Paie de vacances et jours fériés

Les retenues que vous ferez sur la paie de vacances varieront si l'employé a pris des vacances ou non. De plus, effectuez les retenues comme vous le feriez normalement lorsque la période de paie comprend un jour férié (par exemple, le jour de Noël).

Remarque

L'employé prend des vacances

Les procédures suivantes s'appliquent lorsque vous versez une paie de vacances et que votre employé prend des vacances.

Remarque

Si votre employé prend des vacances, mais ne reçoit pas sa paie des vacances durant celles-ci, lisez L'employé ne prend pas de vacances.

Cotisations au RPC

Déduisez les cotisations au Régime de pensions du Canada (RPC) sur la paie de vacances comme vous le feriez s'il s'agissait d'une paie régulière. Ne changez pas la table de période de paie que vous utilisez normalement. Dès que vous atteignez le maximum des cotisations pour l'année, n'en retenez plus.

Cotisations à l'AE

Déduisez les cotisations à l'assurance-emploi (AE) de la paie de vacances de la même façon que vous le feriez pour une paie régulière. Dès que vous atteignez le maximum des cotisations pour l'année, n'en retenez plus.

Impôt sur le revenu

Pour calculer le montant d'impôt à déduire, utilisez la table d'impôt correspondant à la période de vacances. Par exemple, pour une semaine de vacances payées, utilisez la table des retenues hebdomadaires. Si vous rémunérez votre employé aux deux semaines et que celui-ci est payé une semaine de vacances et une semaine de paie régulière, utilisez la table des retenues aux deux semaines. Si l'employé est payé une semaine de congé payé et que la deuxième semaine n'est pas rémunérée, utilisez la table des retenues aux deux semaines.

L'employé ne prend pas de vacances

Les procédures suivantes s'appliquent lorsque vous versez une paie de vacances et que votre employé ne prend pas de vacances.

Cotisations au RPC

Utilisez la méthode pour les primes pour déduire les cotisations au RPC. Dès que vous atteignez le maximum des cotisations pour l'année, n'en retenez plus.

Cotisations à l'AE

Déduisez les cotisations à l'assurance-emploi (AE) de la paie de vacances de la même façon que vous le feriez pour une paie régulière. Dès que vous atteignez le maximum des cotisations pour l'année, n'en retenez plus.

Impôt sur le revenu

Utilisez la méthode pour les primes.

Fiducie pour paie de vacances

Lorsque vous versez des cotisations à une fiducie pour les crédits de vacances que l'employé a gagnés, incluez les cotisations dans le revenu de l'employé pour l'année où vous les versez. Retenez les cotisations au RPC/RRQ, à l'AE/RPAP, et l'impôt sur ce montant comme si vous aviez versés celui-ci directement à l'employé.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :