Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse travaillent ensemble pour augmenter l’accès aux options de traitement pour les personnes aux prises avec un trouble lié à l’utilisation de substances

Communiqué de presse

14 mars 2019 - Ottawa (Ontario) - Gouvernement du Canada

La crise des opioïdes a des effets dévastateurs sur les personnes, les familles et les communautés partout au pays. Malheureusement, plus de 9 000 personnes sont mortes d’une surdose liée aux opioïdes de janvier 2016 à juin 2018 au Canada. Sans un accès accru à des options de traitement efficaces et fondées sur des données probantes, les gens aux prises avec un trouble de consommation de substances continueront d’être à risque de surdose.

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, et l’honorable Randy Delorey, ministre de la Santé et du Mieux-être de la Nouvelle-Écosse, ont annoncé aujourd’hui la signature d’une entente bilatérale dans le cadre du Fonds d’urgence pour le traitement du gouvernement du Canada.

Cette entente prévoit un investissement de plus de 6 millions de dollars (à savoir 3 160 108 $ par le gouvernement du Canada et 2 910 108 $ par le gouvernement de la Nouvelle-Écosse) afin d’accroître l’accès au traitement du trouble lié à l’utilisation des opioïdes. Les fonds serviront à :

  • aider les fournisseurs de soins primaires à consulter, grâce à un service téléphonique, des spécialistes du traitement du trouble lié à l’utilisation des opioïdes;
  • fournir des renseignements, des outils et des ressources de formation sur le trouble lié à l’utilisation des opioïdes pour aider les médecins et les équipes de soins primaires de la province, y compris ceux des régions éloignées;
  • offrir de la formation et des renseignements sur le trouble lié à l’utilisation des opioïdes au personnel des urgences de la province pour accélérer l’aiguillage vers les services de traitement;
  • améliorer les interventions thérapeutiques existantes, y compris des programmes spécialisés de traitement du trouble lié à l’utilisation des opioïdes.
Le gouvernement du Canada et ses partenaires reconnaissent que le fait de permettre aux personnes ayant des problèmes de consommation de substances d’avoir accès à un traitement dans leur propre communauté va en définitive les aider à vivre une vie plus saine.

Citations

« En deux ans, 123 Néo-Écossais sont décédés des suites de surdoses d’opioïdes. C’est tout simplement tragique. Cette entente bilatérale rendra les services de traitement plus accessibles aux personnes dans le besoin, y compris celles qui vivent dans des régions éloignées de la province. En travaillant ensemble, nous pouvons aider à mettre fin aux surdoses liées aux opioïdes et à sauver des vies. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« La Nouvelle-Écosse en fait beaucoup en matière de traitements contre les troubles de consommation d’opiacés ; en effet, on sauve des vies avec la naloxone et on aiguille de plus en plus de personnes vers des programmes de traitement. Nous savons que l’usage d’opioïdes et les surdoses qui en découlent demeurent un enjeu dans nos communautés et le gouvernement fédéral partage notre vision sur la façon d’y remédier. »

L’honorable Randy Delorey
Ministre de la Santé et du Mieux-être de la Nouvelle-Écosse

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Carole Rankin
Ministère de la Santé et du Mieux-être
Gouvernement de la Nouvelle-Écosse
902-424-2608
Carole.Rankin@novascotia.ca
    
Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709   


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :