Exigences du Programme pour le Volet des talents mondiaux

De : Emploi et Développement social Canada

Sur cette page

Admissibilité au Volet des talents mondiaux

Vous pouvez être admissible à la catégorie A du Volet des talents mondiaux si vous avez été orienté vers ce volet par l'un des partenaires désignés et que vous désirez embaucher des travailleurs étrangers possédant des compétences uniques et spécialisées.

Ou

Vous pouvez être admissible à la catégorie B du Volet des talents mondiaux si vous désirez embaucher des travailleurs étrangers hautement qualifiés pour pourvoir des postes visant des professions figurant sur la liste des professions exigeant des talents mondiaux. Une recommandation n’est pas requise pour être admissible à la catégorie B.

En tant qu'employeur présentant une demande dans le cadre du Volet des talents mondiaux, vous devez respecter les exigences du Programme pour le Volet des talents mondiaux. Vous devez aussi respecter les conditions et les règles établies dans le Règlement sur l'immigration et la protection des réfugiés et la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés en ce qui a trait à l'embauche de travailleurs étrangers temporaires.

Le Programme des travailleurs étrangers temporaires dispose de mécanismes pour vérifier la conformité des employeurs à ces exigences précises et les employeurs qui ne respectent pas les exigences seront assujettis à des conséquences de non-conformité.

Frais de traitement

Dans le cadre du Volet des talents mondiaux, vous devez payer 1 000 $ par poste demandé pour couvrir les frais de traitement de votre demande.

  • Le paiement des frais de traitement (en dollars canadiens) peut s'effectuer par :
    • Visa
    • MasterCard
    • American Express
  • Aucun remboursement ne sera effectué si vous faites la requête de retirer votre demande, si la demande est annulée, ou si l’évaluation de la demande est négative. Un remboursement ne sera effectué qu’en cas de perception des frais par erreur.
  • Les frais de traitement ne peuvent pas être payés par les travailleurs étrangers temporaires ni être récupérés auprès de ceux-ci.

Tiers

Faire appel à un tiers

Si vous décidez de retenir les services d'un représentant tiers, rémunéré ou non, vous devez remplir et soumettre la section de la demande intitulée « Renseignements sur le tiers ».

Vous ne devez pas récupérer les coûts engendrés par un recours à un tiers auprès d'un travailleur étranger temporaire.

Nous nous réservons le droit de communiquer directement avec vous pour vérifier les renseignements fournis dans la demande présentée par le tiers et pour compléter le plan des avantages relatifs au marché du travail car il inclura des engagements qui vous sont spécifiques.

Nous ne servirons pas de médiateur en cas de différends entre vous et votre tiers, et nous ne déposerons pas de plainte à un organisme de réglementation en votre nom.

Si vous avez une plainte à formuler à l'égard de votre représentant tiers, vous pouvez obtenir de l'aide de diverses façons.

Tiers rémunérés

Vous pouvez faire appel à un tiers pour agir en votre nom lorsque vous souhaitez embaucher un travailleur étranger temporaire par l'entremise du Programme des travailleurs étrangers temporaires. Un représentant rémunéré doit être autorisé à recevoir une rémunération ou tout autre type de paiement pour agir en votre nom ou vous conseiller dans le cadre du processus de demande. Un tiers autorisé doit être :

  • un membre en règle du barreau d'une province ou d'un territoire du Canada ou de la Chambre des notaires du Québec ou encore un stagiaire en droit travaillant sous supervision;
  • un parajuriste membre du Barreau de la province de l'Ontario;
  • un membre en règle du Conseil de réglementation des consultants en immigration du Canada.

Tiers non rémunérés

Un représentant non rémunéré peut également vous appuyer, mais il n'est pas autorisé à recevoir une rémunération ou tout autre type de paiement en échange de ses services. Les représentants non rémunérés peuvent comprendre :

  • un membre de la famille;
  • un ami;
  • un groupe sans but lucratif;
  • un organisme religieux.

Légitimité de l'entreprise

Les employeurs soumettant une demande au Programme des travailleurs étrangers temporaires doivent fournir des documents avec leur demande d'Évaluation de l'impact sur le marché du travail, y compris une demande dans le cadre du Volet des talents mondiaux, afin de démontrer que leurs entreprise et offre d'emploi sont légitimes.

Plan des avantages relatifs au marché du travail

Vous êtes tenu de collaborer avec Emploi et Développement social Canada (EDSC) pour établir un plan des avantages relatifs au marché du travail qui démontrera vos engagements à l'égard d'activités qui auront des répercussions positives et durables sur le marché du travail canadien.

Le plan des avantages relatifs au marché du travail vous aidera, ainsi que le gouvernement, à déterminer vos investissements globaux dans la création d'emplois, le perfectionnement des compétences et la formation. Votre embauche d'un talent mondial hautement qualifié devra ainsi profiter à l'économie canadienne.

Les engagements contenus dans votre plan des avantages relatifs au marché du travail seront répartis entre les avantages obligatoires et les avantages complémentaires.

Si vous avez été orienté vers le Volet des talents mondiaux par l'un des partenaires désignés et que vous cherchez à embaucher des travailleurs étrangers possédant des compétences uniques et spécialisées (catégorie A), vous devez vous engager à créer des emplois comme étant votre avantage obligatoire, directement ou indirectement, pour les Canadiens et les résidents permanents.

Si vous êtes un employeur canadien cherchant à embaucher des travailleurs étrangers hautement qualifiés pour pourvoir des postes visant une profession figurant sur la liste des professions exigeant des talents mondiaux (catégorie B), vous devez vous engager à accroître vos investissements dans le perfectionnement des compétences et la formation destinés aux Canadiens et aux résidents permanents dans le cadre de votre avantage obligatoire.

En plus des avantages obligatoires applicables dans le cadre de la catégorie A ou de la catégorie B dans votre plan des avantages relatifs au marché du travail, vous devez, dans le plan, vous engager à répondre à un minimum de deux avantages complémentaires pour lesquels vous proposerez au moins une activité par avantage. Vous devez définir ces avantages dans votre plan, et ils ne peuvent être identiques à l'avantage obligatoire.

Les avantages complémentaires peuvent comprendre, sans toutefois s'y limiter, la création d'emplois, des investissements dans le perfectionnement des compétences et la formation, le transfert des connaissances au profit des Canadiens et des résidents permanents, un meilleur rendement de la part de l'entreprise et la mise en œuvre de meilleures pratiques et politiques au sein de l'entreprise pour votre personnel.

Les activités appuyant les avantages obligatoires et complémentaires identifiées dans le plan des avantages relatifs au marché du travail d’un employeur peuvent comprendre, sans toutefois s’y limiter :

  • accroître le nombre de Canadiens et de résidents permanents embauchés à temps plein et à temps partiel par l'employeur;
  • établir ou améliorer des partenariats éducatifs avec des établissements d’enseignement postsecondaire locaux ou régionaux ou avec d’autres organismes qui soutiennent le perfectionnement des compétences et la formation (par exemple, offrir sans-frais à des institutions d’études post-secondaires des licences ou autre accès à des logiciels spécialisées qui soutiendront le développement de l’aptitude des étudiants à utiliser des outils clé de l’industrie);
  • offrir des programmes coopératifs ou des stages rémunérés pour des Canadiens ou résidents permanents au sein de l’entreprise;
  • élaborer et mettre en œuvre des politiques pour appuyer l’embauche de personnes appartenant à des groupes sous-représentés, (par exemple, présider ou participer à des évènements qui soutiennent le développement ou l’embauche de groupes sous-représentés dans le marché du travail et de femmes dans des rôles techniquement hautement qualifiés ou d’autorité au sein de l’entreprise);
  • fournir directement de la formation à des Canadiens ou des résidents permanents, incluant soutenir les employés dans leurs déplacements pour assister à des conférences du secteur de l’industrie pertinent au développement de leurs qualifications spécialisées;
  • garantir que les travailleurs étrangers hautement qualifiés supervisent directement et agissent à titre de mentor auprès des travailleurs canadiens ou des résidents permanents au sein de l'entreprise pour soutenir le transfert des connaissances;
  • accroître la croissance des revenus, de l’emploi ou des investissements au sein de l’entreprise;
  • établir ou perfectionner les pratiques exemplaires ou politiques liées à l’attraction/rétention de la main-d’œuvre canadienne (par exemple, en appuyant des « codes sprints » et « hackathons » pour l’embauche de nouveaux employés);
  • établir ou améliorer les partenariats avec les organismes qui aident à établir un capital humain de haut niveau.

EDSC travaillera avec vous afin de finaliser votre plan des avantages relatifs au marché du travail au cours du processus de présentation d'une demande dans le cadre du Volet des talents mondiaux.

Si vous avez déjà un plan des avantages relatifs au marché du travail qui a été approuvé et que vous présentez une nouvelle demande dans le cadre du Volet des talents mondiaux pour des positions supplémentaires, vous n'aurez pas à soumettre un nouveau plan des avantages relatifs au marché du travail; toutefois, une révision de votre plan existant sera effectuée.

Dans le cadre de cette révision, vous pourriez être demandé de fournir une mise à jour quant aux progrès observés dans l'atteinte de vos engagements figurant dans le plan des avantages relatifs au marché du travail. Vous pourrez aussi être sollicités à modifier ou consolider les engagements existants pour tenir compte des postes supplémentaires demandés. Cela permettra de garantir que les employeurs qui veulent ré-accéder au Volet des talents mondiaux continuent de fournir des avantages durables pour les travailleurs canadiens.

Veuillez noter que, si un employeur désire ré-accéder le Volet décide de ne pas modifier son plan des avantages relatifs au marché du travail à la suite d'une requête d'un représentant d'EDSC, ceci pourrait entraîner une évaluation négative pour les postes supplémentaires demandés.

Tel qu'il est mentionné dans la section des frais de traitement des exigences du Programme pour le Volet des talents mondiaux, les frais de traitement pour une demande ne seront pas remboursés si vous décidez de retirer votre demande ou si une évaluation négative vous est fournie, ou encore si vous demandez à ce que votre demande soit étudiée dans le cadre d'un volet différent du Programme des travailleurs étrangers temporaires.

Examen de la progression des cibles

Les examens de la progression des cibles de votre plan des avantages relatifs au marché du travail diffèrent complètement de toutes les activités en vue d'assurer votre conformité en tant qu'employeur aux conditions et exigences régissant l'embauche d'un travailleur étranger temporaire.

Votre plan devra être examiné par EDSC tous les six mois environ afin de déterminer dans quelle mesure vous réalisez les engagements décrits dans votre plan. Ces examens réguliers sont l'occasion de faire état du progrès accompli par votre entreprise en ce qui a trait à la création de répercussions durables et positives sur le marché du travail du Canada. De plus, s'il y a lieu, vous pouvez vous servir de l'occasion de l'examen de la progression des cibles pour travailler avec EDSC et apporter des ajustements à votre plan afin que vos engagements reflètent bien la réalité.

Votre collaboration avec EDSC et votre réceptivité en ce qui a trait à la planification et la tenue de ces examens de la progression des cibles sont importantes pour assurer votre admissibilité continue au Volet des talents mondiaux. Il convient de noter que vous serez tenu responsable des engagements figurant dans votre plan des avantages relatifs au marché du travail même si un ressortissant étranger que vous avez embauché pour un poste par le biais du Volet des talents mondiaux devient un résident permanent du Canada pendant son emploi au sein de votre entreprise.

Le premier examen de votre plan des avantages relatifs au marché du travail sera prévu environ six mois après la signature du plan. La date de votre premier examen ne change pas même si vous apportez des modifications à votre plan lors de demandes subséquentes dans le cadre du Volet des talents mondiaux pour embaucher d'autres travailleurs étrangers. La date de l'examen ne change pas non plus selon le moment auquel votre travailleur étranger obtient son permis de travail.

Recrutement

Bien que le Volet des talents mondiaux ne comporte aucune exigence minimale en ce qui a trait au recrutement, vous êtes invité à recruter des Canadiens et des résidents permanents avant de proposer le poste à un travailleur étranger temporaire. Dans le cadre de votre demande, vous aurez à décrire tout effort déployé à cet effet.

Salaires

Les salaires offerts aux travailleurs étrangers temporaires devraient être semblables aux salaires versés aux employés canadiens ou résidents permanents embauchés pour le même poste, au même endroit et possédant des compétences et des années d'expérience semblables.

Dans le cadre d’un poste à pourvoir par un travailleur étranger temporaire qui fait l’objet d’une demande dans le Volet des talents mondiaux, vous devez vous engager à verser le salaire courant défini comme étant le taux le plus élevé entre :

  • pour les deux premiers postes uniques et spécialisés soumis par un employeur à la catégorie A, un salaire annuel d’au moins 80 000 $ ou un salaire annuel qui équivaut au salaire courant de cette profession s’il est plus élevé que 80 000 $; pour tout poste supplémentaire demandé par un employeur (c’est-à-dire, plus de deux) par l’employeur pour la catégorie A, salaire annuel d’au moins 150 000 $ ou un salaire annuel qui équivaut au salaire courant de cette profession s’il est plus élevé que 150 000 $;
  • pour un poste à pouvoir hautement qualifié soumis dans la catégorie B, le salaire minimum qui s’applique à une profession tel qu’il est défini dans la liste des professions exigeant des talents mondiaux;
  • le salaire se situant sur l'échelle de rémunération versée aux employés qui exercent la même profession, au même endroit et possédant des compétences et des années d'expérience similaires; ou
  • le salaire médian affiché sur Guichet-Emplois.

Pour déterminer le salaire médian sur Guichet-Emplois :

  • allez sur Guichet-Emplois;
  • dans le champ « Recherche d'emploi », entrez le titre du poste ou le code de la CNP qui décrit le mieux les fonctions et les exigences du poste;
  • le salaire horaire médian apparaîtra dans la colonne du milieu, par communauté ou région. Si la mention « n/d » apparaît dans la colonne prévue pour le salaire médian, veuillez vous référer au salaire de la province ou du territoire. S'il n'est pas disponible, veuillez vous référer au salaire national.

Les salaires des travailleurs étrangers temporaires doivent être examinés et ajustés, le cas échéant, au moins une fois par année afin de s'assurer que ces travailleurs ont toujours droit au salaire courant déterminé pour la profession et la région où ils travaillent.

Si le poste exige plus de compétences et d'années d'expérience que la description de la CNP qui s'applique, le salaire devrait refléter ces exigences supplémentaires.

Afin de déterminer le taux salarial à offrir, nous tiendrons compte uniquement des salaires garantis, ce qui exclut :

  • les heures supplémentaires;
  • les pourboires;
  • les indemnités;
  • la participation aux bénéfices;
  • les primes;
  • les commissions;
  • les autres formes de rémunération.

Remarque
Si vous embauchez un travailleur étranger temporaire dans la province du Québec, veuillez vous référer au site Internet du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec pour déterminer le salaire minimal qui doit être offert. Le salaire offert doit être conforme au taux de salaire en vigueur offert aux Canadiens et résidents permanents travaillant dans la même région et pour la profession visée.

Fonctions liées au poste et conditions de travail

Les travailleurs étrangers temporaires embauchés ne doivent remplir que les fonctions qui correspondent à leur poste et pour lesquelles ils ont été embauchés.

La législation canadienne protège tous les travailleurs au Canada, y compris les travailleurs étrangers temporaires. L'exploitation de travailleurs étrangers temporaires constitue une violation des lois canadiennes et des droits de l'homme.

L'emploi dans la plupart des professions est régi par des lois provinciales et territoriales qui s'occupent des questions relatives aux normes du travail et d'emploi, notamment :

  • heures de travail (y compris les heures supplémentaires);
  • indemnisation;
  • conditions de travail;
  • cessation d'emploi.

Chaque province et territoire a un ministère du travail qui peut fournir de l'information afin d'aider les employeurs et les travailleurs étrangers temporaires relativement aux questions ou aux difficultés liées au travail. Certains employeurs sont sous réglementation fédérale et sont donc régis par les normes professionnelles en vertu du Code canadien du travail.

Sécurité au travail

Vous devez toujours vous assurer que les travailleurs étrangers temporaires que vous souhaitez embaucher en vertu du Programme des travailleurs étrangers temporaires sont couverts par le régime provincial ou territorial de couverture d'assurance contre les accidents du travail, lorsque requis par la loi. Dans les provinces et les territoires où la loi provinciale ou territoriale autorise une certaine flexibilité permettant de choisir un régime d'assurance privée, vous devez vous assurer que :

  • tout régime privé retenu offre le même niveau d'indemnisation que ce qui est offert par la province ou le territoire;
  • tous les employés d'un lieu de travail sont couverts par le même régime.

Si vous avez des questions concernant les régimes d'assurance privée équivalents, veuillez communiquer avec l'organisme de sécurité au travail appropriée de votre province ou territoire.

La couverture achetée doit correspondre à la première journée de travail en sol canadien des travailleurs étrangers temporaires, et les coûts ne doivent pas être recouvrés auprès de ces derniers.

Restrictions linguistiques

Le français et l'anglais sont les seules langues qui peuvent être définies comme étant une exigence du poste dans votre demande et dans l'annonce du poste à pourvoir. Cependant, si une autre langue est essentielle pour le poste, vous devez fournir une justification dans la demande.

Postes syndiqués

Si vous présentez une demande pour embaucher des travailleurs étrangers temporaires dans des postes régis par une convention collective, vous devez :

  • afficher ces postes et offrir les mêmes taux salariaux que ceux établis dans le cadre de la convention collective;
  • offrir aux travailleurs étrangers temporaires les mêmes modalités que celles offertes aux Canadiens et aux résidents permanents;
  • fournir une copie de la section de la convention collective portant sur la structure salariale.

L'embauche de travailleurs étrangers temporaires ne doit pas nuire à un conflit de travail en cours ou prévisible sur le lieu du travail.

Nous vous recommandons de travailler activement avec des représentants syndicaux afin de recruter des Canadiens et des résidents permanents.

Conformité de l'employeur

En tant qu'employeur, vous devez respecter les exigences du Programme des travailleurs étrangers temporaires pour le poste faisant l'objet de votre demande. Apprenez-en davantage sur la conformité des employeurs et les conséquences possibles en cas de non-conformité. Les examens de la progression des cibles de votre plan des avantages relatifs au marché du travail dans le cadre du Volet des talents mondiaux diffèrent complètement de ces mesures relatives à la conformité des employeurs.

Liste de partenaires de recommandation désignés pour la catégorie A du Volet des talents mondiaux (en date du 13 août 2018)

Pour être admissibles à la catégorie A du Volet des talents mondiaux, les employeurs doivent être orientés vers ce volet par l’un des partenaires de recommandation désignés du Volet. Le rôle des partenaires de recommandation désignés est d’orienter des entreprises canadiennes novatrices pour lesquelles ils peuvent attester qu’elles sont légitimes et satisfont aux critères d’admissibilité de la catégorie A.

En date du 13 août 2018, la liste des partenaires de recommandation désignés pour le Volet des talents mondiaux inclut les organisations suivantes :

  • Affaires mondiales Canada – Service des délégués commerciaux
  • Agence de promotion économique du Canada atlantique
  • Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario
  • Banque de développement du Canada
  • BC Tech Association
  • City of Hamilton's Economic Development Office
  • Communitech Corporation
  • Conseil national de recherches Canada – Programme d'aide à la recherche industrielle (CNRC – PARI)
  • Council of Canadian Innovators
  • Développement économique Canada pour les régions du Québec
  • Economic Development Winnipeg
  • Gouvernement du Manitoba, Ministère de l'Éducation et de la Formation
  • Gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard, Island Investment Development Inc.
  • Gouvernement de l'Alberta, Alberta Labour
  • Gouvernement de l’Ontario – Ministère du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce – Bureau ontarien des investissements
  • Gouvernement de l’Ontario – Ministère du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce – Programme ontarien des candidats à L’immigration
  • Gouvernement de la Colombie-Britannique, Ministère de l'emploi, du commerce et de la technologie
  • Gouvernement de la Saskatchewan, Ministère de l'Économie
  • Halifax Partnership
  • ICT Association of Manitoba (ICTAM)
  • Innovation, Sciences et Développement économique Canada – Service de croissance accélérée
  • Investir Ottawa
  • London Economic Development Corporation
  • MaRS Discovery District
  • Bureau du Conseil privé, Projets spéciaux
  • Vancouver Economic Commission
  • Venn Innovation
  • Waterloo Region Economic Development Corporation

Les employeurs du Québec sont invités à consulter le site Internet du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec afin d’obtenir la liste des partenaires de recommandation désignés situés au Québec.

Les employeurs doivent prendre note que les demandes soumises dans la catégorie A ne peuvent pas être traitées avant qu’EDSC a confirmé qu’un partenaire de recommandation désigné a fourni une recommandation attestant de la légitimité et de l’admissibilité de l’employeur à la catégorie A du Volet.

Admissibilité à la catégorie A du Volet des talents mondiaux

Dans le cadre de la catégorie A du Volet des talents mondiaux, une entreprise novatrice doit être orientée vers ce volet par l’un des partenaires de recommandation désignés du Volet en se fondant sur le fait que le poste à pourvoir qui fait l’objet d’une demande exige l’embauche d’un talent unique et spécialisé et ce, afin d’aider l’entreprise à croître et se développer.

Pour être admissible à la catégorie A, un partenaire de recommandation désigné doit s’assurer que l’entreprise réponde aux critères d’admissibilité suivants au moment de l’envoi d’une recommandation à EDSC :

  • Exerce ses activités au Canada;
  • Est novatrice;
  • A la volonté et la capacité de croître ou de prendre de l’expansion;
  • Cherche à pourvoir un poste unique et spécialisé au sein de l’entreprise; et
  • A identifié un travailleur étranger qualifié pour pouvoir le poste unique et spécialisé.

Un poste unique et spécialisé est démontré par :

  • un poste à haut salaire, soit un salaire minimum annuel d’au moins 80 000 $ ou un salaire annuel qui équivaut au salaire courant de cette profession s’il est plus élevé que 80 000 $; et
  • une connaissance approfondie de l’industrie; et
  • un diplôme d’études avancées dans un domaine de spécialisation pertinent pour l’employeur; et/ou
  • un minimum de cinq années d’expérience dans un domaine spécialisé.

De manière générale, une entreprise novatrice qui est admissible à une recommandation sous la catégorie A devrait être une qui cherche à pourvoir un nombre très limité de postes uniques et spécialisés (par exemple, un ou deux au cours du volet pilote) puisqu’il est prévu que très peu de personnes possédant l’ensemble des compétences nécessaires pourront être trouvées pour combler les postes soumis dans la catégorie A du Volet des talents mondiaux.

Toutefois, dans certaines circonstances exceptionnelles, EDSC pourrait envisager d’accepter plus de deux recommandations pour une entreprise novatrice à condition qu’a priori l’entreprise respecte les engagements pris dans son plan des avantages relatifs au marché du travail dans le cadre du Volet des talents mondiaux à ce jour. Voici les circonstances pour lesquelles des recommandations multiples (c’est-à-dire plus de deux recommandations) pourraient être acceptées :

  1. Pour chaque poste supplémentaire qu’une entreprise novatrice cherche à pourvoir par l’entremise de la catégorie A, le partenaire de recommandation désigné a fourni son évaluation à EDSC qui confirme de nouveau que cette entreprise satisfait aux critères d’admissibilité qui s’appliquent à la catégorie A, y compris la nature unique et spécialisée du poste à pouvoir; et
  2. Pour chaque poste supplémentaire qu’une entreprise novatrice cherche à pourvoir par l’entremise de la catégorie A, le partenaire de recommandation désigné a confirmé à EDSC que l’employeur satisfaisait à au moins un des critères suivants au moment de présenter toute recommandation supplémentaire :
    • Il s’agit d’une entreprise à « forte croissance » en termes de revenus, comme l’indiquent :
      • des taux de croissance annualisés moyens en revenus de plus de 20 % par année, sur une période de trois ans, avec 10 employés ou plus au début de la période; ou
    • Il s’agit d’une entreprise à « forte croissance » en termes de création d’emplois au Canada, comme l’indiquent :
      • des taux de croissance annuels moyens en création d’emplois au Canada de plus de 20 % par année, sur une période de trois ans, avec 10 employés ou plus au début de la période; et
  3. Dans une situation de recommandations multiples, le salaire annuel de chaque poste supplémentaire qu’une entreprise novatrice cherche à pourvoir par l’entremise de la catégorie A est plus que, ou égale à 150 000 $, ou un salaire annuel qui équivaut au salaire courant de cette profession s’il est plus élevé que 150 000 $. Il n’y a aucune flexibilité dans l’application de l’exigence du salaire annuel en question pour les postes supplémentaires à pourvoir par l’entremise de la catégorie A

Liste des professions exigeant des talents mondiaux dans le cadre de la catégorie B du Volet des talents mondiaux (en date du 12 juin 2018)

Dans le cadre de la catégorie B du Volet des talents mondiaux, les employeurs doivent embaucher des travailleurs étrangers hautement qualifiés pour pourvoir des postes visant des professions figurant sur la liste des professions exigeant des talents mondiaux. Ces professions ont été déterminées comme étant des professions recherchées et pour lesquelles l'offre sur le marché intérieur est considérée comme insuffisante.

Veuillez noter que, pour les postes à combler dans la province de l’Alberta, nous ne traiterons pas votre demande dans le cadre du Volet des talents mondiaux si le poste correspond à l’une des professions figurant sur la liste des professions qui font l’objet d’un refus de traitement dans cette province.

Liste des professions exigeant des talents mondiaux
Code de la Classification nationale des professions (CNP) Profession Exigence de salaire minimum (salaire annuel) Exigence de salaire minimum (taux horaire)
0211 Directeurs/directrices des services de génie Salaire courant Salaire courant
0212 Directeurs/directrices des services d’architecture et de sciences Salaire courant Salaire courant
0213 Gestionnaires des systèmes informatiques Salaire courant Salaire courant
2147 Ingénieurs informaticiens/ingénieures informaticiennes (sauf ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel) Salaire courant Salaire courant
Sous-catégorie 2161* Mathématiciens/mathématiciennes et statisticiens/statisticiennes

* Les appellations d’emploi ou les professions en lien avec l’actuariat sont exclues de la portée de cette sous-catégorie.

Salaire courant Salaire courant
2171 Analystes et consultants/consultantes en informatique Salaire courant Salaire courant
2172 Analystes de bases de données et administrateurs/administratrices de données Salaire courant Salaire courant
2173 Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel Salaire courant Salaire courant
2174 Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs Salaire courant Salaire courant
2175 Concepteurs/conceptrices et développeurs/développeuses Web Salaire courant Salaire courant
2283 Évaluateurs/évaluatrices de systèmes informatiques 78 000 $ ou un salaire courant plus élevé dans le cas échéant

Si vous soumettez une demande dans la province du Québec, veuillez consulter le site Internet du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec pour les planchers salariaux

37,50 $ ou un salaire courant plus élevé dans le cas échéant

Si vous soumettez une demande dans la province du Québec, veuillez consulter le site Internet du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec pour les planchers salariaux

Sous-catégorie 5131**

Producteur, directeur technique, de création et artistique et gestionnaire de projet – Effets visuels et jeu vidéo

** Ces postes doivent exiger un minimum de trois années d’expérience dans l’industrie des effets visuels, jeux vidéo ou animation dans un ou une combinaison des rôles suivants : producteur, directeur technique, directeur de création, directeur artistique ou gestionnaire de projet, coordonnateur senior, ou gestionnaire de département, avec trois années d’expérience de travail dans au moins un ou plusieurs des compétences pertinentes à l’industrie des effets visuels, jeux vidéo ou de l’animation suivantes : surfaçage et développement de l’aspect; personnage ou réglage de la simulation; peinture mate; la gestion de budgets et la gestion des équipes ou développement de techniques « pipeline » et application pour effets visuels, jeux vidéo ou la production d’animation.

75 000 $ ou un salaire courant plus élevé dans le cas échéant

Si vous soumettez une demande dans la province du Québec, veuillez consulter le site Internet du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec pour les planchers salariaux

36,06 $ ou un salaire courant plus élevé dans le cas échéant

Si vous soumettez une demande dans la province du Québec, veuillez consulter le site Internet du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec pour les planchers salariaux

Sous-catégorie 5241***

Designers dans le domaine des médias numériques

*** Ces postes doivent exiger un minimum de trois années d’expérience de travail dans au moins une des compétences suivantes de la conception de médias numériques : modélisation 3D, composition numérique, peinture numérique et rotoscipie, « layout et matchmove », environnement numérique et peinture des décors numériques, texture, éclairage, effets de personnage 3D (CFX), effets et simulations (FX), design et scénario et squelettage, interfaces graphiques ou expérience utilisateur, « conception adaptive » (pour le domaine des jeux vidéos), réalité virtuelle, réalité augmentée, animation d’un média numérique, création de niveaux pour la conception de médias numériques, logiciels de traitement pour la conception de médias numériques, logiciel de développement « pipeline » ou applications pertinentes pour la conception de médias numériques.

80 000 $ ou un salaire courant plus élevé dans le cas échéant

Si vous soumettez une demande dans la province du Québec, veuillez consulter le site Internet du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec pour les planchers salariaux

38,46 $ ou un salaire courant plus élevé dans le cas échéant

Si vous soumettez une demande dans la province du Québec, veuillez consulter le site Internet du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec pour les planchers salariaux

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :