Le gouvernement du Canada et le Ralliement national des Métis signent un accord historique sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants

Communiqué de presse

Le 6 mars 2019            Ottawa (Ontario)          Emploi et Développement social Canada

Il est essentiel que les enfants et les familles de la Nation métisse aient accès à des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de grande qualité et adaptés à leur culture. Aujourd’hui, le député de Nepean, Chandra Arya, au nom du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean-Yves Duclos, accompagné du président du Ralliement national des Métis (RNM), Clément Chartier, et du ministre du Développement social de la Nation métisse, David Chartrand, a annoncé la signature du tout premier Accord sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants de la Nation métisse. L’Accord fait suite aux engagements communs pris dans le Cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones et le Cadre de la Nation métisse pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants distinct qui en fait partie. L’Accord aidera à créer des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants qui sont adaptés à leur culture et d’un grand soutien pour les enfants métis et leurs familles.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à verser 450.7 millions de dollars sur 10 ans pour renforcer les programmes et les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants pour les enfants et les familles métis du territoire des Métis. À cette fin, un modèle souple sera adopté afin de permettre aux gouverneurs de la Nation métisse d’établir les priorités en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de sorte à améliorer l’accès aux programmes, à intégrer la culture, les langues et les valeurs métisses aux services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, ainsi qu’à faire la promotion des emplois dans les services à la petite enfance pour les Métis.

L’Accord reconnaît que le RNM et ses gouverneurs sont les mieux placés pour concevoir et exécuter les programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants et y intégrer la culture, les langues et les valeurs métisses pour les enfants et les familles métis. L’accord signé aujourd’hui fait suite aux vastes efforts de collaboration déjà entrepris dans le cadre d’une relation renouvelée de gouvernement à gouvernement et de nation à nation axée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et les partenariats.

Citations

« Cet accord solidifie notre engagement commun à réaliser la vision de la Nation métisse concernant l’apprentissage et la garde des jeunes enfants, selon laquelle les enfants et les familles métis partout sur le territoire bénéficient de services et de programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants adaptés sur le plan culturel et favorisant l’autonomie. »
– L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

« L’Accord sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants Canada-Nation métisse représente un autre jalon sur la voie de la réconciliation et permet de combler les lacunes dans les services essentiels offerts aux citoyens de la Nation métisse. Je tiens à remercier le premier ministre Trudeau pour sa gestion de la relation de nation à nation entre le Canada et la Nation métisse et le ministre Duclos pour avoir tenu son engagement à offrir un programme autonome d’apprentissage et de garde pour nos jeunes enfants conçu et administré par la Nation métisse. »
– Clément Chartier, président du RNM

« Nous sommes un peuple fier et travaillant, mais un grand nombre de nos familles sont des travailleurs à faible revenu qui ont de la difficulté à joindre les deux bouts. Depuis plus de 20 ans, les Métis sont exclus des programmes d’apprentissage des jeunes enfants financés par le gouvernement fédéral. Durant cette période, le manque d’engagement du gouvernement fédéral envers la Nation métisse a causé du tort à nos enfants et à nos familles. Aujourd’hui, je me réjouis en compagnie des mères et des pères métis qui travaillent et qui ont prié pour la venue de ce jour où nos enfants auront droit à leurs propres programmes et mesures de soutien préscolaires métis. Grâce à la vision du premier ministre Trudeau et du ministre Duclos, une vision fondée sur la réconciliation avec notre peuple, nous avons maintenant des programmes abordables, propres aux Métis et axés sur les enfants qui prévoient du soutien pour les loisirs, l’éducation et le développement des jeunes enfants. Aujourd’hui, nous passons à l’histoire et assurons un héritage à nos enfants et à nos familles. C’est la réconciliation en action. »
– David Chartrand, vice-président et ministre du Développement social du RNM et président de la Manitoba Metis Federation

Faits en bref

  • L’Accord complète le Cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants ainsi que le cadre distinct pour la Nation métisse qui en fait partie, qui ont été lancés par l’Assemblée des Premières Nations, l’Inuit Tapiriit Kanatami, le RNM et le gouvernement du Canada en septembre 2018.

    • Ce cadre élaboré conjointement est axé sur la transformation; il présente une vision commune, des principes et un cheminement pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants autochtones. Il constitue aussi un guide permettant aux communautés, aux administrateurs de programmes, aux fournisseurs de services, aux décideurs et aux gouvernements de travailler en partenariat en vue d’en arriver à une vision commune pour offrir à tous les enfants autochtones la possibilité d’avoir accès à des services d’apprentissage et de garde de qualité et adaptés à leur culture.

    • Le gouvernement s’engage à verser une somme s’élevant à 1,7 milliard de dollars sur 10 ans à l’appui du Cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones.
  • L’accord appuie et suit les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation du Canada

  • Le Cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones sert de complément au Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants qui a été publié en juin 2017 par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants*. Le Cadre multilatéral jette les bases du travail que devront effectuer les gouvernements pour en arriver à une même vision à long terme selon laquelle tous les enfants canadiens peuvent évoluer dans un milieu enrichissant offrant des services de qualité en matière d’apprentissage et de garde.

    *Bien qu’il souscrive aux principes généraux du Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, le gouvernement du Québec n’a pas adhéré à ce cadre, car il entend conserver la responsabilité exclusive dans ce domaine sur son territoire. Il s’attend toutefois à recevoir sa part des fonds fédéraux et continuera à investir des sommes importantes afin d’offrir des programmes et des services aux familles et aux enfants.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :
Valérie Glazer
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Jean-Yves Duclos, C.P., député
Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social
819-654-5546

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :