ARCHIVÉ - Entente multilatérale sur l’échange de renseignements (EMER)

 

L’efficacité de la surveillance dépend forcément d’une grande collaboration entre les nombreuses personnes chargées de découvrir, contenir et éliminer les menaces à la santé publique : les médecins, le personnel infirmier, les agents de la santé et les administrateurs. La capacité de partager rapidement et efficacement de l’information exacte et à jour est essentielle à cette collaboration.    

Les provinces et les territoires du Canada ne recueillent et conservent pas tous les mêmes enseignements sur la santé publique. En vue de faciliter un échange cohérent et transparent de renseignements pertinents et comparables, l’ASPC travaille en étroite collaboration avec le groupe de travail sur les renseignements relatifs à la surveillance nationale du Réseau pancanadien de santé publique dans le but d’élaborer une entente multilatérale sur l’échange des renseignements (EMER). Cette entente précise les modalités (pourquoi, comment, quoi et quand) de l’échange de renseignements et de substances biologiques entre diverses autorités de la santé au Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :