Acheter une maison

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Pensez à combien vous pouvez payer pour une maison

Le fait d’être propriétaire peut être très excitant, mais ce n’est pas toujours la meilleure solution. Avant de décider d’acheter une maison, assurez-vous d’avoir bien étudié les coûts.

Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), vos coûts mensuels pour une maison ne doivent pas dépasser environ 35 % de votre revenu mensuel brut. Cela inclut les paiements d’hypothèque et les services publics.

Également, l’ensemble de votre niveau d’endettement mensuel ne doit pas dépasser 42 % de votre revenu mensuel brut. Cela inclut vos paiements d’hypothèque et toutes vos autres dettes.

Consultez le guide de la SCHL pour déterminer si l’achat d’une maison est une bonne décision pour vous.

Économiser pour acheter une maison

Pour acheter une maison, vous devez avoir une mise de fonds. Vous avez également besoin d’argent pour les coûts initiaux.

Ajoutez les épargnes à votre budget mensuel. La plupart des employeurs déposent votre chèque de paie directement dans votre compte chèque ou épargne. Vous pouvez atteindre vos objectifs d’épargne plus facilement en organisant des transferts automatiques dans un compte d’épargne ou de placement pour chaque chèque de paie.

Utilisez la Calculatrice d’objectifs financiers pour déterminer pendant combien de temps vous devez économiser pour atteindre vos objectifs d’épargne.

Économiser avec un compte d’épargne libre d’impôt (CELI)

Un CELI est un compte qui vous permet d’économiser ou d’investir votre argent sans payer d’impôt. Vous ne payez pas d’impôt sur l’argent que vous retirez de votre CELI. Vous pouvez aussi utiliser les économies dans un CELI pour vous aider à acheter une maison.

Renseignez-vous au sujet des CELI.

Économiser avec un régime enregistré d’épargne retraite (REER)

Un REER est un compte qui vous permet d’économiser de l’argent pour votre retraite. Tout revenu accumulé dans le REER n’est pas imposé tant que les fonds y demeurent. Vous devrez payer de l’impôt lorsque vous faites un retrait du REER.

Renseignez-vous au sujet des REER.

Régime d’accession à la propriété (RAP)

Si vous êtes acheteur d’une première maison, vous pouvez retirer jusqu’à 35 000 $ de votre REER sans payer d’impôt. Ce montant doit contribuer à l’achat de votre maison.

Renseignez-vous sur le Régime d’accession à la propriété.

Utiliser des économies et des placements

Si vous prévoyez acheter une maison bientôt, concentrez-vous sur vos économies. Vous devez protéger votre argent et vous assurer d’y avoir accès facilement.

Les options d’épargne et de placement peuvent comprendre :

  • des comptes d’épargne
  • des certificats de placement garantis à court terme (CPG)
  • des fonds communs de placement à faible risque

Demandez à votre institution financière ou conseiller financier quels placements à court terme ils offrent et comment ils fonctionnent.

Renseignez-vous au sujet de l'établissement des objectifs d'épargnes et d’investissements.

Payer pour votre maison

La plupart des gens doivent emprunter pour acheter une maison. Vous devez aussi payer une certaine somme vous-même pour faire l’achat.

Mise de fonds

Lorsque vous achetez une maison, vous devez verser une certaine somme immédiatement. Cette somme s’appelle une mise de fonds et est votre contribution à l’achat. Votre hypothèque couvre le reste du prix.

Renseignez-vous sur le montant de la mise de fonds dont vous aurez besoin pour acheter une maison.

Processus hypothécaire

Une hypothèque est probablement le prêt le plus important que vous aurez au cours de votre vie. Il est donc important pour vous de comprendre le processus.

Vérifiez votre dossier de crédit avant de demander une hypothèque

Un prêteur potentiel étudie vos antécédents en matière de crédit avant de vous approuver, ou non, pour une hypothèque.

Avant de commencer à magasiner pour une hypothèque :

Magasinez pour une hypothèque

Les prêteurs peuvent offrir différents taux d’intérêt pour des hypothèques semblables. Renseignez-vous auprès de plusieurs prêteurs pour trouver la meilleure hypothèque pour vos besoins.

Vous pouvez obtenir une hypothèque de :

Prêteurs hypothécaires – ils vous prêtent l’argent directement. Renseignez-vous au sujet des différents prêteurs hypothécaires, incluant les banques et les coopératives de crédit.

Courtiers hypothécaires – ils ne vous prêtent pas l’argent directement. Les courtiers hypothécaires organisent la transaction en vous trouvant un prêteur. Les courtiers ont accès à un certain nombre de prêteurs. Ils peuvent vous offrir une gamme plus vaste d’hypothèques et de conditions. Les courtiers hypothécaires reçoivent une commission de l’institution qui vous accorde le prêt. Vous n’avez donc pas de frais à payer.

Consultez les Professionnels hypothécaires du Canada pour trouver un courtier hypothécaire accrédité.

Renseignez-vous sur le processus de préapprobation et de qualification pour une hypothèque.

Obtenir une hypothèque qui correspond à vos besoins

Les hypothèques ont différentes caractéristiques pour répondre à différents besoins. Il est important de comprendre les options et les caractéristiques qui s’offrent à vous.

Par exemple :

  • voulez-vous une hypothèque avec un taux d’intérêt fixe ou qui peut augmenter et baisser
  • quelle durée de terme voulez-vous pour votre hypothèque
  • à quelle fréquence voulez-vous faire vos paiements d’hypothèque

Trouvez l’hypothèque qui correspond le mieux à vos besoins.

Assurance prêt hypothécaire

Si votre mise de fonds est de moins de 20 % du prix de votre maison, vous avez besoin d’assurance prêt hypothécaire. Dans certains cas, vous devez obtenir cette assurance même si vous avez une mise de fonds de 20 %.

L’assurance prêt hypothécaire protège votre prêteur si vous ne pouvez pas faire vos paiements d’hypothèque. Elle ne vous protège pas personnellement.

Produits facultatifs d’assurance hypothécaire (vie, maladies graves, invalidité ou emploi)

Votre prêteur peut vous demander si vous voulez vous procurer des produits d’assurance facultatifs. Par exemple, l’assurance vie, l’assurance en cas de maladies graves, l’assurance invalidité et l’assurance en cas de perte d’emploi.

Ils peuvent vous aider à faire vos paiements hypothécaires ou à rembourser le solde de votre prêt si vous :

  • perdez votre emploi
  • vous blessez ou devenez invalide
  • tombez gravement malade
  • décédez

Toutefois, ces produits comportent tous d’importantes exclusions, c’est-à-dire des éléments qui ne sont pas couverts par votre police d’assurance. Lisez votre certificat d’assurance avant d’y adhérer pour savoir ce qui est couvert.

Ces assurances sont facultatives. Il n’est donc pas nécessaire de vous en procurer pour que votre demande de prêt hypothécaire soit approuvée. Vous devez indiquer clairement que vous acceptez un produit d’assurance avant qu’il ne vous soit facturé.

Renseignez-vous au sujet des produits facultatifs d’assurance prêt hypothécaire.

Crédits d’impôt pour propriétaires

Le gouvernement du Canada offre 2 crédits d’impôt pour des types d’acheteurs précis. Votre gouvernement provincial ou territorial peut aussi offrir d’autres programmes pour l’achat d’une maison.

Montant pour l’achat d’une habitation

Vous avez accès à ce crédit d’impôt après avoir acheté votre première maison et produit votre déclaration de revenus. Ce crédit d’impôt est une bonne façon de payer pour certains coûts initiaux reliés à l’achat d’une maison. Il s’agit de coûts tels les frais juridiques et les droits de cession immobilière. Les acheteurs admissibles peuvent recevoir un crédit d’impôt pouvant atteindre 750 $.

Renseignez-vous pour savoir si vous êtes admissible au montant pour l’achat d’une habitation.

Remboursements pour habitation de la TPS/TVH

Règle générale, la vente d’une nouvelle maison fait l’objet de la TPS et de la TVH. Toutefois, vous pouvez avoir droit à un remboursement pour certaines des taxes que vous payez.

Renseignez-vous au sujet des remboursements pour habitation de la TPS/TVH.

Dépenses de déménagement

Vous pouvez déménager dans une nouvelle maison pour travailler ou pour exploiter une entreprise à partir d’un nouvel endroit. Vous pouvez déduire certaines dépenses de déménagement admissibles du revenu d’emploi ou de travail autonome.

Renseignez-vous pour savoir si vous pouvez réclamer vos dépenses de déménagement.

Coûts d’achat d’une maison

Lorsque vous achetez une maison, vous devez payer plus que l’hypothèque. Ces frais sont appelés frais de clôture. Vous pouvez vous attendre à payer entre 1,5 % et 4 % du prix d’achat de la maison. Vous devez payer ces frais lorsque la vente est terminée ou « clôturée ».

Coûts juridiques

Lorsque vous achetez une maison, vous devez payer des coûts juridiques le jour de clôture. Il s’agit du jour où l’achat de votre maison est terminé. Ces coûts sont habituellement entre 400 $ et 2 500 $, mais ils varient selon les taux de votre avocat ou notaire.

Un avocat ou notaire peut vous aider à protéger vos intérêts juridiques. Par exemple, il s’assure que la maison que vous voulez acheter n’est pas visée par un privilège. Un privilège est une poursuite juridique concernant le bien d’une personne. La poursuite est déposée par une autre personne pour s’assurer qu’une dette est remboursée.

Un avocat ou notaire étudie également tous les contrats avant que vous ne les signiez, incluant l’offre ou l’entente d’achat.

Assurance habitation

Règle générale, vous devez avoir une assurance habitation à titre de condition pour obtenir une hypothèque.

L’assurance habitation protège votre maison et son contenu en cas de vol, de perte. Elle protège aussi en cas de dommages à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison.

Renseignez-vous sur la façon dont l’assurance habitation fonctionne et sur les différents types offerts.

Enregistrement foncier

Avant la clôture de la vente, vous devez payer pour enregistrer le titre de votre propriété sous votre nom. Cela s’appelle parfois « droit de cession immobilière », « frais de publication des actes » ou « taxe relative à l’achat d’une propriété ».

Le coût de cet enregistrement est un pourcentage du prix d’achat de votre maison. Par exemple, si votre maison coûte 300 000 $ et l’enregistrement foncier est de 1,5 %, vous payez 4 500 $.

Coûts d’ajustement

Le vendeur de la maison que vous achetez peut avoir droit à des « ajustements ». Par exemple, le vendeur peut déjà avoir payé les taxes foncières pour une période qui dépasse la date de clôture. Dans ce cas, il reçoit un crédit le jour de clôture. Vous payez ce crédit pour couvrir les coûts que le vendeur a déjà payés.

TPS/TVH pour les nouvelles constructions

Règle générale, si vous achetez une maison nouvellement construite, vous devez payer la TPS ou la TVH. Certains constructeurs ajoutent la TVH au prix de vente alors que d’autres ne le font pas. Assurez-vous de vous renseigner à ce sujet. Sinon, vous devez payer cette taxe le jour de clôture.

Autres coûts de clôture

Les autres coûts de clôture peuvent inclure :

  • rajustement des intérêts (pour la période entre la date de l’achat et votre premier paiement d’hypothèque)
  • coût du certificat de localisation
  • certificat de préclusion (pour les condominiums)
  • prélèvements municipaux ou de canton (peuvent s’appliquer aux nouvelles maisons dans une subdivision)
  • prime d’assurance prêt hypothécaire (si la prime est payée à l’avance plutôt qu’ajoutée au prêt hypothécaire)
  • taxe de vente provinciale pour la prime d’assurance prêt hypothécaire (dans certaines provinces)

Autres coûts pour l’achat d’une maison

Les autres coûts que vous devez ajouter à votre budget comprennent :

Évaluation de la maison

Les prêteurs hypothécaires peuvent vous demander de faire évaluer la maison dans le cadre du processus d’approbation.

Un évaluateur vous donne son opinion professionnelle quant à la valeur marchande de la maison que vous voulez acheter. Le prix d’une inspection varie habituellement entre 350 $ et 500 $.

Consultez le guide de l’Institut canadien des évaluateurs pour en apprendre plus sur le processus d’évaluation.

Inspection de la maison

Un inspecteur d’habitation fait une inspection visuelle en profondeur de la maison.

Il évalue l’ensemble de la structure et les principaux systèmes et composantes, incluant :

  • les systèmes de chauffage et d’électricité
  • la fondation
  • le toit

La SCHL recommande d’inclure une inspection de la maison à titre de condition lorsque vous faites une offre d’achat.

Consultez les conseils du Bureau de la consommation pour trouver un inspecteur fiable et savoir à quoi vous attendre d’une inspection de maison.

Coûts de déménagement

Avant d’emménager, vous pouvez être obligé de payer pour :

  • le déménagement
  • l’entreposage
  • les coûts immobiliers pour la vente de votre maison (si applicable)
  • le réacheminement du courrier

Consultez les conseils pour choisir une compagnie de déménagement et pour planifier les coûts le jour du déménagement.

Après avoir emménagé, vous pouvez devoir payer pour :

  • le raccordement aux services publics
  • les meubles et appareils ménagers de base
  • de la peinture et du nettoyage
  • des analyses de l’eau
  • une inspection de la fausse septique (le cas échéant)

Utilisez le formulaire d’estimation pour vous aider à estimer les coûts de l’achat d’une maison.

Travailler avec un agent immobilier

Le fait de travailler avec un agent immobilier est optionnel. Règle générale, un agent immobilier cherche des maisons, négocie le prix d’achat, rempli et soumet les documents et plus.

Le vendeur paye les frais de l’agent immobilier lorsque vous achetez sa maison.

Renseignez-vous sur la façon dont un agent immobilier participe au processus d’achat d’une maison.

Acheter une maison et les nouveaux arrivants au Canada

La SCHL a de l’information sur les logements pour les nouveaux arrivants.

Consultez la publication L’achat de votre première maison au Canada : Guide à l’intention des nouveaux arrivants.

Acheter un condominium

Un condominium, ou condo est une propriété partagée qui comprend des logements individuels. Chaque logement a son propriétaire. Les propriétaires se partagent les aires communes à l’extérieur du logement, comme le hall d’entrée et le stationnement.

Le fait d’être propriétaire d’un condo a des avantages et des inconvénients. Par exemple, vous pouvez aimer l’idée de partager les coûts d’entretien de l’immeuble avec les autres propriétaires.

Renseignez-vous sur les frais de condo et autres coûts permanents pour l’entretien d’une maison.

Consultez le guide de l’acheteur de copropriétés pour trouver des conseils au moment d’acheter un condo.

Acheter pour louer

Vous pouvez acheter une propriété dans le but de la louer. Toutefois, vous devez déclarer votre revenu de location au moment des impôts chaque année.

Déterminez comment calculer votre revenu de location et les dépenses que vous pouvez déduire.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :