Innocuité des aliments transgéniques

Votre santé et vous

Sur cette page :

Enjeu

L'innocuité des aliments transgéniques préoccupe le consommateur canadien.

Contexte

Le concept d'aliments transgéniques existe depuis plusieurs années. Le croisement de plantes, telles que deux types différents de maïs est un des premiers exemples. L'objectif était de transférer un caractère recherché (p. ex. résistance à la sécheresse) d'une variété à l'autre. Cette méthode de modification génétique prend du temps, car tous les gènes sont mélangés et il faut parfois plusieurs tentatives pour produire une descendance dotée de la caractéristique désirée.

Des percées scientifiques ont engendré de nouvelles méthodes pour modifier la constitution génétique des animaux, des plantes et des microorganismes. Des techniques de recombinaison des acides nucléiques, qui consistent à introduire un ou plusieurs gènes d'une espèce dans une autre (c'est ce qu'on appelle le génie génétique) permettent d'y parvenir. Par exemple, les scientifiques peuvent prendre un gène conférant une caractéristique désirée à une plante et l'insérer dans le patrimoine génétique d'une autre plante. Avec ce processus, seule la caractéristique voulue est transférée, ce qui accélère l'obtention du résultat souhaité.

Les techniques de modification génétique permettent de produire des cultures qui résistent mieux aux parasites et aux maladies, et qui tolèrent les herbicides. Elles permettent aussi de retarder le mûrissement des végétaux devant être transportés sur de longues distances (comme la tomate). À ce jour, c'est le secteur agricole qui profite le plus de ces techniques. Cependant, les scientifiques travaillent à la prochaine génération d'aliments transgéniques qui pourraient avoir un avantage direct pour le consommateur sur le plan de la valeur nutritionnelle ou du goût.

La majorité des aliments transgéniques dont la vente est approuvée proviennent des plantes et certains sont produits avec des microorganismes transgéniques. Aucun produit alimentaire sur le marché canadien n'est fabriqué à partir d'animaux transgéniques.

Évaluation de l'innocuité des aliments transgéniques

L'innocuité de tout nouveau produit alimentaire transgénique doit faire l'objet d'une évaluation rigoureuse avant de se vendre au Canada. Voici un résumé des étapes de cette évaluation :

  • Lorsqu'un fabricant ou un importateur veut vendre un nouveau produit transgénique au Canada ou s'il veut en faire la publicité, il doit soumettre à Santé Canada des renseignements détaillés sur le processus de fabrication du produit.
  • Les évaluateurs scientifiques de Santé Canada examinent les données. Ce sont des experts dans des domaines tels que la biologie moléculaire, la toxicologie, la chimie, les sciences nutritionnelles et la microbiologie qui tiennent compte des aspects suivants :
    • le processus de fabrication du produit, dont les changements génétiques apportés aux plantes, animaux ou microorganismes utilisés dans le produit ;
    • la composition (graisses, protéines, hydrates de carbone, etc.) et la valeur nutritionnelle de l'aliment transgénique par rapport à son équivalent non modifié ;
    • la possibilité que l'aliment engendre de nouvelles toxines ;
    • la possibilité qu'il provoque une réaction allergique ;
    • l'innocuité de l'aliment sur le plan microbiologique et chimique.

Aucun aliment transgénique ne peut se vendre au Canada sans que les scientifiques de Santé Canada soient convaincus de l'innocuité et de la valeur nutritionnelle de l'aliment.

Étiquetage des aliments transgéniques

En ce qui concerne l'étiquetage, les aliments transgéniques sont traités de la même manière que les autres aliments, car ils ne peuvent être vendus avant d'avoir fait l'objet d'un processus rigoureux d'évaluation de l'innocuité. Bien qu'il n'y ait aucune loi précise régissant l'étiquetage des produits alimentaires transgéniques, tous les produits alimentaires, y compris les produits biologiques, doivent respecter les règles d'étiquetage énoncées dans la Loi sur les aliments et drogues et dans la Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation. Ces lois exigent que l'étiquetage ne soit ni faux ni trompeur ni ne porte à confusion et qu'il ne crée pas une fausse impression de qualité, de valeur et d'innocuité.

Conscient que le consommateur désire être mieux informé quant à l'application du génie génétique aux aliments, un groupe d'intervenants s'est réuni pour élaborer une norme nationale régissant l'étiquetage facultatif et la publicité des aliments, issus ou non du génie génétique. Des représentants des ministères et organismes fédéraux, des groupes de consommateurs, des fabricants d'aliments, des distributeurs en alimentation, des gouvernements provinciaux et des organismes agricoles faisaient partie de ce groupe.

Bien que la norme soit volontaire, elle oriente les fabricants quant aux allégations relatives à l'utilisation ou non du génie génétique dans leurs produits. Elle aide aussi le consommateur à faire des choix éclairés. Vous trouverez dans la section Pour en savoir plus... des liens vers des renseignements supplémentaires sur l'étiquetage des aliments transgéniques.

Rôle de Santé Canada

Santé Canada se charge d'établir des politiques et des normes, de fournir des renseignements sur la salubrité et la valeur nutritionnelle des aliments, y compris les aliments transgéniques. Le Ministère collabore avec ses partenaires pour définir, favoriser et mettre en oeuvre des politiques et des normes nutritionnelles fondées sur des données probantes dans le but de favoriser la santé nutritionnelle et le bien-être des Canadiens. Santé Canada administre aussi les dispositions de la Loi sur les aliments et drogues qui portent sur la santé publique, la sécurité et la nutrition.

Pour en savoir plus...

Consultez le section de Santé Canada sur les aliments transgéniques et sur les autres aliments nouveaux. Vous y trouverez des liens vers divers sujets, dont les produits approuvés, des fiches de renseignements et une foire aux questions, des directives et politiques et des règlements. Pour de plus amples renseignements sur l'étiquetage des aliments transgéniques, consultez la partie trois, sous infofiches et Foire aux questions.

Pour en savoir plus sur la norme nationale relative à l'étiquetage facultatif et à la publicité des aliments issus ou non du génie génétique, consultez le site de l'Office des normes générales du Canada

Vous pouvez aussi consulter le site de l'Organisation mondiale de la Santé sur la biotechnologie (aliments transgéniques).

Pour des renseignements généraux sur les aliments et la salubrité des aliments, consultez les sites suivants :

Site Web de Santé Canada sur les aliments et la nutrition

Partenariat canadien pour la salubrité des aliments

Pour des articles complémentaires sur des questions de santé et de sécurité, consultez le site Votre santé et vous. Vous pouvez aussi composer le 1-866-225-0709 (sans frais) ou le 1-800-465-7735 pour les malentendants.

Original: janvier 2009
©Sa Majesté la reine du Chef du Canada, représentée par le Ministre de la Santé 2009.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :