Aperçu de nos plans

En 2018-2019, le Ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes (FAC) s’acquitteront de leur mandat pour atteindre les résultats reliés aux six Responsabilités essentielles :

  • Opérations
  • Forces prêtes au combat
  • Équipe de la Défense
  • Concept de la force de l’avenir
  • Acquisition de capacités
  • Bases, systèmes de technologie de l’information et d’infrastructure durables

La Défense nationale se concentrera sur les priorités suivantes pour anticiper les nouvelles menaces et les nouveaux défis, s’adapter à l’évolution du contexte et agir efficacement en collaboration avec nos alliés et partenaires :

La nouvelle vision du Canada pour la défense – Protection du Canada, sécurité en Amérique du Nord et Engagement dans le monde

Protection, Sécurité, Engagement (PSE) : La politique de défense du Canada expose la nouvelle vision stratégique pour le Ministère de la Défense nationale. Selon cette vision, le Canada doit demeurer fort à l’intérieur de ses frontières, en sécurité au sein de l’Amérique du Nord et engagé dans le monde. PSE est une vision ambitieuse, mais réaliste qui fournit une orientation claire sur les priorités de la défense du Canada au cours des 20 prochaines années. Le personnel est au cœur de cette politique qui prévoit également des engagements en vue de nouveaux investissements pour les FAC qui mettront en place les ressources et les capacités nécessaires en vue de la mise en place de forces armées solides et agiles qui seront en mesure de répondre aux besoins du Canada en matière de défense dans un contexte de sécurité mondiale complexe qui évolue constamment.

Nos activités sont axées sur l’acquisition des capacités qui permettront aux FAC d’exécuter toutes les opérations simultanées exposées dans PSE. Il s’agit d’abord de mettre à jour la structure de la force pour nous assurer d’avoir le bon équilibre entre la Force régulière, la Réserve et le personnel civil, de voir à ce que notre personnel occupe le bon rôle et participe aux bonnes missions. Cela comprend aussi l'offre de soutien et de services nécessaires à notre personnel militaire pour que les militaires et leurs familles puissent s'épanouir, de même que l'élargissement des capacités existantes et l'ajout de nouvelles capacités. Les activités et priorités énoncées par PSE permettront aux FAC de répondre à leurs objectifs dans la pleine mesure désirée.

Pour une vue complète de : Protection, Sécurité, Engagement : La politique de défense du Canada iv, veuillez visitez le site Web de la Défense nationale.

Des gens et des familles résilients, bien soutenus et reflétant la diversité canadienne

Le personnel est au cœur de la politique de défense du Canada. Le personnel militaire dévoué et les civils de la Défense, qui composent l’Équipe de la Défense civilo-militaire, constituent notre plus importante ressource. L’investissement dans nos gens est notre engagement le plus important. Pour réussir tout type de mission, il faut pouvoir compter sur des employés en santé, bien formés et motivés. Pendant que nous poursuivons la mise en œuvre des initiatives décrites dans PSE, ces principes seront les fondements sur lesquels nous allons construire.

Afin de réaliser les engagements pris dans PSE, qu’il s’agisse de soutenir de nouveaux secteurs prioritaires comme l’espace, le cyberespace et le renseignement, de remplacer les flottes principales, d’investir dans de nouvelles capacités et d’offrir à notre personnel les soins et le soutien nécessaires, nous devons assurer la croissance de l’Équipe de Défense. Nous allons faire augmenter la taille de l’effectif des FAC de 3 500 membres de la Force régulière et de 1 500 membres de la Première réserve et embaucherons 1 150 employés civils. Pour réussir dans un marché du travail hautement compétitif, il faudra réduire le temps consacré au recrutement de nouveau personnel, mieux faire connaître les occasions et les différentes options de carrière que représentent les FAC et soutenir les principales priorités de recrutement, notamment l’embauche de plus de femmes, l’augmentation de la diversité, la satisfaction des besoins de la Force de réserve et la promotion des groupes professionnels prioritaires.

Nous appuyons les forces inhérentes à une organisation qui est engagée à l’égard des idéaux de diversité, de respect et d’inclusion, notamment en visant l’égalité entre les sexes et la création d’un effectif qui tirera profit de la diversité de la société canadienne. C’est pourquoi nous nous engageons à accroître le recrutement et le maintien en poste de membres de groupes sous-représentés au sein des FAC, ce qui comprend, sans s’y limiter, les femmes, les Autochtones et les membres des minorités visibles. Par exemple, nous nous sommes engagés à augmenter la proportion des femmes dans les FAC de 1 % par année au cours des 10 prochaines années pour atteindre 25 %. Grâce à notre stratégie et à notre plan d’action exhaustifs en matière de diversité, nous mettrons sur pied une Équipe de la Défense composée d’hommes et de femmes de tous âges ayant de nouvelles perspectives, une plus vaste gamme de caractéristiques culturelles et linguistiques et d’autres qualités uniques, ce qui contribuera directement à nos efforts visant à acquérir une meilleure compréhension de notre monde, qui est de plus en plus complexe, et à relever efficacement les défis qu’il présente. Nous nous assurerons d'intégrer ACS+ dans toutes les activités de la défense par l'entremise de soutien d'un nouveau centre de responsabilité conjoint de la Défense nationale qui fournira de l'instruction, de l'expertise, l'alignement des processus et systèmes, de même que la surveillance, la supervision et la préparation de rapports.

Nous sommes déterminés à offrir aux militaires et aux employés civils de la défense un milieu de travail exempt de harcèlement et de discrimination, caractérisé par la confiance réciproque, le soutien et le respect de la dignité de chaque personne dans le milieu de travail.

Afin d’éliminer les comportements sexuels dommageables et inappropriés dans les forces armées canadiennes, nous poursuivons la mise en œuvre de l’opération HONOUR, ce qui suppose la mise en œuvre complète de toutes les recommandations du rapport Deschamps et la mise en place d’initiatives dont la priorité est l’offre de meilleurs soins aux victimes au moyen d’un soutien adapté et individualisé dans l’ensemble de l’organisation. Nous surveillons et mesurons les résultats de l’opération HONOUR et apporterons les changements qui s’imposent. Ainsi, les changements de culture positifs et permanents que l’opération HONOUR vise à instaurer dans les attitudes et les comportements des membres des FAC se produiront effectivement sur le terrain.

Nous avons l’obligation morale fondamentale de veiller au bien-être de nos militaires qui font passer les exigences du service avant leur propre bien-être et qui ont accepté une responsabilité illimitée au service de leur pays. Nous réinventons actuellement le processus de transition des membres des FAC qui quittent les Forces armées ou qui reprennent le service après avoir été malades ou blessés. Nous collaborons avec Anciens Combattants Canada pour moderniser la façon dont les militaires, les vétérans et leur famille sont soutenus, pendant et après leur service.

Investissements visant l’amélioration des capacités

Le gouvernement s’engage à voir à ce que les FAC possèdent les capacités modernes dont elles ont besoin pour réussir dans un monde complexe en constante évolution. Les FAC doivent être prêtes et aptes à produire des résultats dans l’ensemble du spectre des opérations – qu’il s’agisse d’assistance humanitaire au pays ou d’intervention en cas de catastrophe, de lutte contre le terrorisme et d’opérations de soutien de la paix et d’opérations de combat de haute intensité. PSE décrit les capacités et les investissements qui seront nécessaires au cours des 20 prochaines années pour voir à ce que les hommes et les femmes des FAC soient prêts et réactifs à soutenir et à défendre le Canada.

Pour atteindre ces objectifs, l’Équipe de la Défense réinvestira dans ses capacités fondamentales et investira dans de nouveaux secteurs qui permettront aux FAC de résussir à combler les besoins du Canada en matière de défense dans le futur.

En ce qui concerne les réinvestissements dans les flottes principales des FAC, la Marine royale canadienne (MRC) recevra tous les 15 navires de combat de surface requis afin de remplacer les frégates en service et les destroyers retirés du service : il s’agira d’un des approvisionnements en matière de construction navale les plus importants de l’histoire du Canada. L’Armée canadienne (AC) procédera au remplacement d’une grande partie de ses capacités de combat terrestre et de ses parcs de véhicules vieillissants, tout en modernisant ses systèmes de commandement et contrôle. De plus, elle améliorera les capacités des forces légères de manière à ce qu’elles soient plus agiles et plus efficaces dans les théâtres d’opérations complexes, notamment dans le cadre d’opérations de paix. L’Aviation royale canadienne (ARC) procédera à l’acquisition de 88 chasseurs sophistiqués afin d’exercer la souveraineté du Canada et de respecter les engagements du Canada à l’égard du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) et de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) tout en procédant à la modernisation de bon nombre de ses flottes d’aéronefs, telles que l’avion de surveillance et de guerre sous-marine CP-140 Aurora. Finalement, le Commandement – Forces d’opérations spéciales du Canada augmentera sa capacité opérationnelle et investira dans des capacités qui permettront à des forces d’opérations spéciales agiles et capables de se déployer rapidement afin d’appliquer leurs compétences particulières tant au pays qu’à l’étranger.

Pour voir à ce que les FAC demeurent modernes et pertinentes dans les années à venir, certains investissements sont réalisés dans la modernisation de leurs capacités, en particulier dans les secteurs de l’espace, du cyberespace et des systèmes télépilotés. Le Canada modernise ses capacités spatiales et améliore la protection de ces ressources essentielles contre les menaces sophistiquées tout en continuant à promouvoir l’utilisation pacifique de l’espace extra-atmosphérique. Nous adoptons une posture plus délibérée dans le cyberdomaine en renforçant nos défenses et en améliorant nos capacités de mener des cyberopérations actives contre d’éventuels adversaires dans le contexte de missions militaires autorisées par le gouvernement. Compte tenu de la valeur particulière qu’apportent les systèmes télépilotés, les FAC effectuent aussi des investissements dans diverses nouvelles capacités destinées à la MRC, à l’AC et à l’ARC, ce qui comprend des systèmes aériens télépilotés.

Innovation pour la défense

L’innovation en matière de technologie, de connaissances et de résolution de problèmes est essentielle pour le Canada et ses alliés afin d’atténuer les nouvelles menaces, de conserver un avantage sur nos adversaires et de répondre aux besoins changeants en matière de défense et de sécurité. Dans ce contexte, les intervenants de la défense et de la sécurité du Canada ont besoin d’une toute nouvelle approche en matière d’innovation qui leur permettra de mieux exploiter l’extraordinaire bassin de talents et d’ingéniosité qu’on retrouve au Canada. Le programme Innovation pour la défense, l’excellence et la sécurité permet de lancer un certain nombre de nouvelles initiatives coordonnées qui transformeront la façon dont nous élaborons des solutions devant des problèmes complexes en :

  • offrant un soutien financier aux innovateurs et aux chercheurs qui leur permettra d’effectuer de la recherche, de générer des connaissances ou de résoudre des problèmes de manière à relever des défis en matière de défense et de sécurité identifiés par le MDN et ses partenaires en matière de sécurité;
  • de soutenir des réseaux de recherche et développement qui relèveront ces défis; et
  • soutenir l’innovation de la définition du problème aux premières étapes de l’adoption de la solution.

L’accroissement de nos investissements dans les activités auprès du milieu universitaire, notamment au moyen du Programme de coopération de la Défense, la création de nouveaux programmes de bourses d’études et de subventions de coopération ainsi que l’expansion du programme de conférences animées par des spécialistes et des réseaux de collaboration permettront d’accroître et d’améliorer l’accès à des capacités intellectuelles sur des questions de défense, de créer au Canada un milieu plus durable d’universitaires spécialisés dans les questions de défense et d’enrichir le dialogue et le débat publics sur les questions de défense.

Moderniser les activités de défense

Un approvisionnement efficace en matière de défense est essentiel si l’on souhaite que les FAC soient équipées pour exécuter les missions importantes qui leur sont confiées par le gouvernement du Canada. L’approvisionnement militaire peut être une activité hautement complexe qui nécessite de nombreuses approbations délivrées par plusieurs ministères. Nous simplifions l’approvisionnement militaire, améliorons l’acquisition au moment voulu de capacités militaires et augmentons les avantages économiques afin de créer de l’emploi pour les Canadiens.

Reconnaissant l’importance de la gestion responsable de l’énergie et de l’environnement dans le contexte stratégique d’aujourd’hui, la Défense nationale a élaboré une stratégie intégrée en matière de gestion de l’énergie et de l’environnement, la Stratégie énergétique et environnementale de la Défense. Cette stratégie constitue une nouvelle approche en matière de politique énergétique intégrée, en considérant l’énergie comme une capacité stratégique, un élément essentiel des opérations nationales et de déploiement des FAC, et de questions environnementales. Elle propose une vision et des objectifs communs pour aider le MDN à mieux gérer l’énergie et l’environnement de manière globale, dans le large éventail des activités de défense du Ministère et au sein de la MRC, de l’AC et de l’ARC.

L’infrastructure est une nécessité absolue pour toutes les activités des FAC, qu’il s’agisse des bases et des installations où les forces armées s’entraînent et préparent leurs missions, du réseau de soutien nécessaire pour entretenir et utiliser l’équipement ou des logements et de l’infrastructure qu’il faut pour faire en sorte que les membres des FAC et leurs familles soient bien soutenus. Nous préconisons une gestion modernisée de nos terres et de nos immeubles, soutenons le renouvellement de nos infrastructures et contribuons à atteindre les objectifs d’écologisation du gouvernement.

Renouvellement de la relation de nation à nation avec les peuples autochtones

La réalisation de ces priorités repose sur notre engagement à améliorer nos relations avec les peuples autochtones et les résultats pour les peuples autochtones. À l’appui de l’engagement du gouvernement envers le renouvellement des relations de nation à nation avec les peuples autochtones, nous collaborons avec le Secrétariat aux affaires autochtones pour faire connaître nos obligations et assurer le respect de ces obligations (par ex.,en matière notamment de passation de marchés, de planification de l’utilisation des terrains et de devoir légal de consulter, déclaration de l’ONU sur les droits des peuples autochtones) envers les peuples autochtones, conformément aux politiques gouvernementales et aux pratiques administratives, aux lois et aux ententes signées avec les peuples autochtones. De plus, nous contribuons à un certain nombre de priorités gouvernementales liées aux peuples autochtones, notamment l’examen de nos politiques et pratiques opérationnelles de manière à nous aligner sur le processus de réconciliation. Nous souhaitons nouer avec les peuples autochtones, une relation qui est fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat.

Pour de plus amples renseignements sur les plans, les priorités et les résultats prévus de la Défense nationale, consulter la section « Résultats prévus » du présent rapport.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :