Cette initiative aiguillera divers projets portant sur l’approvisionnement sécuritaire ainsi que des prestataires en soins de santé afin de permettre un partage de connaissances et de bonne pratiques

Le 28 juin 2021 | London (Ontario) | Santé Canada

La crise des surdoses continue d’affliger les collectivités et les familles partout au Canada. Malheureusement, nous avons constaté une hausse importante des décès et des méfaits liés aux surdoses pendant la pandémie de COVID‑19. Le gouvernement du Canada continue d’être en faveur d’une augmentation de l’accès à des services d’approvisionnement plus sécuritaire dans les collectivités du Canada en vue d’aider à prévenir les surdoses pendant la pandémie et par la suite.

Au nom de l’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, Peter Fragiskatos, député, a annoncé aujourd’hui l’octroi de près d’un million de dollars à un projet qui apportera soutien et améliorera la capacité des services d’approvisionnement plus sécuritaire partout au pays. Cette initiative a pour but de favoriser l’accès à des médicaments de qualité pharmaceutique comme solution de rechange aux drogues illégales toxiques et de prévenir les surdoses.

Grâce à ce financement, le London InterCommunity Health Centre, leader dans le domaine d’approvisionnement plus sécuritaire, rassemblera organismes communautaires de la santé, équipes de premiers soins, fournisseurs de soins au privé, ainsi que projets fédéraux en approvisionnement plus sécuritaire, afin de solidifier l’expertise en prestation de services d’approvisionnement plus sécuritaire. Le projet « National Safer Opioid Supply—Community of Practice » (Approvisionnement national plus sécuritaire d’opioïdes, une communauté de pratique) encouragera le partage des ressources et des bonnes pratiques, et facilitera l’amélioration de l’accès à l’approvisionnement plus sécuritaire, notamment dans les régions rurales, éloignées et celles en manque de ressources. En plus d’offrir des médicaments de qualité pharmaceutique comme solution de rechange aux drogues illégales toxiques, ces projets permettent également d’aiguiller les patients vers des services sociaux et de santé essentiels, comme le traitement, auxquels la pandémie de COVID‑19 vient compliquer l’accès.

Le gouvernement du Canada continue de collaborer avec tous les ordres de gouvernement, des partenaires, des intervenants, des personnes qui consomment de la drogue et d’autres ayant une expérience concrète de la consommation de substances ainsi que des organismes de partout au pays afin de lutter contre la pandémie de COVID‑19 et la crise des surdoses.

« Nous savons que l’approvisionnement plus sécuritaire est un outil qui prévient les surdoses. Tandis que la crise de surdoses s’aggrave pendant la pandémie nous devons fournir des interventions efficaces comme celle-ci aux personnes qui consomment des substances, là où elles habitent. En rassemblant des fournisseurs de services ainsi, nous améliorons l’accès à l’approvisionnement plus sécuritaire dans plus de communautés, et nous sauvons plus de vies. »

L’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

« Je suis fière d’appuyer une organisation de London en mesure de partager son expertise avec des organisations communautaires partout au pays. Ce projet permettra d’améliorer l’accès aux mesures de soutien et aux traitements qui permettront d’atténuer la souffrance et de sauver des vies. »

Peter Fragiskatos
Député

« La crise d’opioïdes qui sévit présentement fut aggravée par deux autres crises concurrentes; le manque de logement et la pandémie de COVID-19. Des communautés partout au Canada sont ravagées. Le besoin pour des programmes d’approvisionnement plus sécuritaire n’a jamais été aussi clair, et Santé Canada reconnait ce besoin en versant des fonds pour le National Safer Opioid Supply Community of Practice. Cette initiative de renforcement des capacités rassemble fournisseurs en soins de santé, travailleurs sociaux et personnes avec de l’expérience vécue, pour appuyer ces programmes afin qu’ils soient accessibles à plus de personnes, notamment celles en régions rurales et éloignées. L’approvisionnement plus sécuritaire est essentiel au continuum des soins pour les personnes qui consomment des substances. »

Scott Courtice
Directeur general, London InterCommunity Health Centre 

  • Afin d’aider davantage les personnes qui consomment des substances et de répondre à la crise actuelle des surdoses, le gouvernement a récemment annoncé dans son budget de 2021 l’octroi de 116 millions de dollars supplémentaires pour le Programme sur l’usage et les dépendances aux substances. Ce financement vise à appuyer toute une gamme d’approches novatrices en matière de réduction des méfaits, de traitement et de prévention dans un contexte communautaire. 

  • Cette somme s’ajoute à l’investissement de 66 millions de dollars prévu dans l’Énoncé économique de l’automne 2020 destiné aux organisations communautaires qui interviennent dans le domaine de la consommation de substances, notamment pour les aider à offrir des services de première ligne dans un contexte de COVID-19. Le projet annoncé aujourd’hui est financé à même cet engagement.

  • À ce jour, Santé Canada fournit du financement pour 18 projets d’approvisionnement plus sécuritaire, qui seront établis en Colombie-Britannique, en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, par l’entremise du Programme sur l’usage et les dépendances aux substances

  • Ce financement s’ajoute aux 6,5 millions de dollars étalés sur 50 mois que fournit Santé Canada au London InterCommunity Health Centre, dans le cadre du Safer Opioid Supply Program. Selon les premières constatations faites à partir de données probantes canadiennes, l’utilisation de médicaments comme solution de rechange aux drogues illégales très toxiques chez les personnes présentant un risque de surdose peut sauver des vies et améliorer les résultats pour la santé. Elle peut également faciliter l’accès des personnes ayant un trouble lié à l’utilisation de substances aux soins primaires et aux traitements.

  • Le projet visé par l’annonce d’aujourd’hui est financé par le Programme sur l’usage et les dépendances aux substances de Santé Canada. Ce programme fédéral fournit des subventions et des contributions aux provinces, aux territoires, aux organismes non gouvernementaux et aux organismes autochtones pour qu’ils puissent mieux s’attaquer aux problèmes de consommation de drogues et d’autres substances au Canada. 

Liens connexes

Thierry Bélair
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613‑957‑0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613‑957‑2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public
613‑957‑2991
1‑866‑225‑0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :