Sels de bain

« Sels de bain » est le nom d’une famille de drogues. Ses effets à court et à long terme sont semblables à ceux de la cocaïne, de la méthamphétamine (meth) et de l’ecstasy.

Sur cette page

Au sujet des « sels de bain »

Les « sels de bain » sont produits dans des laboratoires illégaux. La poudre cristalline est vendue :

  • sous forme de gélules ou de comprimés
  • dans de petits emballages de plastique ou de feuilles métalliques

Ils sont souvent appelés :

  • drone
  • M‑CAT
  • ciel vanille
  • magie bleue
  • poudre de bain

À des fins de dissimulation, ces drogues illégales sont habituellement étiquetées à tort comme suit :

  • sels de bain
  • non destiné à la consommation humaine

Les « sels de bain » tiennent leur nom de leur forme poudreuse. La poudre blanche ou brune ressemble aux sels qu’on met dans l’eau du bain, comme les sels d’Epsom.

Ils peuvent être consommés de différentes façons :

  • aspirés par le nez (reniflés)
  • dissous dans un liquide et avalés
  • roulés dans un papier de cigarette et avalés
  • dissous dans un liquide et injectés dans les veines

 Les « sels de bain » stimulent le système nerveux central de manière à :

  • améliorer l’humeur et la sociabilité
  • augmenter la vigilance et l’énergie

Toutefois, la consommation de « sels de bain » peut entraîner des effets indésirables graves ou même la mort.

Les substances les plus courantes contenues dans les « sels de bain » sont des formes synthétiques de la cathinone des plantes. Presque toutes les cathinones synthétiques sont visées par l’annexe I de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances

Effets à court terme des « sels de bain »

Vous ressentez habituellement les effets des « sels de bain » rapidement, de quelques minutes à une heure suivant leur consommation. Les effets peuvent durer plusieurs heures.

Effets mentaux

Les « sels de bain » affectent certaines substances chimiques du cerveau, telles que :

  • la dopamine
  • la sérotonine
  • la norépinéphrine

Pour cette raison, ils peuvent produire des effets mentaux comme :

  • une concentration accrue
  • une ouverture et une volubilité
  • une augmentation de la libido
  • une augmentation de la vigilance
  • une augmentation de l’activité physique et de la vigilance
  • un sentiment de bien-être (euphorie) et d’excitation

En même temps, ils produisent les effets suivants :

  • confusion
  • idées suicidaires
  • psychose
  • dépression
  • hallucinations
  • agitation et agressivité
  • anxiété et crises de panique
  • comportement autodestructeur

Effets physiques

Les « sels de bain » affectent le cœur et les poumons; vous pouvez donc éprouver les symptômes suivants.

  • Symptômes cardiaques :
    • hypertension
    • crise cardiaque
    • douleurs thoraciques
    • rythme cardiaque accéléré
    • diminution de la circulation sanguine
  •  Symptômes neurologiques :
    • maux de tête
    • tremblements
    • pupilles dilatées
    • crises d’épilepsie
    • sensation de vertige

Les « sels de bain » peuvent également causer :

  • une vision floue
  • une température corporelle élevée et de la fièvre
  • une transpiration profuse et une odeur corporelle inhabituelle
  • des étourdissements, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales

Les trafiquants peuvent ajouter aux « sels de bain » d’autres substances comme de la kétamine ou de la cocaïne pouvant causer d’autres effets nocifs.
Comme pour la plupart des drogues illégales sous forme de poudre, vous ne pouvez pas savoir précisément ce qu’il y a dans la poudre.

Effets à long terme des « sels de bain »

Des effets à long terme peuvent se produire après avoir consommé des « sels de bain » une seule fois, ou régulièrement sur une longue période. Ces effets peuvent comprendre des effets à la fois mentaux et physiques.

Effets mentaux

Les effets mentaux à long terme comprennent les suivants :

  • anxiété
  • confusion
  • psychose
  • dépression
  • changements d’humeur fréquents

Effets physiques

Les effets physiques à long terme comprennent les suivants :

  • insomnie
  • lésions au :
    • foie
    • cœur
  • problèmes rénaux ou insuffisance rénale
  • blessures aux muscles ou dégradation musculaire
  • éruptions cutanées ou infections graves de la peau

Certains effets peuvent persister après qu’une personne a cessé de consommer cette drogue.
Nous ne connaissons pas les effets de la consommation de « sels de bain » pendant la grossesse. Cependant, la consommation de stimulants comme la cocaïne et la meth a été associée à :

  • un accouchement prématuré
  • un risque accru de fausse couche
  • une insuffisance de poids à la naissance

Les nouveau-nés sont également plus susceptibles :

  • d’être irritables
  • d’avoir des troubles du sommeil
  • d’être mal nourris à la naissance

Risques liés à la consommation de « sels de bain »

Prendre des « sels de bain » favorise les comportements de consommation excessive. Les « sels de bain » produisent un désir puissant d’en consommer plus, pour éviter les expériences négatives qui suivent immédiatement la consommation. La consommation excessive peut durer plusieurs jours ou même plusieurs semaines.

La consommation de « sels de bain » peut augmenter le risque de psychose. Des comportements bizarres peuvent mener à :

  • de la violence
  • une grave agitation
  • une prise de risques accrue qui peut mener à des blessures traumatiques

Puisque les « sels de bain » peuvent augmenter le désir sexuel, il y a aussi des risques de propagation du VIH et d’autres infections transmises sexuellement.

Les « sels de bain » peuvent créer un état prolongé de confusion ainsi que des troubles de la mémoire et du langage. Cela peut endommager à long terme la capacité de réflexion de votre cerveau.

Dans des cas graves, la consommation de « sels de bain » peut aboutir à une surdose qui entraîne la défaillance de plusieurs organes, causant la mort.

Il existe aussi un risque accru d’effets secondaires découlant :

  • du mélange incertain de
    • cathinones synthétiques et
    • d’autres stimulants et contaminants
  • de la consommation concomitante de « sels de bain » et d’autres stimulants, comme la cocaïne et les amphétamines.

Dans une situation de surdose, Il est important de rester sur les lieux d'une surdose pour aider à sauver la vie de la personne. La Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdoses offre une certaine protection juridique aux personnes qui sont témoins d'une surdose et qui appellent le 911 ou leur numéro d'urgence local pour obtenir de l'aide.

Troubles liés à la consommation de substances et sevrage

Les « sels de bain » peuvent créer une dépendance. Si vous en consommez de manière répétée, votre organisme peut devenir tolérant. Cela signifie que vous devez en prendre toujours plus pour ressentir mêmes effets.
Si vous arrêtez soudainement de consommer des « sels de bain », vous pouvez ressentir un syndrome de sevrage, notamment les symptômes suivants :

  • la fatigue
  • l’anxiété
  • l’irritabilité
  • la dépression
  • une incapacité à se concentrer
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :