Message de la ministre de la Santé Journée internationale de sensibilisation aux surdoses  

Déclarations

31 août 2017 - Ottawa (Ontario) - Santé Canada

Nous soulignons aujourd’hui la Journée internationale de sensibilisation aux surdoses, qui vise à promouvoir la prise de conscience que les morts par surdoses sont évitables ainsi qu’à réduire la stigmatisation entourant les décès liés aux drogues.

Nous faisons face au Canada à une crise de santé publique nationale. La croissance du nombre de surdoses et de morts causées par les opioïdes est une urgence que nous devons continuer de combattre.

Chaque mort par surdose est la perte pénible d’un être cher pour sa famille, ses amis et la collectivité. C’est aussi pour nous tous un rappel que nous avons la responsabilité cruciale de comprendre comment cette crise touche des personnes de tous les âges et groupes socioéconomiques au sein des communautés urbaines et rurales partout au pays.

Dans le cadre de mes nouvelles fonctions de ministre fédérale de la Santé, je suis résolue à réduire la stigmatisation entourant l’utilisation problématique de substances. Nous devons parler ouvertement et avec compassion de la stigmatisation ainsi que de cette crise nationale. Je suis aussi déterminée à continuer de mettre en place des politiques qui s’adressent et qui bénéficient aux Canadiennes et aux Canadiens touchés par cette crise.

Le gouvernement du Canada a mis en place des modifications législatives qui contribueront à la réduction des méfaits, pilier essentiel de la Stratégie canadienne sur les drogues et autres substances. Citons, notamment, la simplification du processus de demande pour un site de consommation supervisée, le fait d’offrir la naloxone sans ordonnance et l’adoption de la Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose, qui fournit certaines protections juridiques aux personnes qui demandent l’aide des secours en cas de surdose. 

Alors que nous adoptons une approche de santé publique à l’égard de la politique concernant les drogues, il est essentiel de garder à l’esprit les personnes touchées par ces modifications et de trouver des occasions pour qu’elles s’expriment, pour tenir compte de leur rétroaction et pour prendre des mesures afin d’y répondre.

Nous pouvons réduire le nombre de morts par surdose au Canada en fournissant aux personnes qui en ont besoin une aide sans jugement, sans préjugés et sans discrimination. Joignez-vous à moi aujourd’hui pour entamer cette conversation. Ensemble, nous pouvons contribuer à sauver des vies.

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

Autres ressources

Mettons fin aux surdoses d’opioïdes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public
613-957-2991
1-866 225-0709

 


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :