2022 — Anniversaires d’importance au Canada

Le 50e anniversaire de la Série de hockey Canada-Union soviétique de 1972 (Série du siècle)

Title: Le but gagnant de Paul Henderson – 8e match, le 28 septembre 1972
Source : Bibliothèque et Archives Canada / 3799732

La Série du siècle de 1972 s’est déroulée lors de la Détente de la Guerre froide. Elle a consisté en huit parties de hockey entre des professionnels canadiens et des joueurs d’élite soviétiques. Cette série a changé le hockey professionnel moderne en plus de devenir un moment déterminant dans la culture canadienne. Le 28 septembre 1972, les Canadiennes et Canadiens de partout au pays ont suivi, à la télévision et à la radio, le déroulement du dernier match à Moscou, et se sont unis pour célébrer lorsque Paul Henderson a marqué le but gagnant dans les dernières secondes de la partie. La Série du siècle a changé le modèle nord-américain du hockey, ouvrant la voie aux joueurs du bloc de l’Est souhaitant se joindre la Ligue Nationale de Hockey.

Le 70e anniversaire de l’accession au trône de Sa Majesté la reine Elizabeth II (jubilé de platine)

Title: Sa Majesté la Reine Elizabeth II, Reine du Canada
Source : Succession de Yousuf Karsh / Bibliothèque et Archives Canada / e010675687

Le 6 février 2022, et tout au long de l’année, Sa Majesté la reine Elizabeth II célébrera son jubilé de platine, marquant le 70e anniversaire en tant que reine du Canada. Ce jalon sera fêté dans tout le Commonwealth et donnera l’occasion aux Canadiennes et aux Canadiens d’en apprendre davantage sur le rôle de la Couronne au Canada, de souligner les 70 ans de service de Sa Majesté et de mettre en lumière les réalisations du Canada au cours des sept dernières décennies. C’est la première fois dans l’ère moderne du Canada que le monarque canadien, ou tout autre monarque britannique, célèbre un jubilé de platine.

Le 75e anniversaire de l’adoption de la loi sur la citoyenneté canadienne

Title: Certificat de citoyenneté canadienne issu le 3 janvier 1947
Source : Bibliothèque et Archives Canada / C-096789

La Loi sur la citoyenneté canadienne est entrée en vigueur le 1er janvier 1947. Elle a défini pour la première fois la citoyenneté canadienne et favorisé le sentiment d’identité nationale. Avant la promulgation de cette loi, les personnes nées au Canada et les immigrants naturalisés étaient des « sujets britanniques domiciliés au Canada ». La Loi a également permis aux femmes mariées de conserver leur propre nationalité plutôt que de devoir prendre celle de leur mari. La Loi a été modifiée à plusieurs reprises, et la version moderne confirme que les citoyens nés au Canada et les citoyens naturalisés jouissent des mêmes droits et sont soumis aux mêmes devoirs de citoyenneté. Aujourd’hui, plus de 1700 cérémonies de citoyenneté sont organisées chaque année dans diverses communautés pour accueillir officiellement les nouveaux citoyens au sein de la nation canadienne.

Le 150e anniversaire de la naissance de John McCrae

Title: John McCrae figurant sur un timbre postal, conçu par Imre von Mosdossy
Source : Bibliothèque et Archives Canada / 2272491

Né le 30 novembre 1872 à Guelph, en Ontario, le lieutenant-colonel John McCrae est l’auteur du célèbre poème Au champ d'honneur (In Flander’s Fields). Pendant la deuxième bataille d’Ypres, en avril et mai 1915, McCrae, un chirurgien, a opéré des soldats blessés au combat pendant près de deux semaines consécutives. Parmi les trous d’obus et les tranchées, McCrae a remarqué sur les champs de bataille des coquelicots sauvages rouges qui lui ont inspiré son œuvre marquante. Le poème Au champ d'honneur, initialement considéré comme martial puisque les soldats morts y implorent les vivants de continuer à se battre, en est venu à symboliser le sacrifice de tous ceux qui ont combattu pendant la Première Guerre mondiale. L’œuvre a survécu à John McCrae, qui est mort le 28 janvier 1918 d’une pneumonie et d’une méningite. Aujourd'hui, les gens au Canada et partout dans le monde continuent de réciter Au champ d'honneur à l’occasion du jour du Souvenir en l'honneur de tous ceux qui sont tombés au combat.

Le 150e anniversaire du Mouvement pour une journée de travail de neuf heures et de l’adoption de la loi sur les syndicats

Title: Page de couverture de la Canadian Illustrated News du 8 juin 1872 démontrant un défilé d’hommes manifestant pour une journée de travail de neuf heures
Source : Bibliothèque et Archives Canada / 2932698

Entre janvier et juin 1872, des travailleurs du monde entier ont cherché à améliorer la qualité de vie des salariés, qui travaillaient souvent plus de dix heures par jour. Cette cause a été appelée le Mouvement pour une journée de travail de neuf heures. L’activité syndicale était illégale à l’époque, les organisateurs d’une grève à Toronto, dans le cadre du Mouvement, ont été arrêtés pour conspiration criminelle. Par la suite, les questions syndicales ont gagné en importance, et le Parlement adopté en 1872, la Loi sur les syndicats ouvriers, qui légalisait la formation de syndicats. Le mouvement s’est avéré une protestation unifiée qui a ouvert la voie à la création de syndicats.

Le 175e anniversaire de l’immigration irlandaise de masse au Canada durant la Grande famine en Irlande

Title: Émigrants irlandais quittant le pays
Source : Bibliothèque et Archives Canada / 2952956

La Grande famine irlandaise de 1847 a fait mourir, principalement de faim, plus d’un million d’Irlandais, et a poussé plus de deux millions de personnes à émigrer de l’Irlande. En 1847, plus de 100 000 Irlandais se sont embarqués pour le Canada, mais on estime qu’un sur cinq n’a pas survécu au voyage en raison des conditions difficiles sur les bateaux. La destination de la plupart des navires était le port de Québec, mais il fallait d’abord s’arrêter à la station de quarantaine de Grosse-Île. Près de 5 000 Irlandais sont morts sur cette île, où l’on trouve le plus grand cimetière irlandais à l’extérieur de l’Irlande. Selon le dernier recensement du Canada, les Irlandais constituent le quatrième groupe ethnique le plus important au pays. Depuis leurs premiers établissements à Terre-Neuve au XIXe siècle jusqu’à leurs contributions à la société canadienne d’aujourd’hui, les Canadiens irlandais continuent de s’épanouir et de célébrer leur identité.

Le 40e anniversaire de la Charte canadienne des droits et libertés

Title: Proclamation de l’Acte de Constitution, 17 avril 1982
Source : Bibliothèque et Archives Canada / 192659

Proclamée le 17 avril 1982 par Sa Majesté la Reine Elizabeth II du Canada, la Charte canadienne des droits et libertés aura 40 ans en 2022. Ce document fondateur a joué un rôle important dans la lutte contre les inégalités du pays et a contribué à définir les valeurs canadiennes. Le document a pour but de garantir à chaque citoyen canadien une vie sans discrimination d’aucune sorte. L’article 25 du document reconnaît les droits des Autochtones, qui vivaient au Canada depuis bien avant l’établissement d’une structure gouvernementale coloniale.

Le 50e anniversaire de la relocalisation des Ougandais d’origine asiatique

Title: Réception de réfugiés Ougandais d’origine asiatique à Longue Pointe, Base des Forces canadiennes
Source : Bibliothèque et Archives Canada / 4332941

Le 4 août 1972, le dictateur Idi Amin a ordonné à la population ougandaise asiatique, soit plus de 80 000 personnes, de quitter le pays. Déchues de leur citoyenneté ougandaise et sans représentation diplomatique en Ouganda à l’époque, ces personnes ont reçu l’aide d’une équipe diplomatique canadienne. Plus de 7 000 Ougandais d’origine asiatique ont pu se réfugier au Canada; ce fut l’un des premiers programmes de relocalisation de réfugiés non européens entrepris par le gouvernement canadien. Cette situation a montré l’importance de disposer d’un cadre pour faire face à une crise de réfugiés, ce dont le Canada s’est maintenant doté.

Le 50e anniversaire des décorations pour actes de bravoure du Canada

Title: Décorations pour actes de bravoure du Canada
Source : Rideau Hall © OSGG-BSGG

Les récipiendaires de décorations pour actes de bravoure ne se considèrent pas comme des héros, mais ils en sont pourtant. Ces décorations ont été créées pour souligner des actes exceptionnels d’altruisme dans des circonstances dangereuses. Depuis 1972, plus de 4 000 Canadiennes et Canadiens ont reçu la Croix de la vaillance, l’Étoile du courage ou la Médaille de la bravoure pour avoir risqué leur vie en sauvant d’autres personnes. La Croix de la vaillance est la plus haute distinction canadienne décernée à des civils.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :