La ministre de la Santé met l’accent sur des projets en recherche et en innovation pour aider à contrer la crise des opioïdes.

Communiqué de presse

La ministre de la Santé visite les chercheurs de l’Université de Victoria pour en apprendre davantage sur les progrès du projet de vérification des drogues.

Le 23 avril 2019
Victoria, C.-B.

La crise des opioïdes est une crise nationale de santé publique qui dévaste la vie de dizaines de milliers de Canadiens, les familles et les collectivités partout au pays. Les dernières données montrent que, depuis 2016, plus de 10 300 Canadiens ont perdu la vie en raison d’une surdose apparemment liée aux opioïdes. Le fentanyl et d’autres substances puissantes continuent d’être à l’origine de la majorité de ces décès par surdose, ce qui représente 73 % des décès accidentels apparemment liés aux opioïdes entre janvier et septembre 2018.

Aujourd’hui, Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a rencontré des chercheurs de l’Université de Victoria qui dirigent un projet novateur visant à mettre au point une technologie de vérification des drogues dans le but de réduire le nombre de décès causés par la vague endémique de surdoses. Ce projet a pu voir le jour grâce au financement obtenu par le biais du Programme sur l’usage et les dépendances aux substances de Santé Canada. Les chercheurs ont reçu environ 1,7 million de dollars sur trois ans pour évaluer une gamme de technologies de vérification des drogues à intégrer aux services offerts dans les centres de consommation supervisée et les centres de prévention des surdoses.

Les chercheurs de l’Université de Victoria recueillent des données sur les drogues introduites dans les centres de consommation supervisée et sur la prévention des surdoses. Ils sont également en train de mettre au point une base de données en ligne contenant des renseignements vérifiés sur les drogues, ainsi que sur les expériences et les perceptions des personnes qui consomment ces drogues. Cet outil permettra de recueillir des informations sur les tendances en matière de composition des drogues illicites et à fournir des renseignements qui contribueront à mieux protéger les consommateurs de drogues.

Dans le cadre des mesures prises par le gouvernement du Canada pour accroître les connaissances et développer la technologie dans le domaine de la vérification des drogues, Santé Canada a autorisé le service de vérification des drogues des sites de consommation supervisée et de prévention des surdoses. Santé Canada a également lancé le Défi des technologies de vérification des drogues, qui encourage le secteur à accélérer l’innovation dans ce domaine et à mettre au point des outils permettant aux personnes qui consomment des drogues et à ceux qui les soutiennent de prendre des décisions éclairées en fonction de la composition d’une drogue. Dans le cadre du Défi, neuf demi-finalistes ont récemment été sélectionnés et recevront chacun 25 000 $ pour développer des prototypes.

Citations

« Cette crise demeure toujours un des enjeux sanitaires les plus sérieux dans l’histoire récente du Canada. Il s’agit bien d’un enjeu d’ordre médical, non pas moral. Nous savons que la contamination de substances par le fentanyl est responsable d’une grande partie des décès. Voilà pourquoi nous faisons tout ce que nous pouvons pour investir dans la recherche et les technologies qui aident les gens qui utilisent des drogues à en connaitre le contenu. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

Faits en bref

  • Le Programme sur l’usage et les dépendances aux substances prévoit un budget d’environ 50 millions de dollars par année pour appuyer des initiatives favorisant la prévention, le traitement et la réduction de toutes les formes de méfaits liés à la consommation problématique de substances, y compris les opioïdes, le cannabis, l’alcool et le tabac.

  • La vérification des drogues est une mesure de réduction des méfaits qui permet l’examen des drogues afin que les gens puissent en connaitre le contenu, qui pourrait inclure des substances toxiques ou d’autres drogues comme le fentanyl. Cette technologie permet aux gens qui utilisent des drogues de prendre des mesures pour éviter le risque de surdose.

  • En mars 2019, Santé Canada, en partenariat avec Impact Canada, a choisi les neuf demi-finalistes pour encourager l’innovation dans la technologie de vérification des drogues et aider les personnes qui consomment des drogues à déterminer plus précisément les risques associés aux médicaments qu’elles envisagent de prendre.

  • Les neuf demi-finalistes sont :

    • Scintrex Trace Corp.
    • 5Bay Healthcare
    • Greenlight Analytical Inc.
    • Applied Environmental Research Laboratories (laboratoires de recherche environnementale appliquée) — Vancouver Island University
    • Spectra plasmonics Inc.
    • Université de Montréal
    • Scatr
    • Centre on Drug Policy Evaluation (centre d’évaluation des politiques sur les drogues)
    • Université Carleton, Université d’Ottawa

  • En septembre 2018, les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique ont signé une entente bilatérale dans le cadre du Fonds pour le traitement d’urgence afin de verser 71,1 millions de dollars en vue d’améliorer ou augmenter l’accès à des services de traitement de qualité pour les troubles liés à la consommation de substances en Colombie-Britannique.

  • Le budget de 2019 prévoit un financement supplémentaire de 30,5 millions de dollars sur cinq ans pour des mesures ciblées visant à combler les lacunes persistantes en matière de réduction des méfaits et de traitement. Plus précisément, le financement appuiera les efforts visant à élargir l’accès à un approvisionnement sûr d’opioïdes d’ordonnance, et ce, en vue de protéger des risques de surdose et de décès les personnes dont la consommation d’opioïdes est problématique. Il favorisera également un meilleur accès à la formation sur l’intervention en cas de surdose d’opioïdes et à la naloxone.

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Demande de renseignements :
613-957-2991
1-866-225-0709



Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :