Protection de l’environnement

Les Canadiens veulent que l’environnement et l’économie aillent de pair. Le gouvernement est déterminé à atteindre les objectifs de réduction des émissions du Canada, à stimuler l’économie et à renforcer notre résilience aux changements climatiques.

C’est pourquoi chaque dollar que tirera le gouvernement du projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain (projet TMX) servira à financer la transition du Canada vers l’énergie propre.

Le projet TMX, combiné à des investissements générationnels dans les océans et les technologies propres du Canada, montre clairement que notre pays peut stimuler son économie et acheminer ses ressources naturelles jusqu’aux marchés internationaux, et ce, tout en protégeant l’environnement et en favorisant la réconciliation avec les peuples autochtones.

Découvrez ce que nous faisons pour répondre à vos préoccupations

Réduction des émissions

Apprenez-en plus sur les mesures que prend le gouvernement pour réduire la pollution par le carbone attribuable au projet.

Recommandations de la Régie de l’énergie du Canada

Découvrez les 16 recommandations visant à éviter ou à atténuer les éventuels effets associés au projet et au transport maritime.

Agir pour assurer la sécurité des pipelines et des milieux marins

Voyez ce que nous faisons pour garantir que tous les pipelines (ou les projets) sont évalués, réglementés, exploités et entretenus correctement ainsi que pour renforcer notre système de sécurité maritime.

Selon les estimations, pour le projet seulement, les recettes supplémentaires provenant de l’impôt sur le revenu des sociétés pourraient s’élever à 500 millions de dollars par année une fois que l’oléoduc sera en service. Cet argent de même que tout profit tiré de la vente de l’oléoduc seront investis dans des projets d’énergie propre qui alimenteront nos maisons, nos entreprises, nos villes et nos villages en énergie pendant des générations.

Démarche du Canada en matière de changements climatiques

Notre démarche en matière de changements climatiques est ambitieuse, mais judicieuse. Nous savons que nous devons rapprocher les Canadiens des quatre coins du pays, assurant ainsi le maintien de bons emplois pour nos citoyens et la prospérité de nos villes et villages pendant notre transition vers un avenir plus vert.

Il faut du temps pour opérer une transition dans tous les secteurs de l’économie, mais notre démarche est en bonne voie grâce au plan climatique du Canada – le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

Renseignez-vous sur le plan climatique du Canada

Et qu’en est-il de l’objectif canadien établi en vertu de l’Accord de Paris?

Le projet ne compromettra pas notre capacité à atteindre l’objectif canadien de l’Accord de Paris.

Les émissions attribuables au projet sont déjà prises en compte dans les projections des émissions nationales, lesquelles indiquent que nous sommes en bonne voie d’atteindre notre objectif. La transition vers une économie bas carbone ne peut pas se faire du jour au lendemain. Le pétrole et le gaz représentent encore une part importante de la filière énergétique mondiale, et ce secteur demeure une source de bons emplois dans la classe moyenne à l’échelle nationale.

Le gouvernement prend des mesures pour réduire davantage les émissions de ce secteur grâce à l’innovation, à la technologie et à des solutions fondées sur l’énergie propre. Nous avons en place un plan national contenant plus de 50 mesures, y compris l’imposition d’un prix sur la pollution et d’un plafond de 100 mégatonnes sur les émissions de gaz à effet de serre provenant des sables bitumineux.

Principaux champs d’action

Sécurité maritime renforcée

Depuis le lancement du Plan de protection des océans, plus de 50 mesures ont été annoncées pour soutenir la sécurité maritime, la recherche sur les océans et la protection des écosystèmes marins.

Protection des océans et de l’épaulard résident du sud

Le gouvernement prend des actions sans précédent pour aider à protéger les milieux côtiers et les espèces en péril.

Un meilleur dispositif d’urgence

Notre dispositif d’urgence permet au Canada d’intervenir rapidement en cas de déversement dans ses eaux.

Une meilleure gestion des effets cumulatifs

Le gouvernement établit une stratégie conjointe pour mieux comprendre les écosystèmes côtiers et les impacts écologiques éventuels des activités régionales.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :