Uréthane dans les aliments

Sur cette page

À propos de l'uréthane

L'uréthane (aussi appelé « carbamate d'éthyle ») est une substance chimique qui peut se former lors du processus de fermentation à partir de composés naturellement présents dans certains aliments et certaines boissons.

Les boissons alcoolisées sont la principale source d'exposition alimentaire à l'uréthane.

Des concentrations d'uréthane plus élevées peuvent se former dans certains types de boissons alcoolisées, notamment celles faites à partir de fruits à noyau.

De très faibles concentrations d'uréthane ont été détectées dans d'autres types d'aliments fermentés, comme le yogourt et la choucroute.

Effets sur la santé

Il a été prouvé que l'uréthane cause le cancer chez les animaux de laboratoire exposés à de fortes doses pendant leur vie.

Il n'existe pas de données probantes concluantes qui montrent que des concentrations alimentaires beaucoup plus faibles causent le cancer chez les humains. Cependant, Santé Canada et les organisations internationales conviennent que l'uréthane pourrait être dangereux pour la santé et que les concentrations d'uréthane dans les boissons alcoolisées devraient être réduites au minimum.

Ce que nous faisons

En 2016, nous avons évalué l'uréthane dans le cadre de notre Plan de gestion des produits chimiques. Nous avons déterminé dans cette évaluation que certaines boissons alcoolisées pourraient être dangereuses pour la santé humaine.

Nous avons respecté divers engagements en matière de gestion des risques pour garder l'exposition alimentaire à l'uréthane aussi faible que possible. Nous avons aussi fixé des concentrations maximales d'uréthane pour diverses boissons alcoolisées vendues au Canada, notamment :

Nous permettons l'utilisation de l'uréase, une enzyme alimentaire, dans le vin et le saké vendus au Canada depuis 2013. Cette enzyme contribue à réduire la formation d'uréthane. La Liste des enzymes alimentaires autorisées énumère les enzymes dont l'utilisation est autorisée dans les produits alimentaires vendus au Canada.

Nous continuons de surveiller les concentrations d'uréthane dans ces boissons alcoolisées vendues au Canada pour veiller à ce qu'elles soient conformes aux concentrations maximales fixées.

Nous recommandons aussi aux fabricants de produits alimentaires de respecter les lignes directrices pour l'industrie et d'employer des stratégies de réduction de l'uréthane dans les boissons alcoolisées.

Document d'information

Pour obtenir une copie électronique de l'Engagements de la Direction des aliments en matière de gestion des risques pour le carbamate d'éthyle dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques du Canada, s'il-vous-plaît communiquer avec notre bureau des publications ou envoyer un courriel électronique : publications-publications@hc-sc.gc.ca avec les mots « HPFB BCS Carbamate d'éthyle EGR 2022-fra » dans l'objet de votre courriel.

Pour en savoir plus :

Réduisez votre exposition

Vous pouvez prendre des mesures simples pour réduire votre exposition à l'uréthane de source alimentaire.

Suivez les conseils du Guide alimentaire canadien et savourez une variété d'aliments sains tous les jours. Si vous buvez de l'alcool, respectez les Directives de consommation d'alcool à faible risque du Canada.

Si vous buvez du saké et de l'eau-de-vie de fruit, limitez votre consommation aux quantités suivantes :

Le « verre standard » dépend de la quantité d'alcool. Il correspond approximativement à :

Pour en savoir plus :

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :