Changement de statut des espèces sauvages en péril

Accéder au PDF (481 ko)

Les espèces sauvages sont essentielles à l'intégrité des écosystèmes. Cependant, certaines espèces sauvages sont à risque de disparaître du Canada. Les espèces sauvages considérées comme étant en péril font périodiquement l'objet d'une évaluation. Les changements de statut au fil du temps peuvent aider à déterminer si les conditions pour ces espèces sauvages s'améliorent.

Aperçu des résultats

Aperçu des résultats

Sur les 479 espèces sauvages qui ont fait l’objet d’une réévaluation et pour lesquelles suffisamment de données sont disponibles pour déterminer si leur statut a changé :

  • 81 espèces sauvages (17 %) font maintenant partie d'une catégorie de risque plus élevé;
  • 86 espèces sauvages (18 %) font maintenant partie d'une catégorie de risque moins élevé;
  • 312 espèces sauvages (65 %) n'ont pas changé de statut.

Changement du niveau de risque de disparition des espèces sauvages du Canada, avril 2018

Changement du niveau de risque de disparition des espèces sauvages du Canada, mai 2017 (voir le tableau de données pour la description longue)
Tableau de données pour la description longue
Changement du niveau de risque de disparition des espèces sauvages du Canada, avril 2018
Groupe d'espèces sauvages Risque plus élevé
(nombre d'espèces)
Aucune modification
(nombre d'espèces)
Risque moins élevé
(nombre d'espèces)
Amphibiens 3
13 1
Arthropodes 4 18 2
Oiseaux 13 53
14
Poissons (eau douce) 11 45 10
Poissons (marins) 5 9
6
Lichens 1 6 2
Mammifères (marins) 5
21 3
Mammifères (terrestres) 4
26 7
Mollusques 2 17 6
Mousses 0 11 3
Reptiles 7
23 4
Plantes vasculaires 26 70
28
Total 81 312 86

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : Dans la présente analyse, « espèce sauvage » désigne une espèce, une sous-espèce ou une population géographiquement ou génétiquement distincte. La disparition d'une espèce sauvage peut signifier la disparition de la planète ou du pays (une espèce sauvage disparue du pays ne se trouve plus à l'état sauvage au Canada).
Source : Comité sur la situation des espèces en péril au Canada, avril 2018.

Complément d'information

Afin d'empêcher la disparition des espèces sauvages en péril au Canada, des mesures de surveillance, et parfois de conservation, sont requises. Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) évalue les espèces sauvages qui pourraient être en péril et les classent dans une catégorie de risque. Lorsque les mesures de conservation sont efficaces, le niveau de risque des espèces sauvages diminue au fil du temps. Néanmoins, selon le cycle de vie des espèces sauvages et la condition de leur habitat, le rétablissement peut s'échelonner sur de nombreuses décennies. De plus, certaines espèces sauvages sont naturellement rares au Canada, et on s'attend à ce que ces espèces demeurent associées à un certain niveau de risque.

Les changements du niveau de risque peuvent être le résultat de l'amélioration des renseignements plutôt que de changements réels de l'état des espèces sauvages. Cette situation est plus susceptible de se produire pour les espèces sauvages dont le statut s'est amélioré que pour celles dont le statut s'est dégradé.Note de bas de page 1

La majorité des espèces sauvages demeurent dans la même catégorie à la suite d'une réévaluation. Les changements observés se produisent le plus souvent entre catégories voisines.

Peu de changements ont été observés dans les catégories en ce qui concerne le statut des espèces classées en voie de disparition (c'est à dire, une espèce sauvage exposée à une disparition imminente à l'échelle mondiale ou du pays). Sur les 15 espèces sauvages classées dans la catégorie de statut « en voie de disparition » dans l'évaluation précédente et qui ont fait l'objet d'une réévaluation récente (novembre 2017 et avril 2018) :

  • la majorité (12 espèces sauvages ou 80 %) est demeurée dans la même catégorie;
  • 3 espèces sauvages ont été classées dans une catégorie de risque moins élevé et elles n'appartiennent plus à la catégorie « en voie de disparition ».

De plus, 4 espèces sauvages appartenant à une catégorie de risque moins élevé dans l'évaluation précédente ont été classées dans la catégorie « en voie de disparition » dans leur dernière évaluation.

Changements récents de statut des espèces sauvages en péril[A]
  Disparue, plus récente évaluation
(nombre d'espèces)
Disparue du pays, plus récente évaluation
(nombre d'espèces)
En voie de disparition, plus récente évaluation
(nombre d'espèces)
Menacée, plus récente évaluation
(nombre d'espèces)
Préoccupante, plus récente évaluation
(nombre d'espèces)
Non en péril, plus récente évaluation
(nombre d'espèces)
Total, évaluation précédente
(nombre d'espèces)
Disparue, évaluation précédente 12 0 0 0 0 0 12
Disparue du pays, évaluation précédente 0
18 0
0 0 0 18
En voie de disparition, évaluation précédente 0 0 181 2 1 0 184
Menacée, évaluation précédente 0 0 3 99 2 0 104
Préoccu-pante, évaluation précédente 0 0 1 0
120
1
122
Non en péril, évaluation précédente 0 0 0 0 0
39
39
Total, plus récente évaluation 12 18 185 101 123 40 479

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,32 ko)

Remarque : [A] Les changements du niveau de risque peuvent être le résultat de l'amélioration des renseignements plutôt que de changements réels de l'état des espèces sauvages. Les évaluations proviennent de diverses années jusqu'à avril 2018.
Source : Comité sur la situation des espèces en péril au Canada, avril 2018.

À propos de l'indicateur

À propos de l'indicateur

Ce que mesure l'indicateur

L'indicateur sur le Changement de statut des espèces sauvages en péril fait état des changements de désignation des espèces sauvages évaluées par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Le COSEPAC est composé d'experts indépendants qui déterminent la situation, à l'échelle nationale, des espèces, des sous-espèces, des variétés ou d'autres unités désignables du Canada soupçonnées d'être à risque de disparaître de la planète ou du pays.

Pourquoi cet indicateur est important

Le fait de reconnaître qu'une espèce sauvage risque de disparaître de la planète ou du pays peut aider à orienter les mesures de gestion. Une gestion couronnée de succès devrait réduire le risque qu'une espèce disparaisse de la planète ou du pays. La conservation des espèces sauvages en péril est un élément essentiel de la Stratégie canadienne de la biodiversité, qui a pour but de conserver la diversité biologique au Canada.Note de bas de page 2 La conservation de ces espèces sauvages est également l'objet de la Loi sur les espèces en péril, qui fournit une protection juridique pour prévenir la disparition d'espèces sauvages et assurer la mise en œuvre des mesures nécessaires à leur rétablissement.

Les écosystèmes comprennent une variété d'animaux, de plantes et d'autres organismes, dont chacun joue un rôle spécialisé. Cette biodiversité soutient des processus écologiques essentiels et procure une vaste gamme de ressources connues comme des biens et services écologiques, par exemple, la production d'oxygène et la purification de l'eau. La perte d'espèces se traduit par des effets adverses sur les écosystèmes et les biens et services qu'ils procurent.

Cet indicateur est utilisé pour évaluer le progrès vers l'atteinte de la cible de la Stratégie fédérale de développement durable 2016–2019 « D'ici 2020, les espèces qui sont en sécurité demeurent en sécurité et les populations d’espèces en péril inscrites en vertu des lois fédérales montrent des tendances qui sont conformes aux stratégies de rétablissement et aux plans de gestion. » Il contribue à faire état des résultats obtenus par rapport à l'Objectif 2 des Buts et objectifs canadiens pour la diversité d'ici 2020 : « D'ici 2020, les espèces qui sont en sécurité demeurent en sécurité,  et les populations d’espèces en péril inscrites dans le cadre des lois fédérales affichent des tendances qui correspondent aux programmes de rétablissement et aux plans de gestion. »

Indicateurs connexes

L'indicateur sur les Tendances des populations d'espèces en péril permet d'assurer le suivi des tendances des espèces sauvages figurant sur la liste de la Loi sur les espèces en péril. Ce ne sont pas toutes les espèces sauvages désignées par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) qui sont inscrites en vertu de la Loi sur les espèces en péril.

L'indicateur sur la Situation des espèces sauvages fait état des risques de disparition d'un grand nombre d'espèces. Le système de classification utilisé pour cet indicateur n'est pas le même que celui utilisé ici.

FSDS Icon - Healthy wildlife populations

Populations d'espèces sauvages en santé

Cet indicateur soutient la mesure des progrès vers l'atteinte de l'objectif à long terme de la Stratégie fédérale de développement durable 2016–2019 : Toutes les espèces ont des populations saines et viables.

Sources des données et méthodes

Sources des données et méthodes

Sources des données

Les données sont tirées de la base de données sur les espèces sauvages en péril du Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Les rapports de situation sur les espèces sauvages sont disponibles dans le Registre public des espèces en péril.

Complément d'information

Le COSEPAC se réunit 2 fois par année pour examiner les rapports sur les espèces sauvages, évaluer le risque de disparition de la planète ou du pays des espèces sauvages et attribuer les catégories de statut. Le Secrétariat du COSEPAC gère une base de données sur les résultats des évaluations, lesquels ont été résumés pour cet indicateur. Les documents relatifs aux espèces sauvages d'intérêt se trouvent dans le Registre public des espèces en péril. En général, les espèces sauvages sont réévaluées tous les 10 ans. Les dates de réévaluation varient donc considérablement dans l'ensemble de données.

Les espèces sauvages sont classées dans l'une des 7 catégories de statut suivantes : disparue, disparue du pays, en voie de disparition, menacée, préoccupante, non en péril, données insuffisantes. En date d'avril 2018, un statut avait été attribué à un total de 1 045 espèces sauvages.

Tableau 1. Nombre d'espèces par catégorie de statut, Canada, avril 2018
Statut Nombre d'espèces
Disparue 18
Disparue du pays 22
En voie de disparition 338
Menacée 183
Préoccupante 228
Non en péril 197
Données insuffisantes 59
Total 1 045

Les espèces sauvages peuvent également faire l'objet d'un changement de statut par rapport à leur statut précédent, le cas échéant. L'indicateur sur le Changement de statut des espèces sauvages en péril repose sur un ensemble d'espèces sauvages qui ont été réévaluées par le COSEPAC et qui n'ont pas été classées dans la catégorie « données insuffisantes » dans l'une ou l'autre des 2 dernières évaluations (479 espèces).

Méthodes

Cet indicateur est une compilation des changements de statut entre les 2 plus récentes évaluations de chacune des espèces.

Complément d'information

Évaluation des espèces sauvages

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) est un comité d'experts indépendants qui évaluent les espèces sauvages qui risquent de disparaître du Canada.

Le processus d'évaluation est divisé en 3 étapes séquentielles :

  1. sélection des espèces sauvages nécessitant une évaluation afin de créer la Liste des espèces sauvages candidates (classée par ordre de priorité);
  2. compilation des données, des connaissances et des renseignements disponibles afin de produire des rapports de situation;
  3. évaluation du risque de disparition du pays ou de la planète d'une espèce sauvage et désignation correspondante (catégorie de statut).

En général, les espèces sauvages sont réévaluées tous les 10 ans. Si le COSEPAC reçoit des renseignements suggérant qu'une espèce devrait être réévaluée plus tôt, il peut décider de le faire.

Calcul de l'indicateur

Dans ses évaluations, le COSEPAC peut faire état d'un changement de statut. Le statut « Nouveau » est attribué aux espèces sauvages qui n'ont été évaluées qu'une seule fois. Dans le cas des espèces sauvages réévaluées, il existe 6 catégories de changement de statut : Aucune modification, Dans une catégorie de risque plus élevée, Dans une catégorie de risque moins élevée, N'étant plus en péril, Modification et Réorganisation. Le changement de statut des espèces réévaluées repose sur les 2 plus récentes évaluations.

L'indicateur inclut les espèces sauvages qui ont été réévaluées et pour lesquelles il est possible d'évaluer les changements relatifs au risque. Par conséquent, sur les 1 045 espèces sauvages auxquelles un statut a été attribué, l'indicateur exclut 566 espèces, à savoir :

  • les espèces sauvages qui n'ont été évaluées qu'une seule fois et dont la désignation de changement de statut est « Nouveau » (455 espèces);
  • les espèces sauvages qui ont été classées dans la catégorie « données insuffisantes » dans l'une ou l'autre des évaluations et dont la désignation de changement de statut est « Modification » (21 espèces);
  • les espèces sauvages dont la désignation de changement de statut est « Réorganisation » (86 espèces), laquelle est utilisée dans les cas où l'unité évaluée a changé en fonction de nouveaux renseignements, par exemple une espèce qui est divisée en sous-espèces ou en unités géographiques;
  • les espèces sauvages qui ont été classées dans la catégorie « données insuffisantes » dans les 2 plus récentes évaluations et dont la désignation de changement de statut est « Aucune modification » (4 espèces).
Tableau 2. Relation entre le changement de statut et la catégorie de l'indicateur
Changement du statut par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada Définition Changement du niveau de risque de disparition des espèces sauvages
Nouveau Espèce sauvage examinée pour la première fois Exclue de l'indicateur
Modification L'espèce sauvage est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « données insuffisantes » ou est passée de la catégorie « données insuffisantes » à une catégorie de risque Exclue de l'indicateur
Aucune modification L'espèce sauvage demeure dans la même catégorie de risque à la suite de la réévaluation Aucune modification[A]
Dans une catégorie de risque plus élevé L'espèce sauvage est inscrite à une catégorie de risque plus élevé à la suite de la plus récente réévaluation Risque plus élevé
Dans une catégorie de risque moins élevé L'espèce sauvage est inscrite à une catégorie de risque moins élevé à la suite de la plus récente réévaluation Risque moins élevé
N'étant plus en péril L'espèce sauvage est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « Non en péril » Risque moins élevé
Réorganisation L'espèce sauvage a été assignée à une unité désignable différente Exclue de l'indicateur

Remarque : [A] Les espèces sauvages qui se retrouvent dans la catégorie « données insuffisantes » lors des 2 plus récentes évaluations sont exclues de l'indicateur.

Changements récents

L'indicateur est à jour en date d'avril 2018.

Les évaluations antérieures associées aux changements de niveau de risque n'ont pas été incluses dans cet indicateur. Ce type d'aperçu détaillé montre les changements qui pourraient être le résultat de l'amélioration des renseignements plutôt que les changements réels dans la condition des espèces sauvages.

Mises en garde et limites

Les espèces en péril peuvent prendre beaucoup de temps à se rétablir, et certaines d'entre elles sont naturellement rares au Canada. Un changement de statut ne peut se produire qu'après la détection d'un changement biologique important. Pour ces raisons, il faut s'attendre à ce que le niveau de risque de relativement peu d'espèces sauvages change à la suite de leur réévaluation. Néanmoins, si les efforts de gestion sont couronnés de succès, on peut s'attendre à voir davantage d'améliorations que de déclins au fil du temps.

Complément d'information

Les changements de niveau de risque peuvent être le résultat de l'amélioration des renseignements plutôt que de changements réels dans la condition des espèces sauvages. En effet, de nombreuses espèces sauvages associées à un risque moins élevé sont reclassées en raison de nouveaux renseignements plutôt que de changements biologiques. Les changements dans les connaissances découlent souvent de la détection de populations supplémentaires, ce qui fait que les espèces sauvages sont moins à risque de disparaître qu'on ne le croyait auparavant. Les changements attribuables aux nouvelles connaissances peuvent se produire rapidement, tandis que ceux attribuables aux améliorations biologiques prennent plus de temps.

Le niveau de risque associé à certaines espèces sauvages peut être modifié en raison de changements dans l'interprétation des critères d'évaluation.

Les espèces sauvages qui sont naturellement rares peuvent être considérées comme étant en péril parce qu'elles sont plus vulnérables aux menaces. L'absence de changements concernant ces espèces sauvages ne doit pas être vue comme un échec de conservation.

Les connaissances sur les espèces sauvages qui pourraient être en péril sont incomplètes, et seules quelques espèces soupçonnées d'être en péril peuvent être évaluées. Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada classe les évaluations par ordre de priorité selon les opinions d'experts. Les premières évaluations étaient axées sur les vertébrés et les plantes, qui sont également les espèces sauvages les mieux connues. Par conséquent, ces espèces sauvages font partie des espèces réévaluées qui sont surreprésentées. De même, les connaissances au sujet des espèces sauvages présentes dans le sud du Canada et dans les milieux terrestres sont plus importantes.

Le rétablissement des espèces en péril peut être long, en particulier lorsque celles‑ci vivent longtemps et sont lentes à se reproduire. De plus, dans certains cas, le rétablissement dépend de l'amélioration de l'habitat, qui peut s'échelonner sur de nombreuses décennies.

Ressources

Ressources

Références

Gouvernement du Canada (2018) Comité sur la situation des espèces en péril au Canada. Consulté le 12 septembre 2018.

Gouvernement du Canada (2018) Registre public des espèces en péril. Consulté le 12 septembre 2018.

Groupe de travail national sur la situation générale (2015) Espèces sauvages. Consulté le 12 septembre 2018.

Moore A, Cyr A, Findlay S (2016) Do changes in COSEWIC status reflect changes in species' biological status. Report to the Committee on the Status of Endangered Wildlife in Canada (COSEWIC), 10pp (en anglais seulement).

Union internationale pour la conservation de la nature (2018) Liste rouge des espèces menacées de l'UICN (en anglais seulement). Consulté le 12 septembre 2018.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :