Évaluation du Plan d’action canadien contre le racisme

Annexe F : Éléments d’évaluation du PACCR

Indicateur Critères d’évaluation
5.1 Portée, qualité et pertinence des outils de gestion (c.-à-d. mesure du rendement, surveillance et présentation de rapports) et des ressources (humaines et financières) affectées au PACCR. Le PACCR est suffisamment financé, compte tenu des coûts supplémentaires générés par la coordination horizontale.
Les exigences concernant la mesure et la surveillance conjointes du rendement sont respectées et englobent des indicateurs faciles à mesurer qui sont adaptés aux activités réalisées dans le cadre des initiatives financées.
Les objectifs de rendement précis sont réalistes, réalisables et progressifs.
Les risques liés à la gestion horizontale du PACCR sont déterminés et gérés de manière efficace.
Les exigences concernant la présentation de rapports conjointe et intégrée sont respectées et n’imposent pas un fardeau indu aux participants.
L’initiative bénéficie d’un appui au niveau politique et de la haute direction, et de la part des intervenants externes.
Les représentants du PACCR ont mis en place des processus qui leur permettent de tirer des leçons de l’expérience et de transmettre ces connaissances aux nouveaux participants.
5.2 Portée, qualité et pertinence de la coordination, de la communication et de l’échange de renseignements concernant le PACCR :
  • assurés par le Secrétariat du PACCR
  • au sein du groupe de travail du PACCR.
Les participants ont suffisamment d’occasions d’échanger des renseignements en temps opportun afin de combler leurs besoins.
Les participants ont un point de vue commun sur la nature du problème du racisme et sur la façon de le régler, et ont accès à une base de faits et à une terminologie communes.
On a mis en place une stratégie visant à maintenir la visibilité du PACCR auprès de la haute direction, des politiciens et des intervenants externes (notamment une communication bidirectionnelle efficace avec ces derniers).
Il existe une coordination efficace dans les domaines de la mesure du rendement, de la présentation de rapports et de l’évaluation.
L’Unité du plan d’action assure un leadership et un appui solides.
Le groupe de travail fonctionne de façon efficace (participation active, engagement ferme, confiance, crédibilité, dialogue franc et ouvert).
6.1 Comparaisons avec d’autres approches fédérales horizontales La raison d’être de la gestion horizontale de la question est claire et bien comprise.
La sélection des partenaires et l’étroitesse de la collaboration sont appropriées, compte tenu de la raison d’être et des résultats visés.
6.2 Degré d’harmonisation des initiatives financées en vertu du PACCR avec les objectifs et les priorités du plan d’action Les objectifs, les priorités et les résultats visés sont clairs et acceptés par les organismes participants.
Les activités des organismes participants sont conformes aux objectifs, aux priorités et aux résultats.
6.3 Portée et qualité des initiatives financées en vertu du PACCR et degré de cohésion entre elles La nature et la portée de la collaboration requise sont bien comprises et appropriées en ce qui a trait aux résultats visés.
La structure de gouvernance et de gestion (notamment le niveau et la composition de l’organisme ou des organismes de coordination) appuie le niveau de collaboration requis, tout en réduisant au minimum les coûts associés à la coordination horizontale.
Les rôles et les responsabilités de l’organisation directrice, du Secrétariat et des organismes participants sont clairs, bien compris et acceptés.
L’organisme ou les organismes de coordination ont un mandat clair et leur niveau d’autorité décisionnelle est conforme à leurs responsabilités.
Les modalités de financement sont appropriées, compte tenu de la nature de la collaboration et des responsabilités connexes.
La structure de gouvernance et de gestion est appuyée par un Secrétariat spécialisé, stable, suffisamment financé et neutre.
Le PACCR a la souplesse et la capacité suffisantes pour répondre aux nouvelles possibilités qui se présentent, réagir aux risques imprévus et s’adapter aux priorités gouvernementales variables.
Le PACCR a la souplesse et la capacité suffisantes pour répondre aux nouvelles possibilités qui se présentent, réagir aux risques imprévus et s’adapter aux priorités gouvernementales variables.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :