Opération Unifier

L’opération UNIFIER constitue la mission des Forces armées canadiennes (FAC) visant à soutenir les Forces de sécurité de l'Ukraine. Son objectif principal est de leur offrir de l’aide en matière d’instruction sur la force de sécurité. Les Forces de sécurité de l'Ukraine pourront ainsi améliorer et renforcer leurs capacités. Les FAC coordonnent leur instruction avec celle offerte par les États-Unis et par d’autres pays qui travaillent de la même façon. L’instruction militaire s’inscrit dans le soutien global du Canada à l’Ukraine.

Les FAC ont lancé l’opération UNIFIER en réponse à des demandes du gouvernement de l’Ukraine. L’intention est d’aider l’Ukraine à demeurer souverain, sécuritaire et stable.

La mission d’instruction harmonise ses efforts à ceux d’autres nations au moyen de la Commission mixte multinationale. Cette commission comprend le Canada, la Lituanie, la Pologne, l’Ukraine, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Danemark et la Suede. Le Canada en est devenu un membre en janvier 2015. Il copréside le sous-comité chargé de la police militaire avec l’Ukraine.

Combien de personnes ont été déployées?

Le Canada envoie un groupe d’environ 200 membres des FAC en Ukraine chaque six mois. Les membres des FAC y seront jusqu’à la fin de mars 2022. Les participants proviennent de partout au Canada. Ils ont été affectés à cette mission en raison des compétences qu’ils pouvaient contribuer au programme d’instruction.

Que font-elles?


Depuis le début de la mission en septembre 2015 et en date du 30 juin 2019, plus de 13 322 candidats des forces de sécurité de l’Ukraine (FSU) ont participé à l’entraînement offert, à l’aide de 294 séries de cours englobant tous les axes d’efforts. Ce nombre comprend les membres de la Garde nationale de l'Ukraine (NGU). À ce jour, nous avons formé 112 membres du NGU.
 

L’objectif principal des FAC en Ukraine est de mettre au point et de moderniser les capacités des Forces de sécurité de l’Ukraine. Voici en quoi elle consiste :

  • encadrer les membres du personnel ukrainiens et leur offrir des conseils;
  • soutenir l’élaboration de l’instruction individuelle et collective;
  • offrir de l’instruction en génie militaire et en élimination des engins explosifs;
  • instruction de la police militaire, ce qui comprend des cours sur le recours à la force et sur les techniques d’enquête de base;
  • entraînement médical visant l’évacuation des blessés et le secourisme au combat.

Les différentes instructions ont lieu dans plusieurs régions de l’ouest et du centre de l’Ukraine, dont :

  • le Centre international de sécurité et de maintien de la paix (CISMP) à Starychi;
  • le 201e Centre d’instruction du génie et le Centre de déminage à Kamyanets-Podilsky;
  • le 205e Centre d’instruction tactique médical à Desna;
  • le 25e Centre d’instruction de la Police militaire à Lviv;
  • d’autres endroits dans l’Ouest de l’Ukraine.

Les FAC sont également en partenariat avec l’Ukraine dans le Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM). Il s’agit d’un programme continu qui était en vigueur avant le début de l’opération UNIFIER. Il offre de l’instruction dans les buts suivants :

  • permettre aux Forces armées de l’Ukraine de travailler efficacement avec d’autres pays;
  • établir la capacité militaire;
  • soutenir le développement professionnel.

Contexte et histoire de la mission

L’instruction offerte par les FAC s’inscrit dans le cadre du soutien plus large du Canada en Ukraine dans les domaines suivants :

  • le développement;
  • la sécurité;
  • la démocratie;
  • l’aide humanitaire.

Depuis janvier 2014, le gouvernement du Canada a annoncé plus de 700 millions de dollars en aide supplémentaire pour l’Ukraine. Ce financement vise une large gamme de projets en vue de :

  • renforcer la sécurité;
  • encourager la stabilité et la croissance économiques;
  • faire progresser la démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit;
  • encourager la mise en place d’une société civile.

L’aide du Canada à l’Ukraine comprend la fourniture de matériel militaire non létal. Il s’agit d’un processus continu avec divers articles comme :

  • les systèmes de communication utilisés lors d’opérations de campagne;
  • un hôpital de campagne mobile;
  • du matériel de neutralisation d’explosifs;
  • des trousses médicales utilisées lors d’opérations de campagne militaires;
  • des lunettes de vision nocturne.

Le matériel aidera à améliorer les capacités des forces armées ukrainiennes.

Chronologie des événements clés

Date Description
Le 14 avril 2015 Le gouvernement du Canada annonce que le Canada enverrait environ 200 membres des FAC en Ukraine. La mission durerait jusqu’au 31 mars 2017.
Le 14 septembre 2015 Deux cérémonies sont tenues en Ukraine. Elles soulignent le début de la mission d’instruction militaire des FAC. Une a eu lieu à Starychi. L’autre à Kamyanets-Podilsky.
Le 23 novembre 2015 Le Canada, la Lituanie, l’Ukraine, le Royaume-Uni et les États-Unis organisent une parade. Celle-ci souligne la mise sur pied du quartier général du This marked the stand-up of the Joint Multi-National Training Group – Ukraine. Ce QG est situé à Starychi.
Le 6 mars 2017 Le gouvernement du Canada annonce qu’il prolonge l’Opération UNIFIER jusqu’à la fin mars 2019.
Mars 2017 Près de 200 membres de l’armée canadienne sont déployés pour prendre la relève de leurs homologues. Les deux groupes (ceux déployés et ceux revenant à la maison) proviennent principalement de la 3e Division du Canada.
Le 18 mai 2018 Le ministère de la Défense nationale / les Forces armées canadiennes ont signé un arrangement technique avec le ministère de l’Intérieur de l’Ukraine.
Le 28 mars 2019 Le gouvernement du Canada annonce qu’il prolonge l’Opération UNIFIER jusqu’à la fin mars 2022.

Déploiements antérieurs

De novembre 2014 à novembre 2015, le Canada a envoyé quatre grands chargements de marchandises en Ukraine. Le premier a été livré en novembre 2014 par un CC-177 Globemaster de l’Aviation royale canadienne. Il comprenait des vêtements pour temps très froid. En janvier 2015, deux livraisons d’équipement militaire non létal ont été effectuées par voie maritime. Enfin, en novembre 2015, les FAC ont aidé le gouvernement du Canada à expédier de l’équipement de neutralisation d’engins explosifs d’une valeur d’environ 3 millions de dollars.

Liens externes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :