La date limite pour demander un allègement pour les contribuables relatif à 2008 est le 31 décembre 2018

L’Agence du revenu du Canada (ARC) rappelle aux contribuables et aux inscrits qu’ils ont jusqu’au 31 décembre 2018 pour faire une demande d’allègement relative à 2008.

L’allègement pour les contribuables est limité aux années d’imposition ou aux périodes de déclaration qui se sont terminées dans les 10 années civiles ayant précédé l’année où la demande est faite. L’ARC peut également annuler des intérêts et des pénalités accumulés dans les 10 années civiles ayant précédé l’année où une demande est faite, peu importe l’année d’imposition ou la période de déclaration dans laquelle la dette a été contractée.

La date limite s’applique aux demandes d’allègement concernant :

  • l’année d’imposition 2008
  • toute période de déclaration qui s’est terminée durant l’année civile 2008
  • tout intérêt et toute pénalité accumulés au cours de l’année civile 2008 pour toute année d’imposition ou période de déclaration

Si vous êtes engagé dans un processus fiscal avec l’ARC (comme une vérification, une opposition ou un appel) à l’égard de l’année d’imposition 2008, ou d’une période de déclaration ayant pris fin en 2008, et que vous n’êtes pas certain si vous devez présenter une demande d’allègement, vous devriez présenter une demande avant le 31 décembre 2018.

Les contribuables et les inscrits, ou leurs représentants autorisés, peuvent demander l’annulation des pénalités ou des intérêts. Il leur suffit de remplir le formulaire RC4288, Demande d’allègement pour les contribuables – Annuler des pénalités ou des intérêts ou y renoncer et de le soumettre avec tous les documents justificatifs en ligne à partir de Mon dossier, Mon dossier d’entreprise ou Représenter un client, puis choisir « Soumettre des documents », ou par la poste à l’un des bureaux désignés dont la liste se trouve à la fin du formulaire.

Pour en savoir plus sur les types de demandes d’allègement, allez à canada.ca/allegement-contribuables.

Les faits en bref

  • L’ARC administre les dispositions d’allègement qui lui donnent le pouvoir discrétionnaire d’annuler des pénalités ou des intérêts, ou d’y renoncer, lorsque les contribuables et les inscrits ne peuvent respecter leurs obligations fiscales en raison de circonstances indépendantes de leur volonté.
  • L’ARC peut aussi accepter certains choix tardifs, modifiés ou annulés en matière d’impôt sur le revenu, faire des remboursements d’impôt sur le revenu ou réduire l’impôt sur le revenu exigible au-delà de la période normale de trois ans.

-30-

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :