Les étudiants étrangers aideront le Canada à remédier à la pénurie de main-d’œuvre

Communiqué de presse

Levée temporaire de la limite d’heures de travail hors campus

7 octobre 2022 – Ottawa – Les employeurs sont confrontés à des difficultés sans précédent pour trouver et conserver les travailleurs dont ils ont besoin pendant cette période de reprise et de croissance économiques. Le gouvernement du Canada continue de prendre des mesures concrètes pour répondre aux besoins actuels en main-d’œuvre.

L’honorable Sean Fraser, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, a annoncé aujourd’hui la levée temporaire du plafond de 20 heures par semaine que les étudiants postsecondaires admissibles sont autorisés à travailler hors campus pendant une session.

Dès le 15 novembre 2022, et jusqu’au 31 décembre 2023, les étudiants étrangers au Canada dont le permis d’études comporte une autorisation de travail hors campus n’auront plus à limiter à 20 leur nombre d’heures de travail hors campus. Les étrangers qui ont déjà présenté une demande de permis d’études, en date d’aujourd’hui, pourront également profiter de ce changement temporaire, à condition que leur demande soit approuvée. 

Cette mesure, qui permettra à de nombreux étudiants étrangers d’acquérir plus d’expérience de travail de valeur au Canada, se traduira par une augmentation de la disponibilité des travailleurs en appui à la croissance post-pandémique du Canada. Ce changement temporaire, sachant que plus de 500 000 étudiants étrangers se trouvent déjà au Canada et sont potentiellement disponibles pour travailler plus d’heures, reflète le rôle important que les étudiants étrangers peuvent jouer pour remédier à notre pénurie de main-d’œuvre, tout en poursuivant leurs études. L’on s’attend que les titulaires de permis d’études continuent d’assurer l’équilibre entre leurs études et leurs engagements professionnels, car ceux qui cessent leurs études ou qui réduisent leur charge de cours pour étudier seulement à temps partiel ne peuvent pas travailler hors campus.

Ce mois-ci, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) lance également un projet pilote visant à automatiser le traitement des demandes de prolongation de permis d’études. Ces demandes affichent un taux d’approbation habituellement élevé, car tous les demandeurs ont déjà reçu l’autorisation de venir étudier au Canada. Le projet pilote, dans le cadre duquel les demandes de prolongation de permis d’études d’un petit groupe de demandeurs seront traitées beaucoup plus rapidement, a pour but d’améliorer le service à la clientèle. S’il est concluant, le projet pilote sera élargi en vue de réduire les délais de traitement des demandes et de permettre aux agents de se concentrer sur les demandes plus complexes.

L’annonce d’aujourd’hui fait partie d’une série d’initiatives qui visent à profiter aux étudiants et aux diplômés étrangers, tout en soutenant les efforts plus vastes du Canada pour améliorer le service à la clientèle et réduire les délais de traitement des demandes.

Parmi les autres mesures récemment lancées au profit des étudiants et des nouveaux diplômés étrangers, mentionnons :

Avec un intérêt sans précédent envers le Canada de la part de demandeurs du monde entier, IRCC continue de relever la barre pour le traitement des demandes d’immigration. Les efforts continus du Ministère pour améliorer le service à la clientèle visent à renforcer le système d’immigration du Canada, à raccourcir les délais d’attente, à réduire les arriérés de demandes et à améliorer l’expérience client dans son ensemble.

Citations

« Comme l’économie croît plus rapidement que la capacité de recrutement des employeurs, le Canada doit envisager toutes les options afin d’avoir accès aux compétences et à l’effectif requis pour soutenir sa croissance. L’immigration sera essentielle pour remédier à notre pénurie de main-d’œuvre. En permettant aux étudiants étrangers de travailler davantage pendant leurs études, nous pouvons contribuer à atténuer les besoins pressants dans de nombreux secteurs du pays, tout en permettant aux étudiants étrangers d’acquérir une précieuse expérience de travail au Canada et de contribuer à notre reprise à court terme et à notre prospérité à long terme. »

 – L’honorable Sean Fraser, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Faits en bref

  • La plupart des étudiants étrangers de niveau postsecondaire sont autorisés à travailler sur le campus ou hors campus, leur autorisation de travail étant imprimée directement sur leur permis d’études. Auparavant, près de la moitié des étudiants étrangers de niveau postsecondaire au Canada déclarait avoir gagné un revenu pendant leurs études.

  • Avant l’annonce d’aujourd’hui, les étudiants autorisés à travailler hors campus pouvaient travailler un maximum de 20 heures par semaine pendant une session et à temps plein pendant les congés prévus au clendrier scolaire. Cette limite d’heures de travail ne s’applique pas aux étudiants autorisés à travailler sur le campus.

  • Entre le 1er janvier 2022 et la fin d’août 2022, plus de 452 000 demandes de permis d’études ont été traitées. Au cours de la même période en 2021, qui a été une année record, 367 000 demandes ont été traitées. Cela représente une augmentation de 23 %.

  • IRCC a traité près de 119 000 demandes de prolongation de permis d’études en 2021, avec un taux d’approbation de 97 %. Entre le 1er janvier 2022 et la fin d’août 2022, plus de 135 000 de ces demandes ont été traitées, avec un taux d’approbation de 96 %.

  • Les demandes qui seront traités dans le cadre du projet pilote visant à automatiser le traitement des demandes de prolongation des permis d’études devront satisfaire à certains critères. Les demandes qui ne répondront pas aux critères de traitement automatisé seront examinées manuellement par des agents. Le processus automatisé ne refusera pas les demandes ni ne recommandera de refus. Toute décision de refus d’une demande continuera d’être prise par un agent.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Personnes-ressources (à l’intention des médias seulement)

Vincent Hughes
Cabinet du ministre, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
vincent.hughes@cic.gc.ca

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-1650
IRCC.COMMMediaRelations-RelationsmediasCOMM.IRCC@cic.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :