Programme pilote de surveillance de l’eau

Sur cette page:

Vue d'ensemble

Au printemps 2022, l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) de Santé Canada, en collaboration avec Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) et Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), a lancé un programme pilote de surveillance de l'eau de deux ans.

Les principaux objectifs du programme sont les suivants :

Sites de surveillance de l'eau

Dans le cadre du programme pilote, des échantillons d'eau sont prélevés à des sites d'eau de surface, comprenant des rivières, des ruisseaux, des zones humides et des lacs partout au Canada. La deuxième année, des échantillons d'eau souterraine sont également prélevés dans des puits. Le ministère de l'Environnement et du Changement climatique Canada (ECCC), le ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire Canada (AAC) et d'autres partenaires locaux procèdent à ces prélèvements. Certains sites sont situés sur des territoires traditionnels autochtones, où les échantillons sont prélevés par des membres des communautés autochtones.
Pendant la période de croissance, la plupart des sites sont échantillonnés deux fois par semaine. L'hiver, quelques sites font l'objet d'un échantillonnage.

Le choix des sites d'échantillonnage repose sur les facteurs suivants :

En 2022-2023, des échantillons d'eau ont été prélevés à 89 sites d'eau de surface (Figure 1). Il est à noter que les échantillons provenant de trois sites n'ont pas été analysés en raison de problèmes de contrôle de la qualité; par conséquent, les données de la première année portent sur 86 sites au total.

Pour 2023-2024, l'ARLA travaille à l'ajout de sites d'échantillonnage d'eau de surface et d'eau souterraine en collaboration avec ses partenaires existants et de nouveaux partenaires. Pour la deuxième année, 84 sites d'échantillonnage d'eau de surface et 4 sites d'échantillonnage d'eau souterraine ont été confirmés (Figure 2). L'ARLA prévoit l'ajout de sites d'échantillonnage d'eau de surface et d'eau souterraine au cours de la deuxième année.

Programme pilote de surveillance des pesticides dans l'eau, sites de l'année 1 (2022-2023)

Figure 1. La version textuelle suit.
Figure 1 - Équivalent textuel

Carte intitulée « Programme pilote de surveillance des pesticides dans l'eau, sites pour l'année 1(2022-2023) ». La carte a été mise à jour pour la dernière fois le 19 mai 2023.

Carte du Canada montrant les principaux bassins versants, distingués par des couleurs de fond différentes. Les frontières provinciales et fédérales sont tracées.

Des points sur la carte indiquent l'emplacement des sites qui ont été échantillonnés au cours de la première année du programme pilote. Deux couleurs de points identifient les différents partenaires d'échantillonnage. Les points rouges, qui constituent la majorité des points, indiquent qu'Environnement et Changement climatique Canada est le partenaire. Il y a un point rouge en Colombie-Britannique, cinq points rouges le long de la frontière Alberta-Saskatchewan, trente-huit points rouges en Saskatchewan, et cinq points rouges le long de la frontière Saskatchewan-Manitoba et un point rouge au Manitoba. En Ontario, il y a des points rouges sur cinq affluents des Grands Lacs, quatre dans le lac Érié, cinq dans le lac Ontario, un en aval du lac Ontario dans le fleuve Saint-Laurent et trois près d'Ottawa. Au Québec, il y a trois points rouges le long du fleuve Saint-Laurent, et, dans le Canada atlantique, il y a quatre points rouges en Nouvelle-Écosse et trois points rouges à l'Île-du-Prince-Édouard.

Les points jaunes, moins nombreux, indiquent qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le partenaire. Il y a deux points jaunes dans le sud-ouest de l'Ontario et deux points jaunes au Québec, près de la frontière avec l'Ontario.

Programme pilote de surveillance des pesticides dans l'eau, année 2 (2023-2024)

Figure 2. La version textuelle suit.
Figure 2 - Équivalent textuel

Carte intitulée « Programme pilote de surveillance des pesticides dans l'eau, année 2 (2023-2024) ». La carte a été mise à jour pour la dernière fois le 30 mai 2023.

Il s'agit d'une carte du Canada montrant les principaux bassins versants, représentés par des couleurs de fond distinctes. Les frontières provinciales et fédérales sont tracées.

Des points sur la carte indiquent l'emplacement des sites qui ont été confirmés pour la deuxième année du programme pilote. Six couleurs correspondant aux différents partenaires d'échantillonnage sont utilisées pour tracer les points.

Les points rouges, qui constituent la majorité des points, indiquent qu'Environnement et Changement climatique Canada est le partenaire. Il y a dix-sept points rouges en Colombie-Britannique, cinq points rouges le long de la frontière Alberta-Saskatchewan, treize points rouges en Saskatchewan, cinq points rouges le long de la frontière Saskatchewan-Manitoba et quatre points rouges au Manitoba. En Ontario, il y a des points rouges sur six affluents des Grands Lacs. Au Québec, il y a deux points rouges le long du fleuve Saint-Laurent et deux points rouges sur des affluents du fleuve Saint-Laurent. Dans le Canada atlantique, il y a quatre points rouges en Nouvelle-Écosse.

Les points jaunes, qui sont au nombre de huit, indiquent qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le partenaire. Il y a quatre points jaunes dans le sud du Manitoba et quatre points jaunes dans l'est de l'Ontario.

Les points bleus, qui sont au nombre de six, indiquent que l'Office de protection de la nature de la région d'Essex est le partenaire. Les six points bleus sont situés dans le sud-ouest de l'Ontario, près du lac Érié.

Les points blancs, qui sont au nombre de quatre, indiquent que le gouvernement du Nouveau-Brunswick est le partenaire. Les quatre points blancs sont situés au Nouveau-Brunswick.

Les points orange, qui sont au nombre de dix, indiquent que le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard est le partenaire. Les dix points orange sont situés à l'Île-du-Prince-Édouard. Dans le coin inférieur droit de la carte figure en médaillon un gros plan de l'Île-du-Prince-Édouard sur lequel on trouve six points noirs, qui indiquent l'emplacement des sites d'échantillonnage d'eau de surface, et quatre triangles noirs, qui indiquent l'emplacement des sites d'échantillonnage d'eau souterraine.

Les points noirs, qui sont au nombre de deux, indiquent que le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador est le partenaire. Les deux points noirs sont situés à Terre-Neuve.

Analyse en laboratoire

Une méthode de chromatographie en phase liquide (CPL), mise au point au Laboratoire des pesticides de la Direction générale des opérations réglementaires et de l'application de la loi de Santé Canada, à Ottawa, en 2021-2022, permet d'analyser 185 pesticides d'usage courant et deux produits de transformation.

Lors de l'élaboration des méthodes d'analyse, Santé Canada a tenu compte de tous les pesticides actuellement homologués pour un usage extérieur au Canada. La méthode CPL peut mesurer environ 75 % de ces pesticides. D'autres pesticides d'usage courant et produits de transformation d'usage courant pourraient être ajoutés à l'avenir, au fur et à mesure de l'élaboration de nouvelles méthodes.

Première année (2022-2023)

Environ 1 300 échantillons ont été analysés par le Laboratoire des pesticides de Santé Canada. Un sous-ensemble composé de 195 échantillons prélevés en Ontario et au Québec a également été analysé au Laboratoire de l'agriculture et de l'alimentation de l'Université de Guelph pour 5 pesticides d'usage courant et 6 produits de transformation additionnels.

Les données disponibles pour la première année portent sur 190 pesticides et 8 produits de transformation au total. La liste complète des pesticides peut être consultée sur le portail des données ouvertes du gouvernement du Canada.

Deuxième année (2023-2024)

Les échantillons continueront d'être analysés par le Laboratoire des pesticides de Santé Canada, et un sous-ensemble d'échantillons sera également analysé à l'Université de Guelph. Le Centre de recherche et de développement de London d'AAC fournira une capacité de laboratoire supplémentaire. La méthode d'AAC permettra d'obtenir des résultats pour la majorité des composés analysés par le Laboratoire des pesticides de Santé Canada.

Exploration des données

Les résultats de la première année du programme pilote sont accessibles au public sur le portail des données ouvertes du gouvernement du Canada. À partir de ce lien, le public peut trouver :

Le tableau de bord de la surveillance des pesticides dans l'eau (PNSPE) contient:

Sommaire des données en date du 10 juillet 2023

Près de 1 300 échantillons ont été analysés au cours de la première année, y compris des échantillons prélevés à des fins d'assurance qualité sur le terrain (c'est-à-dire des réplicats et des blancs de terrain). Les résultats d'un petit nombre d'échantillons ont été signalés par le laboratoire pour des raisons de contrôle de la qualité. Les résultats d'échantillons pour l'assurance qualité et les échantillons signalés par le laboratoire ne sont pas publiés dans les données ouvertes.

Les données de la première année sont désormais accessibles en ligne et comportent les résultats de 1 205 échantillons prélevés à 86 sites [portail des données ouvertes] situés en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec, en Nouvelle-Écosse et à l'Île-du-Prince-Édouard.

Au total, 99 pesticides d'usage courant et 5 produits de transformation ont été détectés dans les 1 205 échantillons analysés.

Santé humaine

L'examen initial des données reçues à ce jour n'indique aucune préoccupation pour la santé humaine à l'heure actuelle. Bien que des pesticides aient été détectés, leurs concentrations sont inférieures aux valeurs de référence pour la santé humaine de l'ARLA.

Vie aquatique

Au cours de l'examen initial des données, l'ARLA a établi des domaines pour lesquels un suivi est nécessaire :

L'ARLA examinera attentivement les données afin de cerner les risques possibles et de déterminer les mesures à prendre pour réduire les risques pour la vie aquatique.

Partenaires

Liens connexes

Détails de la page

Date de modification :