Le gouvernement du Canada investit dans des projets pour améliorer la vie des personnes atteintes de démence et leurs soignants

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Les projets sont financés par le Fonds d'investissement en matière de démence dans les communautés

31 janvier 2020              Ottawa (Ontario)         Agence de la santé publique du Canada

Plus de 432 000 Canadiens de 65 ans et plus ont reçu un diagnostic de démence, qui comprend la maladie d'Alzheimer. La démence n'affecte pas seulement les personnes qui en sont atteintes, mais également les familles, les aidants et les collectivités.

Pour conclure le mois de la sensibilisation à la maladie d'Alzheimer, l'honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui un investissement de plus de 4,6 millions de dollars dans des projets visant à améliorer la vie des personnes atteintes de démence, des membres de leur famille et de leurs aidants. Les bénéficiaires de ce financement sont la Société Alzheimer du Canada, l'Université de la Colombie-Britannique, l'Université de l'Alberta, l'Association des femmes autochtones du Canada et la Société régionale inuvialuite. Le financement appuiera des projets qui visent à créer et à mettre à l'essai des ressources et des mesures de soutien communautaire ainsi qu'à réduire l'isolement social et l'épuisement chez les aidants, y compris les collectivités autochtones.

Le gouvernement du Canada appuie ces projets au moyen du Fonds d'investissement en matière de démence dans les communautés, qui finance des projets communautaires qui s'attaquent aux défis liés à la démence. Chaque projet financé par le Fonds prévoit la participation de personnes ayant une expérience vécue à la conception, à l'exécution ou à l'évaluation du projet.

Citations

« Beaucoup trop de Canadiens vivent avec la démence, et cette maladie a de lourdes répercussions sur les familles et les aidants. Les Canadiens atteints de démence et les personnes qui leur viennent en aide méritent d'avoir accès aux ressources dont elles ont besoin pour vivre de façon autonome en toute sécurité dans leur collectivité. Notre gouvernement s'emploie à assurer la meilleure qualité de vie possible aux Canadiens atteints de démence, aux membres de leur famille et à leurs aidants. »

L'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

« Cet investissement, tant nécessaire, complètera les efforts déployés avec succès par la Société Alzheimer du Canada pour créer partout au pays des collectivités-amies des personnes atteintes de démence. La prévalence croissante de la démence exige une transformation complète de nos attitudes sociales et de notre capacité à fournir le soutien qui permet aux Canadiens atteints de démence de vivre pleinement leur vie avec dignité. »

M. Stephen McCullough
Chef de la Direction, Société Alzheimer du Canada

« La Société régionale inuvialuite est reconnaissante de ce financement, qui favorisera le soutien des Inuvialuits et des membres de leur famille. Nous pouvons maintenant affirmer, conjointement avec le gouvernement du Canada, que la démence est un problème croissant dans notre région. La SRI salue cette reconnaissance importante. Nous nous réjouissons aussi de voir un exemple d'approche de gouvernement à gouvernement qui a abouti à un investissement dans les collectivités de la région désignée des Inuvialuit. »

M. Duane Ningaqsiq Smith
Président et chef de la direction, Société régionale inuvialuite

« Notre projet constitue une occasion de favoriser la mise au point d'une trousse d'outils pour s'attaquer aux difficultés et à l'isolement social associés au rôle d'aidant dans les collectivités autochtones rurales et éloignées et de contribuer à enrichir les connaissances en matière d'éducation sur la démence culturellement adaptée et tenant compte des traumatismes. Toutes les femmes autochtones et les personnes de diverses identités de genre – y compris les Aînés et les personnes âgées – méritent des mesures de soutien culturellement adaptées dans leur collectivité. »

Lorraine Whitman
Présidente, Association des femmes autochtones du Canada

« L'École des sciences infirmières de l'Université de la Colombie-Britannique est heureuse de prendre les rênes de cette initiative importante et de collaborer avec des groupes communautaires pour créer des réseaux de soutien afin de réduire l'isolement et la stigmatisation qui accompagnent bien souvent la démence. Ce projet permettra en fin de compte d'améliorer la santé et le bien-être au moyen d'une participation sociale positive des personnes vivant avec la démence ainsi que des proches aidants. »

Pre Elizabeth Saewyc
Directrice, École des sciences infirmières de l'Université de la Colombie-Britannique

« La Faculté des sciences infirmières de l'Université de l'Alberta demeure une chef de file de la recherche sur le vieillissement et les soins apportés aux aînés, et ce financement crucial fera progresser notre recherche pour fournir un meilleur soutien social aux membres de la famille, aux amis et aux aidants des personnes atteintes de démence. Les interventions novatrices de cette initiative amélioreront la santé et le bien-être non seulement des personnes vivant avec la démence, mais également de l'ensemble de la communauté de soins qui les soutient. »

Pre Greta Cummings
Doyenne, Faculté des sciences infirmières de l'Université de l'Alberta

Faits en bref

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613 957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613 957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public
613 957-2991
1 866 225-0709


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :