Soutien aux jeunes Canadiens dans le cadre de la Journée mondiale des compétences des jeunes

Communiqué de presse

Le 15 juillet 2021              Gatineau (Québec)              Emploi et Développement Social Canada

Pour assurer la relance du Canada, nous devons offrir à nos jeunes les possibilités et le soutien dont ils ont besoin aujourd’hui. En raison de la pandémie, bon nombre d’étudiants et de jeunes ont dû faire face à des défis uniques et leurs plans ont été ébranlés. À mesure que nous rebâtissons en mieux et en force, le gouvernement du Canada est déterminé à offrir aux jeunes un meilleur accès aux études postsecondaires, à la formation axée sur les compétences et aux possibilités d’emploi pour assurer leur succès lorsqu’ils entrent sur le marché du travail.

Aujourd’hui, pour souligner la Journée mondiale des compétences des jeunes, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough, a mis en lumière les investissements du gouvernement dans le budget de 2021 visant à aider les étudiants et les jeunes Canadiens à accéder à des possibilités de formation axée sur les compétences et d’apprentissage cet été et au cours des prochaines années.

Faisant fond sur des investissements antérieurs, le financement sans précédent de près de 5,7 milliards de dollars sur les cinq prochaines années annoncé dans le budget de 2021, ces mesures de soutien pour les jeunes et les étudiants comprennent :

  • Plus de 371,3 millions de dollars pour le programme Emplois d’été Canada en 2022-2023 afin d’appuyer la création de 75 000 nouvelles possibilités d’emploi pour les jeunes Canadiens. Cet investissement s’appuie sur les 150 000 possibilités d’Emplois d’été Canada – un record – qui sont actuellement offertes aux jeunes chercheurs d’emploi sur le site guichetemplois.gc.ca/jeunes, ce qui aidera des dizaines de milliers de Canadiens à obtenir des possibilités d’emploi intéressantes et à épargner pour les études cet automne.
  • De nouveaux investissements de 109,3 millions de dollars pour la Stratégie emploi et compétences jeunesse du gouvernement du Canada afin d’appuyer 7 000 possibilités d’emploi additionnelles pour les jeunes qui font face à des obstacles à l’emploi en 2022-2023. Cela s’ajoute au financement annoncé dans l’Énoncé économique de l’automne 2020, qui devrait donner lieu à plus de 30 000 nouveaux stages pour les jeunes Canadiens cette année, jusqu’en 2022.
  • Plus de 239,8 millions de dollars en 2021-2022 pour financer le Programme de stages pratiques pour étudiants, créant ainsi 50 000 placements supplémentaires pour des étudiants de niveau postsecondaire par l’entremise de partenaires de prestation existants et nouveaux partout au Canada. Le budget de 2019 a élargi le Programme de stages pratiques pour étudiants en collaborant avec sept nouveaux partenaires dans le but d’offrir des placements aux étudiants postsecondaires dans des domaines autres que les STIM et les entreprises, notamment dans les arts et les sciences humaines et sociales. Ces fonds permettront de faire en sorte que les stages sont offerts à tous les étudiants qui veulent y participer.
  • Nouveaux investissements pour créer le nouveau Service de soutien à la formation d’apprenti sur trois ans à compter de 2021-2022. Plus de 470 millions de dollars seront attribués à Emploi et Développement social Canada pour mettre sur pied le nouveau Service de soutien à la formation d’apprenti, qui aidera 55 000 apprentis de première année à commencer leur carrière dans des métiers admissibles désignés Sceau rouge.
  • Environ 298 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2021-2022, par l’entremise d’Emploi et Développement social Canada, dans le cadre d’un nouveau programme Compétences pour la réussite qui aidera 90 000 Canadiens à tous les niveaux de compétence à améliorer leurs compétences fondamentales et transférables.


L’annonce d’aujourd’hui fait fond sur les mesures permanentes prises par le gouvernement pour aider les jeunes Canadiens et les étudiants à aller de l’avant face aux répercussions de la pandémie de COVID‑19. Pour ramener les Canadiens au travail et aider les jeunes à réussir, il faut des possibilités de carrières enrichissantes et gratifiantes dans tous les secteurs. Ces investissements témoignent de l’engagement du gouvernement à aider les jeunes Canadiens et les étudiants à se lancer sur la route vers la réussite et à persévérer. 

Citations

« En cette journée mondiale de reconnaissance, j’aimerais remercier les millions de jeunes, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde, qui ont mis leur talent, leur éducation et leurs compétences à contribution en cette période sans précédent. Les jeunes et les étudiants sont de puissants leaders du changement. C’est pourquoi notre gouvernement continuera de s’assurer qu’ils disposent des outils et du soutien dont ils ont besoin maintenant pour réussir. Si tous les Canadiens travaillent, apprennent et réussissent, c'est alors que le Canada pourra mieux reconstruire, et ces investissements historiques reflètent à quel point les jeunes sont essentiels pour l’avenir de notre pays. »
– La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough

Faits en bref

  • Le 21 avril 2021, le gouvernement s’est engagé à verser 5,7 milliards de dollars de plus sur les cinq prochaines années dans le cadre du budget de 2021 afin d’aider les jeunes Canadiens à poursuivre et à terminer leurs études, à acquérir de nouvelles compétences et à bénéficier de possibilités d’emploi plus nombreuses. Cela vient s’ajouter aux 7,4 milliards de dollars déjà investis dans la jeunesse canadienne durant la pandémie. Globalement, la réponse du gouvernement du Canada à la pandémie représente l’un des ensembles de mesures de soutien les plus imposants offerts dans le monde.

  • De plus, le budget de 2021 propose d’investir 4,1 milliards de dollars pour rendre les études postsecondaires plus abordables et pour fournir un soutien direct aux étudiants qui en ont le plus besoin. Il s’agit notamment de doubler les bourses d’études canadiennes pour deux années supplémentaires; de renoncer à l’intérêt sur les prêts d’études fédéraux et les prêts canadiens aux apprentis jusqu’au 31 mars 2023; de bonifier l’aide au remboursement afin que personne gagnant 40 000 $ par année ou moins n’ait besoin de faire des paiements sur ses prêts d’études fédéraux; et de prolonger les mesures de soutien aux personnes en situation de handicap pour les bénéficiaires d’aide financière aux étudiants dont l’invalidité est persistante ou prolongée, mais pas nécessairement permanente.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Ashley Michnowski
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough
ashley.michnowski@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :