Sélection de la langue

Recherche

Dépenses de travail à domicile pour les employés

Critères d’admissibilité - Méthode à taux fixe temporaire

Sur cette page

Critères d'admissibilité

Chaque employé qui travaille de la maison et qui répond aux critères d’admissibilité peut recourir à la méthode à taux fixe temporaire pour calculer sa déduction pour frais de bureau à domicile.

Pour utiliser cette méthode afin de déduire les dépenses de bureau à domicile que vous avez payées, vous devez remplir toutes les conditions suivantes :

  • Qu’arrive-t-il si vous choisissez de travailler de la maison

    Si vous n’étiez pas obligé de travailler de la maison, mais que votre employeur vous a donné le choix de le faire en raison de la pandémie de COVID-19 :

    • l’ARC considérera que vous avez travaillé de la maison en raison de la COVID-19.
  • Consultez : Exemples en lien avec la COVID-19

  • Que faire si votre employeur vous a remboursé une partie de vos frais de bureau à domicile

    Vous pouvez quand même utiliser la méthode à taux fixe temporaire, si vous répondez aux critères d’admissibilité.

Vous devez remplir toutes les conditions ci-dessus pour pouvoir utiliser la méthode à taux fixe temporaire

Exemples en lien avec la COVID-19

Alterner entre le travail à la maison et au bureau

Situation de travail

Kumi a travaillé de la maison du 1er avril au 31 mai 2020 à cause de la pandémie de COVID-19. Durant ces mois, elle travaillait exclusivement de la maison et accomplissait toutes les tâches qu'elle effectuait normalement au bureau de son employeur. Kumi est retournée au bureau à plein temps le 1er juin 2020, mais à partir du mois d'août et jusqu’à la fin de l’année elle a travaillé de la maison 5 jours par mois à cause de la pandémie de COVID-19.

Résultat : Réussi

Puisque Kumi a travaillé de la maison plus de 50 % du temps pendant une période d'au moins quatre semaines consécutives en 2020 à cause de la pandémie de COVID-19 (dans son cas, presque 9 semaines consécutives), elle peut déduire les dépenses liées à son espace de travail en 2020.

Si Kumi choisit d'utiliser la méthode à taux fixe temporaire, elle peut déduire des dépenses de bureau à domicile pour 66 jours en 2020. Il s'agit du nombre total de jours où elle a travaillé de la maison en avril et mai 2020, plus les 5 jours où elle a travaillé de la maison chaque mois entre août et décembre 2020.

Kumi peut aussi choisir d'utiliser la méthode détaillée pour déduire les dépenses liées à l'espace de travail à domicile en 2020. En utilisant la méthode détaillée, Kumi peut déduire les dépenses qu'elle a payées pour la période où elle a travaillé de la maison pendant au moins un mois (entre le 1er avril et le 31 mai 2020) si elle remplit les autres conditions. Kumi ne peut pas déduire les dépenses liées à l’espace de travail à domicile pour les 25 jours où elle a travaillé de la maison entre août et décembre 2020 parce qu'elle n'a pas travaillé plus de 50 % du temps de la maison pendant cette période.

Situation de travail

Emma a travaillé de la maison du 1er avril au 31 octobre 2020 à cause de la pandémie de COVID-19. Durant ces mois, elle travaillait selon un horaire alternant 3 semaines à la maison et une semaine au bureau. Pendant les semaines où Emma a travaillé à la maison, elle accomplissait toutes les tâches qu'elle effectuait normalement au bureau de son employeur. Les semaines où elle a travaillé à la maison, elle n'a pris aucun congé et ni journée de maladie.

Résultat : Réussi

Puisqu'Emma a travaillé de la maison plus de 50 % du temps pendant une période d'au moins quatre semaines consécutives en 2020 à cause de la pandémie de COVID-19 (dans son cas, 31 semaines consécutives), elle peut déduire les dépenses liées à son espace de travail en 2020.

Si Emma choisit d'utiliser la méthode à taux fixe temporaire, elle peut déduire des dépenses de bureau à domicile pour 113 jours en 2020. Il s'agit du nombre total de jours où elle a travaillé de la maison en 2020 (du 1er avril au 31 octobre).

Emma peut aussi choisir d'utiliser la méthode détaillée pour déduire les dépenses liées à l'espace de travail à domicile qu'elle a payées pour cette période (du 1er avril au 31 octobre) si elle remplit les autres conditions.

Travailler à temps partiel à la maison

Situation de travail

Jason est un employé à temps partiel qui travaille 3 jours par semaine. Du 16 mars au 31 juillet 2020, Jason a travaillé de la maison à cause de la pandémie de COVID-19. Durant ces semaines, il accomplissait toutes les tâches qu'il effectuait normalement au bureau de son employeur.

Résultat : Réussi

Puisque Jason a travaillé de la maison plus de 50 % du temps pendant une période d'au moins quatre semaines consécutives en 2020 à cause de la pandémie de COVID-19 (dans son cas, une période de 20 semaines consécutives), il peut déduire les dépenses liées à son espace de travail en 2020.

Si Jason choisit d'utiliser la méthode à taux fixe temporaire, il peut déduire des dépenses de bureau à domicile pour 60 jours en 2020. Il s'agit du nombre total de jours où il a travaillé de la maison (3 jours par semaine entre le 16 mars et le 31 juillet).

Jason peut aussi choisir d'utiliser la méthode détaillée pour déduire les dépenses liées à l'espace de travail à domicile qu'il a payées pour cette période (du 16 mars au 31 juillet) s’il remplit les autres conditions.

Travailler à la maison pendant moins de 4 semaines consécutives

Situation de travail

Isaac a travaillé de la maison pendant 3 semaines à partir du 16 mars 2020 à cause de la pandémie de COVID-19. Durant ces trois semaines, il travaillait exclusivement de la maison et accomplissait toutes les tâches qu'il effectuait normalement au bureau de son employeur. Après cette période de 3 semaines, Isaac est retourné au bureau de son employeur pour le reste de l'année 2020 afin d'y effectuer toutes ses tâches.

Résultat : Échec

Puisqu'Isaac n'a pas travaillé à la maison pour une période d’au moins quatre semaines consécutives en 2020 à cause de la pandémie de COVID-19 (dans son cas, il a travaillé à la maison pendant seulement 3 semaines consécutives), il ne peut pas déduire les dépenses liées à son espace de travail à domicile en 2020.

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

Vous ne recevrez aucune réponse. Les numéros de téléphone et les adresses électroniques seront supprimés.
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :