendants ainsi que la participation des peuples autochtones.

Un des projets du Programme d’intendance de l’habitat financé dans le cadre de l’annonce d’aujourd’hui vise à protéger des espèces en péril présentes sur des terres agricoles du Yukon. Dirigé par la Wildlife Conservation Society (société de conservation de la faune) du Canada, le projet protégera notamment des espèces, comme la petite chauve-souris brune, la Moucherolle à côtés olive et le Quiscale rouilleux, en élaborant des pratiques de gestion propices au rétablissement de ces espèces.

Les projets du Fonds autochtone pour les espèces en péril favorisent la participation des peuples et des collectivités autochtones dans le travail important de mise en œuvre de la Loi sur les espèces en péril. Les collectivités autochtones du centre nord de la Saskatchewan recevront du financement pour documenter les connaissances traditionnelles et locales sur le caribou par l’intermédiaire de la Prince Albert Model Forest Association. Les données obtenues seront utilisées pour planifier l’aire de répartition du caribou et l’intendance du caribou des bois et pour enrichir le programme fédéral de rétablissement du caribou des bois.

Le Programme d’intendance de l’habitat et le Fonds autochtone pour les espèces en péril sont des programmes de conservation fondés sur la présentation annuelle de demandes. Ils offrent des fonds à des particuliers et à des collectivités qui travaillent à la protection de notre environnement et au rétablissement des espèces terrestres en péril au Canada. Pêches et Océans Canada est responsable du financement des projets du Programme d’intendance de l’habitat et du Fonds autochtone pour les espèces en péril visant les espèces aquatiques. La période d’acceptation des demandes de financement au titre du Programme d’intendance de l’habitat et du Fonds autochtone pour les espèces en péril pour l’exercice 2019-2020 sera bientôt ouverte.

Citations

« Je suis vraiment fière de travailler en partenariat avec les personnes et les collectivités qui participent aux efforts de protection des espèces en péril et de leurs habitats. Les Canadiens savent que nous pourrons protéger notre environnement uniquement en travaillant ensemble. En aidant les collectivités autochtones qui font déjà un important travail de conservation, nous nous assurons d’avoir les connaissances complètes requises pour le rétablissement de nos espèces en péril. Je suis inspirée par les Canadiens qui montrent la voie afin de protéger la riche biodiversité du Canada, maintenant, et pour les prochaines générations. »

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

  • Le Canada est déterminé à faire passer de 10,5 % à 17 % la superficie de terres et d’eaux douces protégées et conservées d’ici 2020.

  • Depuis sa création en l’an 2000 jusqu’en mars 2017, le Programme d’intendance de l’habitat a soutenu plus de 2 800 projets par un financement total de plus de 185 millions de dollars, un montant complété par une contribution de contrepartie de la part des bénéficiaires dont le ratio est d’au moins 1 pour 1.

  • Depuis sa création en 2004-2005 jusqu’en mars 2017, le Fonds autochtone pour les espèces en péril a soutenu 950 projets en leur versant plus de 39 millions de dollars, un montant complété par une contribution de contrepartie de la part des bénéficiaires dont le ratio est d’au moins 1 pour 0,2.

  • De l’année 2000 jusqu’en mars 2017, le Programme d’intendance de l’habitat a permis d’assurer la protection juridique de plus de 193 000 hectares de territoire.

Liens connexes

Personnes-ressources

Caroline Thériault
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
613-462-5473
caroline.theriault2@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l’environnement et les ressources naturelles au Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :