État d'avancement du processus de nomination pour les Apports nutritionnels de référence, 13 mai 2015

Certains hyperliens donnent accès à des sites d'organismes qui ne sont pas assujettis à la  
. L'information qui s'y trouve est donc dans la langue du site.

Contexte

Les gouvernements du Canada et des États-Unis ont tous deux établi des comités directeurs fédéraux sur les Apports nutritionnels de référence (ANREF) qui travaillent en collaboration en vue d'identifier les besoins reliés aux ANREF et de coordonner le parrainage gouvernemental des examens des ANREF et des activités connexes. Les ANREF - qui reflètent les valeurs nutritionnelles de référence essentielles aux politiques nationales sur la nutrition et aux professionnels qui travaillent dans le domaine de la nutrition et de la santé - ont été élaborés sous la direction de l'Institute of Medicine avec le soutien financier des gouvernements du Canada et des États-Unis.

Les rapports sur les ANREF, publiés entre 1997 et 2011, sont disponibles sur le site Web du  National Academies Press (en anglais seulement) ou le site Web du  United States Department of Agriculture (USDA) National Agricultural Library (en anglais seulement).

Processus de nomination pour les Apports nutritionnels de référence

Les gouvernements du Canada et des États-Unis ont accepté les nominations pour des nutriments d'intérêt entre le 29 avril 2013 et le 31 juillet 2013. Les nominations étaient composées des éléments suivants :

  1. Lettres de présentation : Justification et description des raisons pour lesquelles l'auteur de la nomination croit qu'un examen est nécessaire et qu'il répondrait à des enjeux importants de santé publique.
  2. Recherche documentaire : Description de la stratégie de recherche et présentation des études récentes et pertinentes qui sont parues depuis le dernier examen des ANREF.

Ordre de priorité des nouveaux examens des ANREF

Les deux comités sur les ANREF sont conjointement responsables d'établir l'ordre de priorité pour les futures révisions des ANREF ainsi que la commande subséquente d'un examen visant à établir des nouvelles valeurs de référence. Les comités sur les ANREF établiront l'ordre de priorité en fonction de la disponibilité de données probantes importantes, nouvelles et pertinentes recueillies depuis le dernier examen ainsi que de leur pertinence aux enjeux de santé publique. Ils travaillent également à s'assurer que toutes problématiques en lien avec la méthodologie qui pourraient empêcher un nouvel examen, surtout celles relevées antérieurement, ont été résolues. La disponibilité des fonds est également prise en considération dans la décision d'entreprendre un nouvel examen des ANREF.

L'importance, la nouveauté et la pertinence des données probantes se caractérisent comme suit :

  • L'« importance » des données s'entend de la qualité scientifique des données probantes, du nombre de nouvelles études qui ont été réalisées, de la cohérence des résultats et de la capacité des nouveaux résultats à approfondir l'information dont disposait le groupe précédent d'experts de l'IOM. Un intérêt particulier est accordé aux essais contrôlés randomisés de grande qualité scientifique.
  • La « nouveauté » s'entend des recherches qui n'étaient pas disponibles au groupe précédent d'experts de l'IOM.
  • La « pertinence » signifie que les données probantes s'appliquent de façon générale à la population nord-américaine ainsi qu'à l'élaboration des ANREF.

Décision d'offrir l'occasion de proposer des nutriments d'intérêt aux comités directeurs fédéraux sur les ANREF

Les comités sur les ANREF sont conscients de la vaste gamme d'utilisations des ANREF et pour cette raison ils reconnaissent l'importance de recueillir des suggestions auprès des individus et des organisations, tant au sein qu'à l'extérieur du gouvernement, pour la prise de décisions futures concernant l'établissement des priorités relatives aux ANREF. Par conséquent, un processus de nomination a été établi pour aider la planification des futures révisions pour les nutriments et substances connexes qui ont déjà fait l'objet d'examens dans les rapports précédents sur les ANREF.

Évaluation de nutriments aux fins d'examen des ANREF

En tout, 26 nominations ont été reçues à propos des 16 nutriments suivants :

  • Acide arachidonique
  • Acide docosahexaénoïque
  • Acide eicosapentaénoïque
  • Acides gras saturés
  • Acide stéarique
  • Choline
  • Chrome
  • Fibres (spécifiquement, les fibres visqueuses et les fibres fermentescibles)
  • Magnésium
  • Niacine
  • Potassium
  • Protéines
  • Sodium
  • Vitamine B6
  • Vitamine E
  • Zinc

Les nominations reçues ont été vérifiées pour s'assurer qu'elles répondaient à l'ensemble des exigences. Pour éviter tout biais durant le processus de vérification et d'évaluation, le nom des demandeurs a été retiré de tous les documents de nomination. On a demandé au comité directeur fédéral sur les ANREF de chaque pays d'identifier trois nutriments prioritaires en fonction de leur importance sur le plan de la santé publique ou des politiques publiques. Après avoir compilé les priorités des deux pays, quatre nutriments ont été retenus :les acides gras omega 3, le sodium, le magnésium et la vitamine E.

Des groupes de travail sur l'évaluation des nutriments prioritaires ont été formés réunissant des membres des gouvernements du Canada et des États-Unis. Il incombait à chaque groupe d'évaluer si de nouvelles données probantes avaient été publiées depuis le dernier examen des ANREF et si ces données justifiaient la tenue d'un nouvel examen. Les deux gouvernements ont conjointement établi l'ordre de priorité des nutriments d'intérêt. Ils ont aussi établi que, avant qu'un nouvel examen ne soit entrepris, il était nécessaire d'organiser un atelier pour discuter des problèmes potentiels liées à l'intégration de l'effet des nutriments sur les maladies chroniques lors de l'établissement des ANREF.

Apports nutritionnels de référence et effets des nutriments sur les maladies chroniques

Les comités directeurs sur les apports nutritionnels de référence (ANREF) des gouvernements du Canada et des États-Unis ont tenu un atelier intitulé Options for Consideration of Chronic Disease Endpoints for Dietary Reference Intakes (possibilités liées à la prise en compte des effets des nutriments sur les maladies chroniques lors de l'établissement des ANREF). Cet atelier visait à poser un regard critique sur d'importantes questions scientifiques relatives à l'intégration des effets des nutriments sur les maladies chroniques lors de l'établissement des ANREF, et dans ce contexte, à fournir de l'information qui servira à décider à l'avenir si, et de quelle manière, ces effets peuvent être intégrés au processus d'établissement des valeurs des ANREF.

L'atelier eu lieu au Lister Hill Auditorium du National Institutes of Health, à Bethesda au Maryland (É.-U.) le 10 et 11 mars 2015. Un enregistrement vidéo de l'atelier est maintenant disponible sur le site web du  U.S. National Institute of Health - Past Events (en anglais seulement), et peut également être accédé directement à l'aide des liens suivants :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :