Revitaliser les langues autochtones grâce aux applications mobiles et aux relations humaines

Document d'information

Le Conseil national de recherches du Canada célèbre en compagnie d’experts autochtones la mise au point conjointe d’un logiciel de conjugaison de verbes, d’un outil de saisie de texte intuitive et d’autres technologies.

Projet sur les technologies pour les langues autochtones Renseignements sur les sous-projets

  1. Création d’un conjugueur pour le mohawk et d’autres technologies pour les langues autochtones
    • L’équipe de projet du CNRC a lancé WordWeaver en 2019, un logiciel à code source ouvert offrant une interface utilisateur graphique pour la création d’outils de conjugaison en ligne pour les langues iroquoises.
    • Travaillant en étroite collaboration avec des experts de l’école d’immersion Onkwawenna Kentyohkwa de la réserve des Six Nations de la rivière Grand, l’équipe a utilisé WordWeaver pour créer Kawennón:nis, conjugueur Web pour l’ohswé:ken, dialecte mohawk de l’ouest.
    • La prochaine phase du projet inclut une collaboration avec d’autres communautés mohawks pour adapter WordWeaver au dialecte kahnawà:ke (dialecte de l’est) et aider un plus grand nombre de locuteurs mohawks à maîtriser les conjugaisons dans cette langue à la structure complexe.
    • L’adaptation de l’outil à d’autres langues iroquoises, telles que le wendat et l’algonquien, est prévue pour 2020.
  2. Développement d’un logiciel de saisie de texte intuitive
    • En 2019, l’équipe de projet du CNRC a aussi mis au point un logiciel de saisie de texte intuitive pour le SENĆOŦEN, intégré à Keyman 12.
    • Les utilisateurs d’appareils mobiles profitent depuis des années de suggestions intuitives lorsqu’ils tapent du texte en français ou dans d’autres langues à ressources élevées. Les gens qui entrent du texte en SENĆOŦEN peuvent aussi désormais profiter de la vitesse et de la facilité offertes par la saisie de texte intuitive.
    • L’objectif est de motiver les jeunes à apprendre les langues autochtones et d’accroître l’usage de ces langues au quotidien.
    • L’an prochain, l’équipe espère élargir les capacités de saisie de texte intuitive à d’autres langues de la côte ouest.
  3. Segmentation et indexation des enregistrements audio de langues autochtones
    • Un autre objectif du projet est de permettre la recherche par mots-clés dans des enregistrements audio en inuktitut, en cri et dans d’autres langues autochtones.
    • Les experts autochtones du Centre Pirurvik fournissent les transcriptions d’histoires racontées en inuktitut par des aînés et enregistrées sur des fichiers audio fournis par la Canadian Broadcasting Corporation.
    • Les collaborateurs du Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) utilisent ces transcriptions pour indexer et segmenter les fichiers audio.
    • Le CRIM a lancé 5 outils de traitement audio en 2019 et espère rendre possible la recherche par mots-clés en 2020.
  4. Mise à jour des dictionnaires et de l’atlas linguistique algonquiens et d’autres outils destinés à l’apprentissage des langues autochtones
    • L’équipe de projet du CNRC a accueilli la chercheuse invitée Marie-Odile Junker, Ph. D., professeure titulaire à l’Université Carleton, pour travailler sur des dictionnaires, des vérificateurs orthographiques, des conjugueurs et un atlas linguistique algonquiens en ligne.
  5. Création de logiciels pour l’inuktut et nouvelle concordance de texte pour les débats de l’Assemblée législative du Nunavut
    • Le CNRC a lancé un projet en collaboration avec l’Assemblée législative du Nunavut et le Centre Pirurvik pour la mise au point de technologies à l’intention des apprenants et des professionnels de l’inuktut, destinées à renforcer la place de cette langue à titre de langue officielle.
  6. Création de cours de langues autochtones en ligne
    • Le CNRC contribue à la création de 4 cours de langues en ligne pour le kwak’wala, le michif, le mi’kmaq et le naskapi, lesquels seront offerts par l’organisme 7000 Languages.

Une deuxième série de projets a été lancée à l’automne 2019; ces projets seront ajoutés sur le site Web du CNRC en 2020.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :