Enterobacter aerogenes - fiche d'information

Souche ATCC 13048

Sur cette page

Aperçu

  • Le gouvernement du Canada a réalisé une évaluation scientifique, appelée une évaluation préalable, de la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes afin de déterminer le potentiel de risque posé aux Canadiens et à l'environnement.
  • En vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) [LCPE (1999)] le risque que pose une substance est déterminé en considérant à la fois ses propriétés dangereuses (la capacité de causer les effets nocifs sur la santé humaine ou l'environnement) et les niveaux d'exposition des personnes ou de l'environnement. Une substance peut avoir un potentiel de danger élevé, mais le risque pour la santé humaine et l'environnement dépend du niveau d'exposition à la substance.
  • Dans le cas de la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes, l'organisme présente un danger estimé à modéré pour la santé humaine et l'environnement. Et, comme l'exposition des Canadiens et de l'environnement est faible, il a été conclu que la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes n'est pas nocive pour la santé humaine ou l'environnement.

À propos de cet organisme

  • Cette évaluation préalable porte sur la souche ATCC 13048 de l'organisme d'Enterobacter aerogenes. Cet organisme de Priorité A (danger plus élevé) a été évalué dans le cadre de l'initiative sur les micro-organismes du Plan de gestion des produits chimiques (PGPC).
  • La souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes est une bactérie qui pourrait avoir plusieurs utilisations domestiques, commerciales et industrielles.
  • La souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes possède des caractéristiques communes à des souches de l'espèce Enterobacter aerogenes et elle est présente naturellement dans l'environnement.
  • Les caractéristiques de la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes permettent son utilisation dans plusieurs domaines, dont le traitement de l'eau et des eaux usées, la biorestauration ainsi que la production d'énergie, de combustibles et d'enzymes.
  • D'après une enquête réalisée en 2009, aucune quantité produite ou importée au Canada de la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes n'a été déclarée, sauf pour les utilisations limitées à la recherche et à l'enseignement universitaires, ainsi qu'aux activités de recherche et développement.

Exposition des Canadiens et de l'environnement

  • Selon les renseignements à la disposition du gouvernement du Canada, les Canadiens ne devraient pas être exposés à la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes et elle ne devrait pas être libérée dans l'environnement canadien.
  • La souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes est considérée comme un agent pathogène humain du groupe de risque 2 par l'Agence de santé publique du Canada et des mesures visant à réduire l'exposition humaine et environnementale aux agents pathogènes de ce groupe de risque dans les laboratoires de recherche et d'enseignement sont en place, conformément à la Norme canadienne sur la biosécurité (NCB), deuxième édition (2015).

Effets principaux (dangers) sur la santé et l'environnement

  • Enterobacter aerogenes est souvent associée à des infections nosocomiales. La maladie grave ou fatale est limitée aux sous-populations vulnérables (dont les individus ont un système immunitaire affaibli) ou est rare et localisée, et disparaît d'elle-même rapidement chez les personnes en bonne santé.
  • Il existe des antibiotiques efficaces contre les infections à Enterobacter aerogenes. Cependant, le traitement des infections par la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes pourrait être entravé par l'apparition d'une résistance à diverses catégories de médicaments antimicrobiens de très grande importance pour la médecine humaine.
  • En général, l'infection cause quelques effets nuisibles, mais réversibles, et il existe des traitements ou des mesures d'atténuation efficaces. Cependant, dans certaines circonstances, Enterobacter aerogenes entraînerait la mort chez les animaux infectés.

Résultats de l'évaluation des risques

  • Compte tenu de tous les renseignements présentés dans cette évaluation, le risque pour la santé humaine associé à la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes est faible.
  • De même, compte tenu de tous les renseignements présentés, la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes pose un risque faible de nuire aux organismes et à l'intégrité générale de l'environnement.
  • Le gouvernement du Canada a publié l'Évaluation préalable finale pour la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes le 24 mars 2018.

Conclusions de l'évaluation préalable

  • Par suite de cette évaluation préalable, le gouvernement a conclu que la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes n'est pas nocive pour la santé humaine aux niveaux d'exposition actuels.
  • Le gouvernement a également conclu que la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes ne pénètre pas dans l'environnement à des niveaux qui peuvent être nocifs pour l'environnement.

Mesures préventives et réduction des risques

  • La souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes est considérée comme un agent pathogène du groupe de risque 2 par l'Agence de santé publique du Canada. Un permis exigé par le Règlement sur les agents pathogènes humains et les toxines est requis pour les activités contrôlées réalisées avec des agents pathogènes du groupe de risque 2. Le respect des dispositions de la Norme canadienne sur la biosécurité (NCB), deuxième édition (2015), comme condition du permis, devrait réduire au minimum l'exposition humaine et environnementale aux agents pathogènes du groupe de risque 2, y compris la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes.
  • Le gouvernement ne prendra aucune autre mesure en vertu de la LCPE (1999) à l'égard de la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes, même si elle demeure assujettie aux exigences visant les agents pathogènes du groupe de risque 2 en vertu de la Loi sur les agents pathogènes humains et les toxines.
  • Le gouvernement suit une approche commune au portefeuille de la Santé pour la gestion du risque associé à la souche ATCC 13048 d'Enterobacter aerogenes.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :