Le point du gouvernement du Canada sur la COVID-19 chez les Autochtones et dans leurs communautés, semaine du 26 juillet

Communiqué de presse

Le 28 juillet 2021 – Territoire traditionnel algonquin non cédé, Ottawa (Ontario) – Services aux Autochtones Canada

Services aux Autochtones Canada (SAC) s’est engagé à soutenir les communautés autochtones dans leur réponse à la COVID-19 et continue à travailler en étroite collaboration avec les organisations autochtones et les gouvernements provinciaux et territoriaux.

Cette semaine, le gouvernement du Canada a reçu la 66 millionième dose du vaccin contre la COVID-19. Ce jalon marque un accomplissement incroyable dans ses efforts de vaccination, car il y a maintenant suffisamment de vaccins pour vacciner complètement toutes les personnes admissibles au Canada. En date du 26 juillet 2021, plus de 58 millions de doses de vaccin contre la COVID-19 ont été distribuées dans tout le pays. En date du 27 juillet 2021, au sein des communautés des Premières Nations, plus de 83 % des personnes âgées de 18 ans et plus avaient reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, et plus de 62 % avaient reçu deux doses.

En date du 27 juillet 2021, plus de 85 % des personnes âgées de 12 ans et plus avaient reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 dans les communautés des Premières Nations, inuites et territoriales. Dans ce groupe, plus de 62 % avaient reçu leur deuxième dose. Selon l’Agence de la santé publique du Canada, plus de 79% des personnes âgées de 12 ans et plus ont reçu une dose, et 50 % d’entre elles ont reçu deux doses en date de juillet 2021.

La semaine dernière, le ministre Miller a visité sept communautés des Premières Nations en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick, afin de souligner l’engagement indéfectible du personnel de santé depuis le début de la pandémie. Les régions et les communautés à l’échelle du pays ont intensifié leurs efforts de promotion et de vaccination contre la COVID-19 auprès des Autochtones.

Nous remercions toutes les personnes qui ont reçu leur première dose de vaccin et rappelons à tous les Canadiens de bien veiller à prendre un rendez-vous pour leur deuxième dose afin de se protéger contre les conséquences graves de la maladie, comme l’hospitalisation et le décès, surtout dans le contexte du variant Delta. Bien que l’on observe encore certaines éclosions qui touchent principalement les personnes non vaccinées ou partiellement vaccinées, une baisse continue de plus de 90 % du nombre de cas actifs a été constatée au cours des six derniers mois. Par exemple, une éclosion du variant Delta survenue à la Première Nation de Hatchet Lake, dans le nord de la Saskatchewan, s’atténue graduellement grâce à l’intensification des efforts de vaccination. En Ontario, il n'y a aucun cas actif de COVID-19 dans la Première Nation de Kashechewan, grâce aux efforts extraordinaires déployés par les dirigeants de la communauté et d'autres partenaires fédéraux, provinciaux, sanitaires et les organisations non gouvernementales.

Cette semaine, le ministre Miller a rendu visite aux infirmières et au personnel de santé du Kenora Chiefs Advisory pour les remercier de leur soutien en réponse à la pandémie de COVID-19 et la vaccination. Leur travail acharné et leur dévouement ont contribué à assurer la sécurité des peuples et des communautés autochtones et à renforcer la confiance dans les vaccins.

En outre, l’éclosion du variant Gamma au Yukon s’amoindrit, et le risque actuel posé pour les résidents du Yukon demeure faible. La COVID-19 continue de se propager par transmission communautaire. Le nombre de cas actifs a désormais chuté en dessous de 100 et le nombre de nouveaux cas quotidiens continue d’être inférieur à 10. À compter du 4 août 2021, le gouvernement du Yukon lèvera l’obligation de s’isoler lors de l’entrée sur le territoire, l’obligation de porter un masque dans les espaces publics intérieurs ainsi que l’obligation de distanciation physique dans les bars et les restaurants, permettant ainsi à ces établissements de fonctionner à pleine capacité, soit au niveau d’avant la pandémie.

Le Nunavut poursuit sa campagne de vaccination avec le vaccin Pfizer auprès des jeunes du Nunavut; de petites cliniques de vaccination de masse, où les premières et deuxièmes doses sont administrées, sont déjà en activité dans les toutes les communautés. Le vaccin Moderna est également disponible dans 25 communautés pour les personnes qui souhaitent se faire vacciner. Plus de 80 % des adultes admissibles âgés de 18 ans et plus ont reçu une première dose, et plus de 70 % ont reçu une deuxième dose. Plus de 58 % des jeunes âgés de 12 à 17 ans ont reçu une première dose du vaccin Pfizer, et plus de 34 % sont entièrement vaccinés.

Des cliniques de vaccination de masse contre la COVID-19 ont été mises sur pied à Iqaluit. Des travailleurs de la santé inuits sont arrivés par avion de tous les coins du pays pour donner des renseignements et dissiper les mythes sur le vaccin en inuktitut. Ces cliniques étaient accessibles à toute personne âgée de 12 ans et plus et offraient des prix de présence de même que des bons d’échange aux Nunavummiut. Ces cliniques ont été le fruit d’une collaboration entre Nunavut Tunngavik Incorporated, la Qikiqtani Inuit Association, le gouvernement du Nunavut et la ville d’Iqaluit, et elles se sont appuyées sur le succès obtenu par les cliniques de vaccination de masse du Nunatsiavut, au Labrador, qui étaient dotées de travailleurs de la santé parlant l’inuktitut.

Nunavut Tunngavik Incorporated a créé un nouveau poste de gestionnaire clinique au sein de son organisation. Ce poste est occupé par une infirmière autorisée qui parle l’inuktitut et dont le rôle consiste à encourager ainsi qu’à éduquer et à rassurer les Nunavummiut au sujet des vaccins, de même qu’à apporter son soutien aux infirmières inuites sur l’ensemble du territoire.

SAC continue d’appuyer le gouvernement du Nunavut et Nunavut Tunngavik Incorporated afin de veiller à ce qu’ils disposent des ressources nécessaires pour administrer les vaccins contre la COVID-19 et dans le cadre de leurs efforts visant à promouvoir la sécurité et l’importance des vaccins auprès des Nunavummiut.

Alors que les provinces et les territoires poursuivent l’assouplissement des mesures de santé publique, l’évolution de la situation dépendra du niveau de risque au sein des communautés et aux alentours, y compris les taux de COVID-19, la présence de variants préoccupants, la couverture vaccinale dans chaque administration, les capacités en matière de santé publique et de soins de santé, ainsi que la vulnérabilité des communautés. Les membres du public doivent continuer de suivre les recommandations de leur communauté sur les mesures de prévention personnelles, comme le port du masque, la distanciation physique et l’obtention de deux doses d’un vaccin contre la COVID-19 actuellement offert au Canada.

En date du 26 juillet 2021, les données suivantes concernant la COVID-19 ont été confirmées :

  • 34 421 cas positifs de COVID-19 confirmés
  • 411 cas actifs
  • 33 617 personnes rétablies
  • 393 décès

Dans le cadre du Défi de l’innovation communautaire des vaccins du gouvernement du Canada, plus de 100 projets communautaires visant à favoriser la confiance à l’égard des vaccins et à renforcer les mesures de santé publique sont entrepris, dont 25 projets de communautés autochtones. Ces initiatives se dérouleront à l’échelle du pays, dans diverses langues autochtones. Des messagers et des dirigeants communautaires de confiance donneront des renseignements sur le vaccin contre la COVID-19 qui sont adaptés à la culture, ciblés et éclairés.

Les Forces armées canadiennes (FAC) sont une composante essentielle de la réponse pangouvernementale du Canada à la pandémie. Les FAC sont heureuses de travailler en étroite collaboration avec les partenaires des provinces et des territoires ainsi que les dirigeants autochtones pour apporter un soutien d’urgence à tous les membres des communautés touchées par les récentes éclosions de COVID-19.

En date de juillet 2021, les FAC ont aidé plus de 100 communautés autochtones partout au pays depuis le début de la pandémie. Les FAC demeurent prêtes à intervenir pour aider à protéger les Canadiens, au moment et à l’endroit exigés par le gouvernement.

Dans le cadre de l’opération VECTOR, qui est le soutien des FAC aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux pour la distribution des vaccins contre la COVID-19, les FAC ont mis fin à leur aide apportée à l’opération Remote Immunity 2.0 d’Ornge. Cette opération visait à vacciner environ 6 000 jeunes âgés de 12 à 17 ans dans 31 communautés des Premières Nations de l’Ontario accessibles par avion et à Moosonee.

Dans le cadre de l’opération LASER, qui est la réponse des FAC à une situation de pandémie mondiale, des Rangers canadiens aident aux efforts de lutte contre la COVID-19 dans la Première Nation d’Attawapiskat, en Ontario, et la Première Nation de Hatchet Lake, en Saskatchewan. Cela peut comprendre la livraison de provisions essentielles aux membres vulnérables des communautés de même que l’approvisionnement supplémentaire en personnel de la santé, en espaces d’isolement et en financement, et l’appui à la gestion des cas et des contacts. Les Rangers viennent de mettre fin à leur aide à la Première Nation de Kashechewan, en Ontario.

Pour aider à cerner les nouvelles demandes, les Rangers canadiens sont également mobilisés en tant que sentinelles dans de nombreuses communautés dans l’ensemble du pays.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Adrienne Vaupshas
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones
adrienne.vaupshas@canada.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Restez branchés

Participez à la conversation sur les peuples autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones
Facebook : @GCAutochtonesEnSante
Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez www.isc.gc.ca/fra/RSS.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :