Perte et annulation de l’asile

Il y a deux façons de retirer le statut de réfugié :

  1. Une personne peut cesser de détenir le statut de réfugié (L108) si, par exemple, elle se réclame de nouveau et volontairement de la protection du pays dont elle a la nationalité ou qu’elle acquiert la protection d’un autre pays (citoyenneté).
  2. Une personne peut voir son statut de réfugié annulé (L109) si l’obtention de ce statut résulte, directement ou indirectement, de présentations erronées sur un fait important quant à un objet pertinent, ou de réticence sur ce fait.

Les demandes de constat de perte ou d’annulation possible de l’asile peuvent être envoyées à l’Agence des services frontaliers (ASFC) lorsqu’elles visent les personnes suivantes :

  • personnes protégées (statut conféré par la Commission de l’immigration et du statut de réfugié (CISR) ou par Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) en tant que réfugié réinstallé), notamment les personnes dont les demandes de résidence permanente au Canada sont en cours de traitement;
  • personnes protégées ayant le statut de résident permanent au Canada.

La LIPR prévoit la perte du statut de résident permanent si la protection du réfugié cesse en vertu des alinéas L108(1)a) à d) et une déclaration d’interdiction de territoire en vertu de l’article 40.1. La personne ne perd pas son statut de résident permanent si on lui retire sa protection à titre de réfugié en raison d’un changement des conditions du pays [108(1)e)].

Rôles de CIC, de l’ASFC et de la CISR relativement à la perte ou à l’annulation de l’asile

Rôle de CIC

CIC est chargé des politiques relatives à la perte de l’asile alors que les demandes à cet égard sont soumises par l’ASFC au nom de CIC. À l’exception des cas d’examen des risques avant renvoi (ERAR) favorables, CIC renvoie des cas à l’ASFC en vue d’une perte potentielle de l’asile lorsqu’un agent obtient une preuve ou qu’il est mis au fait d’information portant à croire qu’un demandeur, par exemple, s’est réclamé de nouveau de la protection de son pays de nationalité ou qu’il a obtenu la protection d’un autre pays.

À l’exception des cas d’ERAR, CIC s’occupe également de la transmission des cas à l’ASFC en vue d’une annulation potentielle de l’asile dans les cas où il existe une preuve portant à croire qu’une décision ayant accueilli la demande d’asile d’un demandeur résultant, directement ou indirectement, de présentations erronées sur un fait important quant à un objet pertinent, ou de réticence sur ce fait. Pour être jugée pertinente, cette présentation erronée doit avoir une conséquence directe sur la validité de la demande d’asile.

Les enquêtes relatives à la perte ou à l’annulation de l’asile et les procédures intentées à l’égard des réfugiés réinstallés mettent en cause des considérations particulières. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la page perte et annulation de l’asile dans le contexte de la réinstallation.

CIC peut annuler ou casser une décision ayant accordé la demande d’ERAR s’il estime qu’elle découle directement ou indirectement de présentations erronées sur un fait important quant à un objet pertinent, ou de réticence sur ce fait [L114 (3)]. CIC ne renvoie pas ces cas à l’ASFC pour annulation potentielle. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la page annulation dans le contexte de l’ERAR.

Rôle de l’ASFC

L’ASFC est chargée d’évaluer les renvois, de soumettre les demandes de perte d’asile en vertu de l’article 108 et les demandes d’annulation en vertu de l’article 109 à la Section de la protection des réfugiés (SPR) de la CISR, ainsi que de représenter le ministre lors des audiences de perte et d’annulation de l’asile.

L’ASFC est aussi responsable des politiques en matière d’annulation de l’asile.

Rôle de la SPR de la CISR

La SPR rend des décisions sur les demandes d’asile présentées par des personnes au Canada, ainsi que sur les demandes de constat de perte ou d’annulation de l’asile présentées par les ministères.

Comment renvoyer un cas à l’ASFC

  1. L’agent examine les éléments de preuves et les indicateurs portant à croire qu’il serait pertinent de présenter une demande de perte ou d’annulation de l’asile.
  2. L’agent consulte son gestionnaire concernant un renvoi possible pour perte ou annulation de l’asile.
  3. L’agent peut à la fois remplir et soumettre la l iste de vérification pour les demandes de perte et d’annulation de l’asile de l’ASFC ou envoyer un courriel comportant une brève description au bureau des audiences de l’ASFC approprié. L’agent doit faire des copies claires des documents d’immigration, du passeport, des notes d’entrevue et de tout autre document pertinent.
  4. L’agent soumet des exemplaires des documents à l’appui au bureau des audiences de l’ASFC approprié. La divulgation à l’ASFC de renseignements sur les demandeurs, les résidents permanents et les citoyens est conforme à l’alinéa 8(2)a) de la Loi sur la protection des renseignements personnels et à la section « Citoyenneté canadienne : demandes et évaluation » des fichiers de renseignements personnels.

    Pour les réfugiés réinstallés seulement : le renvoi doit être transmis en copie conforme (c.c.) à la Direction générale de la gestion opérationnelle et de la coordination (DGGOC). L’agent doit également aviser la DGGOC de toute décision subséquente relativement au cas.

  5. Un agent d’audience de l’ASFC examinera le renvoi pour s’assurer qu’il y a des motifs et des éléments de preuves suffisants pour aller de l’avant. L’agent devrait recevoir une réponse du bureau des audiences indiquant qu’il a reçu le renvoi.
  6. Le bureau des audiences avisera le bureau d’origine si l’ASFC compte présenter ou non une demande de perte ou d’annulation de l’asile.

L’ASFC soumettra une demande auprès de la SPR si elle décide d’aller de l’avant concernant un dossier.

Toute question concernant l’état du renvoi doit être acheminée au bureau des audiences de l’ASFC approprié.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :