Tourisme : un secteur clé dans la planification de la relance économique de la Gaspésie

Communiqué de presse

Développement économique Canada pour les régions du Québec accorde 237 000 $ pour aider trois organisations touristiques à investir dans leurs installations.

Gaspé (Québec), le 18 janvier 2021 Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC)

À l’échelle mondiale, le tourisme a été l’une des premières industries affectées par la pandémie; elle sera aussi l’une des dernières à pouvoir reprendre son rythme à plein régime. Pilier de l’économie canadienne qui génère annuellement 102 milliards de dollars et qui représente 4 % de tous les emplois (soit l’équivalent de 1,8 million de travailleurs), le tourisme est un vecteur de diversification et de développement économique majeur.

Les entrepreneurs de ce secteur – majoritairement composé de PME – ont fait preuve de résilience, de créativité et d’adaptabilité depuis le début de la crise. Pour les épauler, le gouvernement du Canada, par l’entremise de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), répond présent avec des investissements totaux de 237 000 $ en appui au tourisme en Gaspésie.

Investir dans les attraits touristiques de la péninsule gaspésienne

Lorsque les conditions favorables seront réunies, la relance économique du pays ne saurait se faire sans l’apport du secteur touristique. Afin d’être prêts à accueillir les touristes, il faut continuer d’investir dans les attraits régionaux et les établissements. Dans cette optique, l’honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, au nom de l’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles, a annoncé aujourd’hui des appuis financiers du gouvernement du Canada à la Coopérative de solidarité de développement touristique, économique et social de Mont-Saint-Pierre, à la municipalité de Grande-Vallée et Cime Aventure. L’aide accordée par DEC dans le cadre du Programme de développement économique du Québec se détaille comme suit :

  • Coopérative de solidarité de développement touristique, économique et social de Mont-Saint-Pierre, 112 000 $. Le projet vise à planifier le développement et la promotion des atouts touristiques de la municipalité au moyen d’études de faisabilité pour définir les concepts, les plans et devis ainsi que l’analyse de coûts de chacun des axes de développement touristique retenus par le milieu. La contribution de DEC porte sur les honoraires des ressources professionnelles chargées de la réalisation de l’étude portant sur la « montagne ».
  • Municipalité de Grande-Vallée, 75 000 $. Le projet vise le développement de l’offre touristique de Grande-Vallée par l’implantation de nouvelles installations multimédias interactives sur le Pont Galipeault. Il comprend le développement du concept, l’enregistrement de pistes audio ainsi que l’acquisition et l’installation d’équipements multimédia et d’éclairage.
  • Cime Aventure, 50 000 $. Le projet vise l’expansion et la bonification de l’offre d’hébergement de Cime Aventure. Il consiste à construire et installer 32 unités mobiles de prêt-à-camper trois saisons et mènera à la création de six emplois.

Aider les organisations touristiques à passer à travers la crise

Depuis le début de la crise, le gouvernement canadien a soutenu les organisations de l’industrie touristique, notamment par le truchement du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR), déployé au Québec par DEC et ses collaborateurs. Rappelons que le FARR permettait d’offrir du financement et du soutien technique aux entreprises et organismes afin de les aider à maintenir leurs activités. Ainsi, avec l’aide des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC), des Centres d’aide aux entreprises (CAE) et de PME MTL, 1167 organisations du secteur touristique du Québec ont été appuyées par l’entremise du FARR, pour un total de plus de 44 millions de dollars en contributions. Grâce à cette mesure, quelque 9 400 emplois ont été maintenus.

L’industrie touristique, qui joue un rôle crucial sur les plans économique, social et culturel dans les collectivités, représente un maillon essentiel du développement économique régional. Par ces appuis, le gouvernement du Canada témoigne de son engagement à préparer le terrain pour l’après-pandémie en vue de rebâtir une économie plus forte, plus résiliente et plus juste pour tous.

Citations

« L’industrie touristique a été durement touchée par la pandémie, et le gouvernement du Canada s’engage à en accompagner les joueurs clés pour qu’ils soient prêts à rebondir avec vigueur après la crise économique. Nous sommes là depuis le début de cette situation sans précédent, avec des mesures concrètes, et nous serons là pour appuyer le tourisme, au fur et à mesure que la situation sanitaire évolue. Nous devons planifier la relance économique, et celle-ci ne saurait se faire sans l’apport des acteurs du milieu touristique, afin de repartir ensemble plus forts et plus résilients. »

L’honorable Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de DEC

« Le soutien de DEC annoncé aujourd’hui souligne notre volonté d’appuyer l’industrie touristique et notre engagement envers les entreprises, les organismes et les citoyens canadiens en ces temps difficiles. Les contributions financières accordées à la Coopérative de solidarité de développement touristique, économique et social de Mont-Saint-Pierre, à la municipalité de Grande-Vallée et à Cime Aventure constituent de très bonnes nouvelles pour la région gaspésienne et son attractivité. Grâce aux investissements du gouvernement du Canada dans l’industrie touristique, nous nous assurerons d’être prêts à recevoir les touristes de chez nous, puis de partout dans le monde! »

L’honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national

« Malgré un été surprenant, l’industrie touristique gaspésienne a été grandement affectée par la pandémie. Les entreprises de la région ont dû s’ajuster, implanter et faire respecter des mesures sanitaires pour continuer leurs opérations. Elles auront besoin de tous les leviers possibles afin de se relever économiquement pour revenir à un niveau d’activités et de revenus d’avant la pandémie. »

David Dubreuil, président, Tourisme Gaspésie

Faits en bref

  • DEC est le partenaire fédéral clé du développement économique régional au Québec. Fort de ses 12 bureaux d’affaires, DEC est présent pour accompagner les entreprises, les organismes d’appui et les régions du Québec vers l’économie de demain.
  • L’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles, est également la ministre responsable des six agences de développement régional (ADR), dont DEC.
  • Reconnaissant l’importance du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) pour soutenir les entreprises touristiques locales, le gouvernement du Canada a proposé dans le cadre de l’Énoncé économique de l’automne (novembre 2020) de verser 500 M$ supplémentaires aux ADR.
  • Le financement total du FARR s’élève à plus de 2 milliards de dollars, et de ce montant, au moins 25 % seront affectés au soutien des entreprises touristiques locales, ce qui représente plus de 500 millions de dollars en appui à la relance du tourisme d’ici juin 2021.

Liens connexes

Renseignements

Relations avec les médias
Développement économique Canada pour les régions du Québec
dec.media.ced@canada.ca

Catherine Mounier-Desrochers
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Développement économique et des Langues officielles
catherine.mounier-desrochers@canada.ca

Restez branchés

Suivez DEC sur les réseaux sociaux
Consultez les nouvelles de DEC

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :