Assurance habitation

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Raisons pour lesquelles vous pouvez avoir besoin d’assurance habitation

L’assurance habitation peut protéger votre maison et son contenu en cas de vol, de perte ou de dommage, à l’intérieur ou à l’extérieur. Elle peut également vous permettre de couvrir d’autres dépenses de vie, si vous ne pouvez pas retourner dans votre maison immédiatement. Ces dépenses de vie supplémentaires peuvent comprendre le prix d’une chambre d’hôtel ou la location d’une autre maison.

L’assurance habitation peut couvrir :

  • les dommages ou les pertes liés à votre maison
  • les dommages, vols ou pertes liés à vos biens personnels
  • le vol de biens personnels dans votre véhicule
  • les blessures encourues par des personnes qui visitent votre maison ou propriété
  • les dommages que vous causez accidentellement à la maison de quelqu’un d’autre

Les compagnies d'assurance peuvent également appeler une assurance habitation une assurance de biens et de multirisques. L’assurance de biens et de multirisques comprend également : l’assurance auto, l’assurance d’entreprise et l’assurance contre les catastrophes.

Exemples de la façon dont l’assurance habitation peut vous protéger

L’assurance habitation peut vous protéger dans les situations suivantes :

  • quelqu’un glisse et tombe dans votre entrée et réclame les dépenses engagées suite au dommage ou à la perte entraîné par la blessure
  • un incendie se déclare dans votre maison qui cause des dommages dans votre maison et dans celle de votre voisin

Assurance de condominium

L’assurance de condominium est différente de l’assurance habitation, car elle couvre les dommages et les pertes en lien avec l’intérieur de votre unité et casier de rangement. Elle couvre également les réclamations de responsabilité personnelle lorsque quelqu’un se blesse dans votre maison.

La société de condominium a une police d’assurance collective qui couvre la structure extérieure de l’immeuble et ses aires communes.

L’assurance de condominium peut vous rembourser pour :

  • les dommages à la structure interne de votre unité
  • les dommages à vos biens ou leur perte
  • les dommages aux améliorations que vous, ou le propriétaire précédent, avez apportées à votre unité
  • les dommages aux autres unités ou aux aires communes du condominium, s’ils sont causés par un accident dans votre condominium
  • des dépenses de vie supplémentaires, jusqu’à un certain montant, si vous êtes temporairement incapable de vivre dans votre condominium à cause d’une perte couverte par votre police

Étudiez la protection de la police d’assurance de condominium et de la police collective de la société de condominium.

Assurance du locataire

Vous pouvez penser à acheter de l’assurance du locataire si vous vivez dans un appartement ou si vous louez votre maison de quelqu’un d’autre.

Vous devez avoir suffisamment d’assurance pour couvrir les coûts de remplacement pour tout ce qu’il y a dans votre maison en cas de destruction ou de perte.

L’assurance du locataire peut vous protéger dans les situations suivantes :

  • les dommages ou pertes en lien avec vos biens si vous louez votre appartement ou maison de quelqu’un d’autre
  • le vol de biens personnels dans votre véhicule
  • les dommages accidentels en lien avec toute partie de votre appartement ou maison que vous louez
  • les blessures des visiteurs
  • les dépenses de vie supplémentaires, jusqu’à un certain montant, si vous êtes temporairement incapable de vivre dans votre appartement à cause d’une perte couverte par votre police

Par exemple, si un incendie se déclare dans votre appartement, l’assurance du locataire peut vous rembourser pour les dommages causés par l’incendie dans votre appartement, dans l’immeuble et chez les autres locataires ou dans leur propriété.

Assurance d’une entreprise à domicile

Pensez à obtenir de l’assurance d’entreprise si vous avez une entreprise à domicile.

L’assurance habitation n’est pas une assurance d’entreprise. Si vous avez une entreprise à domicile, vous devez en aviser votre assureur. Le fait d’utiliser votre maison à des fins que votre assureur ne connaît pas peut annuler votre police.

L’assurance habitation ne rembourse habituellement pas les réclamations en lien avec votre entreprise à domicile.

Votre police d’assurance habitation peut offrir une protection limitée pour les dommages et les pertes en lien avec l’équipement de votre entreprise à domicile. Cette protection n’est que pour l’équipement de l’entreprise qui se trouve dans votre maison. Cet équipement peut comprendre des ordinateurs et des outils électriques. La protection limitée peut ne pas être suffisante pour payer les coûts de réparation ou de remplacement de votre équipement.

L’assurance habitation ne couvre pas :

  • l’équipement endommagé que vous utilisez dans votre maison pour votre entreprise
  • l’équipement endommagé ou volé dans votre véhicule ou à l’extérieur de la maison, si vous l’utilisez pour votre entreprise
  • les outils volés ou endommagés dans votre véhicule ou à l’extérieur de la maison, si vous les utilisez pour votre entreprise
  • les blessures que subit un client qui visite votre maison, aussi connu comme responsabilité personnelle

Étudiez votre police d’assurance pour confirmer la protection offerte, le cas échéant, pour votre entreprise à domicile.

Consultez les types de polices d’assurance d’entreprise disponibles.

Qui est protégé par une assurance habitation

Règle générale, votre assurance habitation vous couvre vous et les membres de votre famille.

Si vous partagez votre maison ou si vous en louez une partie à un ami, un parent ou un colocataire, vous devez en aviser votre compagnie d’assurance.

Vérifiez auprès de votre compagnie, agent ou courtier d’assurance pour connaître ce que couvre votre police d’assurance.

Ce que couvre l'assurance habitation

Assurez-vous de bien comprendre ce que couvre votre assurance habitation et le type de règlement que vous pouvez recevoir si vous présentez une demande.

Types de protection d’assurance habitation

La protection est le montant maximum que votre compagnie d’assurance vous verse si vous présentez une réclamation en lien avec une perte ou un événement couvert par votre police.

Pour l’assurance habitation, vous pouvez avoir besoin de deux types de protection.

Protection pour les biens personnels

La protection pour les biens personnels vous protège contre les pertes ou les dommages à :

  • votre maison ou vos biens personnels
  • votre auto

Pour déterminer la protection dont vous avez besoin, pensez à faire une liste de vos biens avec l’information suivante :

  • le coût de remplacement de l’article, c’est-à-dire la valeur de remplacement
  • la marque et le modèle de l’article
  • le numéro de série
  • une photo
  • les reçus pour les articles de grande valeur

Cette liste peut vous aider si vous faites une réclamation d’assurance.

Assurance responsabilité

L’assurance responsabilité vous protège contre les responsabilités juridiques en lien avec les pertes entraînées par :

  • les blessures d’autres personnes
  • les dommages d’autres personnes

Lisez votre police attentivement avant de la signer. Assurez-vous de bien comprendre ce que votre police couvre et ne couvre pas.

Demandez à votre agent ou à votre courtier de vous expliquer ce que vous ne comprenez pas.

Types de polices d’assurance habitation

Les compagnies d’assurance proposent toute une gamme de polices d’assurance habitation offrant différents niveaux de couverture contre divers risques et causes de dommages.

Les polices d’assurance habitation varient d’une compagnie à l’autre. Il est donc judicieux de faire le tour afin d’obtenir l’assurance qui convient le mieux à vos besoins.

L’assurance tous risques

La police tous risques offre la couverture la plus grande. Elle couvre tous les risques pour votre résidence et son contenu, sauf ceux qui font partie des exclusions de votre police. On l’appelle aussi la police d’assurance spéciale ou multirisque.

Disons, par exemple, que les exclusions à votre police tous risques sont les inondations, les refoulements d’égout et les tremblements de terre. Vous n’êtes donc pas couvert pour ces risques. Cependant, votre résidence et son contenu sont couverts pour tous les autres risques qui ne sont pas nommés, comme les incendies.

L’assurance de base

La police de base offre une couverture moins grande qu’une police tous risques. Elle ne couvre que les risques pour votre résidence et son contenu qui sont dans la police. On l’appelle aussi la police d’assurance classique ou contre des risques particuliers.

Disons que les incendies font partie de votre police de base. Vous êtes donc couvert pour les risques de dommages causés par le feu. Par contre, puisque les inondations, les refoulements d’égout et les tremblements de terre ne sont pas dans votre police, vous n’êtes pas couvert contre ces risques.

L’assurance étendue

La police d’assurance étendue offre une couverture à mi‑chemin entre la police tous risques et la police de base. On l’appelle aussi la police à formule étendue.

Pour votre résidence, une police étendue couvre tous les risques sauf ceux qui sont des exclusions, un peu comme la police tous risques.

Pour le contenu de votre résidence, une police étendue ne couvre que les risques nommés, un peu comme la police de base.

L’assurance sans superflu

La police d’assurance sans superflu offre la couverture la plus restreinte. Elle couvre de façon très limitée les résidences qui ne respectent pas les normes habituelles d’assurance.

Étudiez attentivement votre police et parlez à votre agent d’assurance autorisé ou à votre courtier d’assurance inscrit pour connaître exactement l’ampleur de votre couverture.

Vous pouvez vérifier auprès de votre organisme de réglementation provincial ou territorial si la compagnie, l’agent ou le courtier d’assurance avec qui vous faites affaire est autorisé ou inscrit dans votre province ou territoire.

Trouvez l’organisme de réglementation de votre province ou territoire.

Obtenez des trucs pour le choix d’une compagnie d’assurance.

Type d’événements couverts et non couverts par l’assurance habitation

Assurez-vous de bien comprendre ce que votre police couvre et ne couvre pas. Demandez à votre agent ou à votre courtier de vous expliquer ce que vous ne comprenez pas.

Événements imprévus

Règle générale, votre assurance habitation couvre les événements imprévus ou les accidents, comme un incendie, une tempête de vent ou un vol. Les compagnies d’assurance peuvent appeler ces types d’événements des périls. Pour les événements imprévus, comme les tremblements de terre, vous pouvez être obligé d’acheter une protection supplémentaire.

Informez-vous sur l'assurance habitation pour les événements inattendus et les catastrophes.

Événements prévisibles

Les événements que votre compagnie d’assurance juge prévisibles et reliés à l’entretien de votre maison ne sont pas couverts. Par exemple, si vous êtes absent pendant plus de quatre jours de suite et qu’il fait froid, votre assurance habitation peut ne pas couvrir les dommages en lien avec des tuyaux gelés.

Comment les compagnies d’assurance calculent vos primes d’assurance

Les primes sont le montant que vous payez pour acheter de l’assurance.

Lorsqu’elles déterminent le montant que vous devez payer en primes, les compagnies d’assurance peuvent tenir compte de différents facteurs, comme :

  • le type de maison dans laquelle vous vivez, par exemple, une maison unifamiliale, une maison semi détachée, un condominium, une propriété de location ou une résidence saisonnière
  • les caractéristiques de votre maison, comme les matériaux dont elle est faite, la date de sa construction, sa taille, son emplacement, sa valeur de remplacement
  • la valeur de votre propriété et du contenu à assurer
  • la distance entre votre maison et une borne-fontaine ou caserne de pompiers
  • le taux de crime dans le quartier
  • vos antécédents en matière de réclamations
  • le type de police et de protection que vous choisissez
  • le montant de votre franchise

Une franchise est un montant que vous acceptez de payer avant que la compagnie d’assurance paye le reste.

Magasinez pour trouver les primes d'assurance les plus faibles

Vos primes varient d’une compagnie d’assurance à l’autre. Il est important de magasiner, de demander des devis et de comparer les prix avant de choisir une compagnie d’assurance. Dans certains cas, vous pouvez être admissible à un rabais en combinant votre assurance habitation et votre assurance auto.

Dans la plupart des provinces et territoires, une compagnie d’assurance peut demander des primes plus élevées selon votre cote de crédit.

Apprenez comment votre cote de crédit peut avoir une influence sur vos primes lorsque vous magasinez pour de l'assurance.

Options de règlement pour l’assurance habitation

Votre compagnie d’assurance étudie votre réclamation et décide de la façon de la régler.

Lorsque vous présentez une réclamation, vous êtes toujours responsable de la franchise. Le montant d’argent que vous obtenez de votre compagnie d’assurance varie selon vos prestations d’assurance.

N’oubliez pas que le montant de la franchise peut réduire le montant que vous recevez.

Valeur à neuf

La protection de valeur à neuf vous permet de recevoir un montant représentant le coût de l’article lorsqu’il était neuf, moins la dépréciation. La dépréciation est la perte de valeur causée par le temps et l’usure. La façon de calculer la dépréciation varie selon l’article assuré et la compagnie d’assurance.

Par exemple, imaginez que votre ordinateur est endommagé dans un incendie. Si votre ordinateur est assuré, votre assureur ne couvre que le coût de l’ordinateur selon sa valeur réduite au moment de la réclamation.

Valeur de remplacement

La protection de valeur de remplacement vous permet de recevoir un montant représentant le coût réel de remplacement en cas de dommage ou de perte d’un article couvert.

Par exemple, imaginez que votre ordinateur est endommagé dans un incendie. Vous avez acheté votre ordinateur à 2000 $ il y a 5 ans. Si votre ordinateur est assuré, votre assureur vous rembourse le prix d’un nouvel ordinateur de qualité semblable.

Régler votre réclamation si vous avez une hypothèque

Si vous avez une hypothèque, votre assurance habitation a habituellement une clause désignant un bénéficiaire. Une clause désignant un bénéficiaire fait de votre prêteur hypothécaire votre bénéficiaire. En cas de dommages ou de pertes en lien avec votre maison, votre compagnie d’assurance rembourse à votre prêteur (votre bénéficiaire) jusqu’au solde de votre hypothèque sur présentation d’une réclamation.

Lorsque vous faites une réclamation, votre compagnie d’assurance peut, à sa discrétion, remettre l’argent :

  • à vous afin de vous permettre de réparer votre maison
  • à votre prêteur, qui vous remet l’argent pour les réparations ou le remplacement après que vous ayez présenté les reçus prouvant que les réparations ou le remplacement ont eu lieu

Liens connexes

​​
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :