Agents pathogènes des voies respiratoires émergents

Un agent pathogène des voies respiratoires nouvellement identifié (aussi appelé un agent pathogène des voies respiratoires émergent ou nouveau), qui peut causer des infections respiratoires aiguës, peut être une source de préoccupation puisqu'il peut potentiellement avoir une incidence considérable sur la santé publique. Ces infections comprennent celles causées par l'apparition de nouvelles variantes d'agents pathogènes connus des voies respiratoires (p. ex. grippe A[H3N2]) ou par l'apparition d'agents pathogènes nouvellement identifiés ou inconnus.

Infection respiratoire aiguë sévère

Coronavirus

Grippe aviaire

Les oiseaux peuvent contracter et transmettre la grippe. Cela fait des siècles qu'ils portent des virus de la grippe zoophile sans effets néfastes évidents. Les oiseaux sauvages en particulier sont des porteurs naturels des virus grippaux de type A. Les oiseaux aquatiques (les canards et les oies) sont reconnus comme étant porteurs de virus provenant des souches ou sous-types H5 et H7. Ces virus se situent habituellement dans la forme pathogénique faible; en d'autres termes, ils ne sont pas aussi mortels pour les oiseaux que ne le seraient des souches pathogéniques élevées.

Le virus de la grippe aviaire H7N9 a été observé pour la première fois chez des humains en 2013, en République populaire de Chine. Rien à ce jour ne prouve que ce type de grippe se transmette facilement d'une personne à l'autre.

Le virus de la grippe aviaire H5N1 continue de provoquer des infections sporadiques chez les humains dans un certain nombre de pays. Il y a eu certains cas de transmission d'humain à humain entre des personnes étant en contact étroit. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) surveille les cas de la grippe H5N1 depuis 2003, et aucun cas de transmission interhumaine ou communautaire soutenue n'a été signalé jusqu'à maintenant. Au début de l'année 2014, un cas de grippe H5N1 lié à un voyage a été signalé au Canada. Il s'agit du premier et du seul cas de grippe H5N1 signalé au Canada à ce jour.

La grippe pandémique

Il y a pandémie grippale ou épidémie mondiale lorsqu'un virus grippal A auquel les humains ont peu ou pas d'immunité acquiert la capacité d'engendrer une transmission interhumaine soutenue, menant ainsi à des éclosions communautaires. Ce « nouveau » virus peut apparaître lorsque les virus humains et animaux se mélangent ou à la suite d'une mutation génétique. Ce virus peut se propager rapidement à l'échelle mondiale, causant ainsi une pandémie. Les antécédents laissent supposer que les pandémies grippales se produisent entre trois et quatre fois par siècle. La dernière pandémie a été déclarée en 2009; elle avait été causée par le virus de la grippe H1N1. Cette pandémie avait une incidence plus faible que les pandémies antérieures. Le virus a causé des maladies plus graves chez les individus plus jeunes que chez les adultes plus âgés. Cette souche de virus grippal continue à circuler; elle est maintenant incluse dans le vaccin antigrippal saisonnier.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :