Le gouvernement du Canada offre du soutien financier au premier projet d’approvisionnement plus sécuritaire en son genre à Toronto

Communiqué de presse

Le gouvernement prolonge aussi deux projets d'approvisionnement plus sécuritaire à Toronto pour continuer à sauver des vies

14 avril 2021 | Toronto (Ontario) | Santé Canada

La crise des surdoses continue d'affliger les collectivités et les familles de partout au Canada. Malheureusement, nous avons constaté une hausse importante des décès et des méfaits liés aux surdoses pendant la pandémie de COVID-19, notamment à Toronto, où les décès par surdose ont beaucoup augmenté du 1er janvier au 30 novembre 2020. Le gouvernement du Canada continue d'être en faveur d'une augmentation de l'accès à des projets d'approvisionnement plus sécuritaire dans les collectivités du Canada en vue d'aider à prévenir les surdoses pendant la pandémie et par la suite.

L'honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, et John Tory, maire de Toronto, ont annoncé aujourd'hui l'octroi de plus de 7,7 millions de dollars à trois projets visant à accroître l'accès à un approvisionnement plus sécuritaire et à offrir une nouvelle option de réduction des méfaits et de traitement pour les personnes ayant un trouble lié à l'utilisation d'opioïdes à Toronto. Ces projets novateurs visent à prévenir les surdoses en offrant des médicaments de qualité pharmaceutique comme solution de rechange aux drogues illégales toxiques.

Grâce aux fonds annoncés, le gouvernement du Canada aide le Bureau de santé publique de Toronto à offrir davantage d'options de médicaments aux Torontois ayant un grave problème lié à l'utilisation d'opioïdes. Le projet du Bureau sera le tout premier en son genre en Ontario, à offrir de l'hydromorphone injectable aux personnes atteintes qui ne bénéficient pas des services proposés actuellement et qui courent encore un risque élevé de surdose. De plus, le gouvernement du Canada offre un financement supplémentaire au South Riverdale Community Health Centre et au Parkdale Queen West Community Health Centre pour qu'ils puissent prolonger de deux ans leurs projets d'approvisionnement plus sécuritaire et augmenter les ressources qu'ils offrent. Ces initiatives permettront d'aiguiller les patients vers des services sociaux et de santé essentiels, comme le traitement, auxquels la pandémie de COVID 19 vient compliquer l'accès.

Le gouvernement du Canada continue de collaborer avec tous les ordres de gouvernement, des partenaires, des intervenants, des personnes qui consomment de la drogue et d'autres ayant une expérience concrète de la consommation de substances ainsi que des organismes de partout au pays afin de lutter contre la pandémie de COVID-19 et la crise des surdoses.

Citations

« La pandémie de COVID-19 rend l'obtention de soutien encore plus difficile pour les personnes ayant des problèmes de consommation de substances. Nous devons déployer encore plus d'efforts pour servir les personnes les plus susceptibles. Ensemble, avec la Ville de Toronto et des organisations communautaires, nous pouvons faire mieux afin de veiller à ce que les gens aient un meilleur accès à du soutien et à des traitements qui soulagent la souffrance et sauvent des vies. »

L'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

« Je tiens à remercier la ministre Hadju et le gouvernement du Canada d'avoir fourni ce financement vital à l'appui de projets d'approvisionnement plus sécuritaire partout dans la ville. Tout au long de la pandémie, nous avons observé une augmentation du nombre de surdoses ainsi que la nécessité de mettre en œuvre des programmes visant la réduction des méfaits et la prestation d'options sécuritaires. Des responsables de la santé publique ont clairement indiqué que les programmes d'approvisionnement plus sécuritaire sont nécessaires et qu'ils contribueront à sauver des vies. »

John Tory
Maire de la Ville de Toronto

« Nous sommes ravis de recevoir les fonds nécessaires à l'exécution de ce programme important, surtout alors qu'il y a une escalade du nombre de décès par surdose à Toronto, et sommes d'avis qu'il sauvera des vies. L'effet de la COVID-19 pendant la crise des opioïdes a fait que les personnes qui consomment des drogues sont plus susceptibles de mourir d'une surdose. La mise en œuvre de ce programme ne permettra pas uniquement de sauver la vie des gens en réduisant leur recours aux drogues non réglementées et dangereuses qui circulent, mais aussi de mettre les gens en relation avec d'autres mesures de soutien nécessaires, dont des services de gestion de cas, de santé mentale, de logement et d'hébergement. La crise des surdoses et des intoxications aux opioïdes a eu un effet dévastateur sur les consommateurs de drogues et sommes impatients de mettre en œuvre ce programme salutaire. »

Dre Eileen De Villa
Médecin hygiéniste de Toronto

« Les clients du programme d'approvisionnement plus sécuritaire en opioïdes (SOS en anglais, pour Safer Opioid Supply) nous disent que "beaucoup de gens viennent à deux doigts de mourir chaque jour, mais que SOS sauve des vies et aide les gens à se sentir mieux. Ce service est à ce point précieux". Grâce au prolongement de notre financement, nous serons en mesure de continuer à empêcher la perte de vies et à créer une communauté de pratique et des partenariats permettant au programme de devenir une pratique intégrée de soins de santé et de réduction des méfaits. »

Angela Robertson, directrice exécutive
Parkdale Queen West Community Health Centre

« La demande pour nos programmes a augmenté de façon exponentielle tout au long de la pandémie, laquelle a rendu la crise des surdoses beaucoup plus mortelle. Le financement versé par Santé Canada aux programmes d'approvisionnement plus sécuritaire en opioïdes à Toronto est essentiel pour maintenir un continuum de services de réduction des méfaits qui sauvent des vies alors que la crise des intoxications aux opioïdes continue de dévaster divers groupes de consommateurs de drogues. »

Jason Altenberg, chef de la direction
South Riverdale Community Health Centre

Faits en bref

  • Dans l'Énoncé économique de l'automne 2020, le gouvernement du Canada s'est engagé à venir en aide aux Canadiens qui sont aux prises avec un problème de consommation de substances en versant une somme supplémentaire de 66 millions de dollars sur deux ans. Ce financement sert à soutenir les organismes communautaires appelés à intervenir, notamment en les aidant à fournir des services de première ligne dans le contexte de la COVID 19. Le financement versé pour soutenir le nouveau projet d'approvisionnement plus sécuritaire du Bureau de santé publique de Toronto et la prolongation de deux ans des projets du South Riverdale Community Health Centre et du Parkdale Queen West Community Health Centre est rattaché à cet engagement.
  • Si l'on ajoute les engagements antérieurs du gouvernement du Canada à ce jour, un total de 50 millions de dollars a été investi pour soutenir des projets d'approvisionnement plus sécuritaires en Colombie Britannique, en Ontario, au Québec, au Nouveau Brunswick et en Nouvelle Écosse afin de contribuer à sauver des vies. Ce montant comprend plus de 21,8 millions de dollars en Ontario.
  • Le 1er mai 2019, Santé Canada a approuvé l'utilisation de l'hydromorphone injectable par des professionnels de la santé qualifiés comme traitement pour les adultes souffrant d'un trouble grave lié à l'utilisation d'opioïdes. Il a été démontré que l'hydromorphone injectable est une option de traitement efficace pour toute personne atteinte de ce type de trouble pour lequel les autres traitements se sont révélés infructueux.
  • Selon les premières constatations faites à partir de données probantes canadiennes, l'utilisation de médicaments tels que l'hydromorphone comme solution de rechange aux drogues illégales très toxiques chez les personnes présentant un risque de surdose peut sauver des vies et améliorer les résultats pour la santé. Elle peut également faciliter l'accès des personnes ayant un trouble lié à l'utilisation de substances aux soins primaires et aux traitements.
  • Les projets visés par l'annonce d'aujourd'hui sont financés par le Programme sur l'usage et les dépendances aux substances de Santé Canada. Ce programme fédéral fournit des subventions et des contributions aux provinces, aux territoires, aux organismes non gouvernementaux et aux organismes autochtones pour qu'ils puissent mieux s'attaquer aux problèmes de consommation de drogues et d'autres substances au Canada.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Cole Davidson
Cabinet de l'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :