a -Chlorotoluène (Chlorure de benzyle)

Numéro de registre CAS 100-44-7

De quoi s'agit il?

  • Le α-chlorotoluène, aussi appelé chlorure de benzyle, est un produit chimique industriel.

Comment est il utilisé?

  • Au Canada, le chlorure de benzyle est utilisé principalement dans la fabrication d'autres produits chimiques qui servent à la synthèse d'un composé d'ammonium quaternaire appelé chlorure de benzalkonium. Les composés d'ammonium quaternaire sont surtout utilisés comme désinfectants pour surfaces dures, anticorrosifs, fongicides dans les produits nettoyants industriels et agents bactériens ou surfactants dans les produits ménagers et les produits d'hygiène personnelle.
  • Le chlorure de benzyle est aussi utilisé dans la production d'alcool benzylique qui entre dans la fabrication d'une vaste gamme de produits, y compris des produits pharmaceutiques, des préparations cosmétiques, des aromatisants, des solvants et des teintures textiles.
  • Il est aussi utilisé dans la production de phtalate de benzyle et de butyle qui sert surtout d'agent plastifiant pour les revêtements de sol vinyliques et dans d'autres matières plastiques souples de poly(chlorure de vinyle) servant notamment à l'emballage d'aliments.
  • Dans le cas de tous les produits ci dessus, le chlorure de benzyle peut être présent en concentrations très faibles (traces) sous forme de matières résiduelles (restant du procédé de fabrication).
  • Le chlorure de benzyle n'est pas fabriqué actuellement au Canada, mais il y est importé.

Pourquoi le gouvernement du Canada l'évalue-t-il?

  • Précédent l'évaluation, le chlorure de benzyle a été identifié comme présentant un problème potentiel pour la santé humaine en raison de sa classification, par des organisations internationales, comme substance pouvant causer le cancer chez les animaux de laboratoire et pouvant avoir des effets génétiques, et en fonction d'un potentiel élevé d'exposition pour les Canadiens.

Comment les Canadiens y sont ils exposés?

  • L'exposition de la population générale du Canada au chlorure de benzyle devrait être faible et se fait principalement par inhalation.
  • Les Canadiens peuvent être exposés au chlorure de benzyle par le biais des émissions provenant de l'utilisation des combustibles fossiles.
  • L'exposition attribuable à l'utilisation de produits contenant des quantités résiduelles de chlorure de benzyle (p. ex. produits d'hygiène personnelle comme les revitalisants et les gels douche) à l'intérieur et aux environs de la maison devrait être faible.
  • L'exposition par le biais d'autres sources devrait être négligeable.

Quels sont les résultats de l'évaluation?

  • Le gouvernement du Canada a effectué une évaluation scientifique du chlorure de benzyle, appelée évaluation préalable.
  • Le gouvernement du Canada a conclu que le chlorure de benzyle est considéré comme dangereux pour la santé humaine.
  • Le gouvernement du Canada a aussi conclu que le chlorure de benzyle ne pénètre pas dans l'environnement en quantité ou dans des conditions de nature à mettre en danger l'environnement.

Que fait le gouvernement du Canada?

  • Bien que l'exposition de la population générale du Canada soit faible actuellement, le gouvernement du Canada prend des mesures afin qu'elle le demeure.
  • Le gouvernement du Canada envisagera l'utilité de mettre en place un outil de notification d'utilisation future. Cela exigerait que toute nouvelle fabrication, importation ou utilisation proposée de chlorure de benzyle soit soumise à une évaluation plus détaillée avant d'autoriser une telle activité.
  • Le gouvernement du Canada propose également d'ajouter le chlorure de benzyle au Règlement sur les urgences environnementales de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement en raison de sa grande utilisation, pour s'assurer que les exigences relatives à un plan d'urgence et aux mesures d'intervention sont en place.
  • Le gouvernement recommande également que le chlorure de benzyle soit ajouté à la « Liste critique des ingrédients dont l'utilisation est restreinte ou interdite dans les produits cosmétiques » de Santé Canada. C'est la des ingrédients qui sont destinés à être interdits ou limités pour l'utilisation dans les cosmétiques, y compris plusieurs produits de soin personnels. En vertu de la loi canadienne, les cosmétiques qui contiennent des substances qui sont nocives pour l'utilisateur ne peuvent pas être vendus.
  • Le rapport d'évaluation préalable finale et l'approche proposée en matière de gestion des risques ont été rendus publics le 28 novembre 2009. La publication du document sur l'approche proposée en matière de gestion des risques sera suivie d'une période de consultation publique de 60 jours, qui prendra fin le 27 janvier 2009.

Que devraient faire les Canadiens?

  • Les risques pour la santé d'une substance chimique dépendent du type de danger que la substance est susceptible de présenter (son potentiel de causer des effets nocifs) et de la dose (le degré d'exposition à la substance).
  • Du fait que l'exposition au chlorure de benzyle parmi la population générale est faible, le gouvernement du Canada ne recommande actuellement aucune mesure particulière de la part des Canadiens afin de réduire leur exposition à cette substance.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :