Réduction des rejets de phosphore dans le lac Winnipeg

Accéder au PDF (576 ko)

Le phosphore est un élément nutritif essentiel pour les végétaux. Une concentration de phosphore trop élevée ou trop faible peut nuire au réseau trophique d'un lac. La réduction de la quantité de phosphore qui pénètre dans le lac Winnipeg contribuera à améliorer la santé du lac. L'indicateur montre dans quelle mesure les projets financés par les programmes du bassin du lac Winnipeg d'Environnement et Changement climatique Canada depuis 2010 ont réduit la quantité de phosphore atteignant le lac Winnipeg. 

Aperçu des résultats

Aperçu des résultats

  • Les projets financés par Environnement et Changement climatique Canada et achevés entre 2010 et 2020 ont empêché l'entrée d'une quantité estimée de 213 678 kilogrammes de phosphore dans le lac Winnipeg.
  • Un projet spécifique, la biorestauration d'une lagune municipale ne servant plus à l'épuration des eaux usées, a permis d'éviter que 21 345 kilogrammes de phosphore ne pénètrent dans le lac Winnipeg en 2016.

Estimation de la réduction cumulative des apports de phosphore au lac Winnipeg grâce à des projets mis en œuvre dans le cadre des programmes du bassin du lac Winnipeg d'Environnement et Changement climatique Canada, Canada, avril 2010 à mars 2020

Tableau de données pour la description longue
Estimation de la réduction cumulative des apports de phosphore au lac Winnipeg grâce à des projets mis en œuvre dans le cadre des programmes du bassin du lac Winnipeg d'Environnement et Changement climatique Canada, Canada, avril 2010 à mars 2020
Année Estimation de la réduction de phosphore
(kilogrammes de phosphore par année)

Estimation de la réduction de phosphore ponctuelle
(kilogrammes de phosphore)
Estimation de la réduction totale de phosphore pour toutes les années
(kilogrammes de phosphore)
2011 4 906 s/o
4 906
2012 1 586 s/o
11 398
2013 0[A] s/o
17 890
2014 122 s/o
24 504
2015 8 194 s/o
39 312
2016 7 403 21 345 82 869
2017 7 504 s/o
112 583[B]
2018 0[A] s/o
142 298[B]
2019 9 s/o
172 022[B]
2020 11 932 s/o
213 678

Remarque : s/o = sans objet. [A] Aucun nouveau projet de réduction du phosphore n'a été financé cette année-là. [B] La valeur a été mise à jour suite à une correction de la valeur rapportée d'un projet terminé.

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,76 ko)

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : L'estimation de la réduction de la charge de phosphore repose sur les résultats des projets financés par les programmes du bassin du lac Winnipeg d'Environnement et Changement climatique Canada achevés entre avril 2010 et mars 2020. L'estimation de la charge de phosphore pour chacun des types de projets a été arrondie puis additionnée pour obtenir le total. L'année renvoie à l'exercice financier pour la période du 1er avril au 31 mars. L'année 2020 commence donc le 1er avril 2019 et se termine le 31 mars 2020.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2020) Programme du bassin du lac Winnipeg.

La quantité de phosphore pénétrant dans le lac Winnipeg est réduite grâce à des projets qui ont reçu du financement pour la mise en place d'activités telles que :

  • la construction de bassins de rétention qui interceptent l'écoulement des eaux provenant du paysage et qui retiennent les éléments nutritifs;
  • la stabilisation des berges de cours d'eau et des rivages de lacs;
  • la restauration des terres humides; et
  • la mise en œuvre de pratiques de gestion pour empêcher le bétail d'atteindre les lacs et les cours d'eau.

Environnement et Changement climatique Canada, le gouvernement du Manitoba et d'autres partenaires sollicitent la participation aux activités de réduction des éléments nutritifs et appuient les projets de démonstration novateurs pour la réduction des éléments nutritifs et la recherche. Le soutien d'Environnement et Changement climatique Canada à ces types d'efforts par l'entremise du Programme du bassin du lac Winnipeg aidera le Manitoba à atteindre son objectif à long terme qui est de réduire la concentration de phosphore dans le lac et de la ramener aux niveaux d'avant 1990, soit environ 0,05 milligramme par litre.

À propos de l'indicateur

À propos de l'indicateur

Ce que mesure l'indicateur

L'indicateur sur la Réduction des rejets de phosphore dans le lac Winnipeg présente la mesure selon laquelle les projets financés par le Fonds d'intendance du bassin du lac Winnipeg (d'avril 2010 à mars 2017) et le Programme du bassin du lac Winnipeg (depuis mars 2017) ont permis de réduire la quantité de phosphore arrivant au lac depuis le bassin hydrographique. En modifiant la gestion des terres, on diminue la quantité de phosphore qui entre dans le lac Winnipeg et la restauration du lac peut avoir lieu.

Pourquoi cet indicateur est important

Une eau douce saine constitue une ressource essentielle. Elle protège la biodiversité de la flore et de la faune aquatiques. Nous l'utilisons pour la fabrication, la production d'énergie, l'irrigation, la baignade, la navigation, la pêche et pour un usage domestique (par exemple, boire, laver). La détérioration de la qualité de l'eau nuit à la santé des écosystèmes d'eau douce et peut perturber des activités économiques telles que la pêche, le tourisme et l'agriculture. Lorsqu'il y a trop de phosphore dans l'eau, la croissance des végétaux aquatiques peut devenir excessive et nuisible. En se décomposant, la matière végétale en excès réduit la quantité d'oxygène dont disposent les poissons et d'autres animaux aquatiques. Par ailleurs, les éléments nutritifs en grande quantité risquent de faire proliférer les algues toxiques, lesquelles peuvent tuer les animaux qui utilisent ces eaux et nuire à la santé humaine. À l'inverse, une carence en phosphore peut freiner la croissance des plantes ou des algues requises pour soutenir le réseau trophique du lac, ce qui pourrait réduire les populations de poissons et avoir un impact sur les pêcheries locales.

Icône de la SFDD : Lacs et cours d'eau vierges

Lacs et cours d'eau vierges

Cet indicateur suit le progrès de la Stratégie fédérale de développement durable 2019 à 2022 par rapport à la cible : D'ici 2022, réduire les charges de nutriments dans le bassin du lac Winnipeg d'environ 44 700 kilogrammes par année en appui au plan manitobain de réduire le phosphore dans le lac Winnipeg de 50 % par rapport aux niveaux d’avant 1990. Les données les plus récentes disponibles montrent que, en date de mars 2019, les projets financés par Environnement et Changement climatique Canada et réalisés entre 2010 et 2020, avaient empêché environ 213 678 kilogrammes de phosphore de pénétrer dans le lac Winnipeg et ses affluents, ou environ 41 656 kilogrammes par année.

De plus, l'indicateur contribue aux Objectifs de développement durable du Programme de développement durable à l'horizon 2030. Il est lié à l'objectif 6, eau propre et assainissement et à la cible 6.3, « D'ici à 2030, améliorer la qualité de l'eau en réduisant la pollution, en éliminant l'immersion de déchets et en réduisant au minimum les émissions de produits chimiques et de matières dangereuses, en diminuant de moitié la proportion d'eaux usées non traitées et en augmentant considérablement à l'échelle mondiale le recyclage et la réutilisation sans danger de l'eau. »

Indicateurs connexes

L'indicateur sur les Éléments nutritifs dans le lac Winnipeg rend compte des concentrations totales de phosphore et d'azote dans le lac Winnipeg et ses 3 plus grands affluents : les rivières Rouge, Saskatchewan et Winnipeg.

Les indicateurs sur les Concentrations de phosphore dans les eaux au large des Grands Lacs et sur les Éléments nutritifs dans le fleuve Saint-Laurent rendent compte des concentrations totales de phosphore et d'azote dans ces 2 écosystèmes.

Les indicateurs sur la Qualité de l'eau des cours d'eau canadiens fournissent une mesure de la capacité des cours d'eau du Canada à maintenir la faune et la flore.

L'indicateur sur l'Utilisation de pesticides et d'engrais chimiques par les ménages nous renseigne sur le nombre de Canadiens qui utilisent les pesticides et les engrais chimiques sur leur pelouse et dans leurs jardins.

Sources des données et méthodes

Sources des données et méthodes

Sources des données

Les quantités de phosphore détournées du lac Winnipeg par les programmes du bassin du lac Winnipeg d'Environnement et Changement climatique Canada ont été fournies dans la dernière version des rapports des projets soumis par les bénéficiaires de financement ou estimées par Environnement et Changement climatique Canada.

Complément d'information

L'estimation de la réduction de la charge en phosphore est calculée à l'aide des résultats des projets financés par Environnement et Changement climatique Canada réalisés dans le bassin hydrographique du lac Winnipeg entre avril 2010 et mars 2020. L'indicateur tient compte des données de tous les projets complétés d'ici le 31 mars 2020.

De 2008 à 2020, les programmes du bassin du lac Winnipeg d'Environnement et Changement climatique Canada ont financé 150 projets. Parmi les projets financés, 42 % ont un effet direct sur la charge en phosphore et 58 % ont un effet indirect sur cette dernière. L'indicateur fait état des projets ayant entraîné une réduction directe de la charge en phosphore du lac Winnipeg.

Méthodes


Les réductions de la charge ont été estimées pour chaque projet en utilisant des équations spécifiques au projet qui ont été dérivées indépendamment sur la base des données du projet ou tirées de la publication Lake Simcoe Clean-Up Fund: Phosphorus Reduction Calculation Report.Note de bas de page 1  Le rapport du lac Simcoe est valable pour les projets du bassin du lac Winnipeg, car on y utilise des modèles génériques d'utilisation des terres trouvés dans la littérature scientifique. Les résultats de chaque année ont été ajoutés pour estimer la réduction de la charge totale.

Complément d'information

En général, la concentration de phosphore atteignant un cours d'eau est déterminée par la forme des composés du phosphore, leur nature chimique et le degré de contact avec le sol, le pH du sol, la texture du sol, le type de sol et les conditions aérobies. Les projets visant à réduire les apports de phosphore provenant de l'agriculture comprennent des pratiques comme la restriction de l'accès du bétail aux cours d'eau par l'érection de clôtures et la fourniture d'autres sources d'abreuvement. Les autres projets sont ceux qui protègent ou stabilisent les rives des cours d'eau ou les rivages des lacs par l'installation de structures réduisant l'érosion et la plantation d'arbres et d'arbustes.

Une fois qu'un projet est amorcé, ses effets sur l'élimination du phosphore présent dans l'eau qui s'écoule dans le paysage sont pris en compte chaque année. Les réductions de charge attribuables aux projets achevés au cours de leur durée de vie s'ajoutent à celles des projets complétés en 2010. De cette manière, les réductions de phosphore provenant du ruissellement attribuables à des projets s'additionnent dans le paysage.

Les résultats de la réduction du phosphore sont des estimations calculées. Les chiffres pour chaque type de projet ont été additionnés pour obtenir le total.

Changements récents

Les valeurs totales estimées d'élimination du phosphore pour les années 2017 à 2019 ont été mises à jour dans l'indicateur, car il y a eu une erreur dans les valeurs estimatives de réduction du phosphore enregistrées pour 2 projets achevés au cours des exercices 2015 à 2016 et 2016 à 2017. Pour assurer l'uniformité des rapports pour toutes ces années, les valeurs de ces 2 projets ont été corrigées et les totaux pour ces années ont été mises à jour dans l'indicateur.

Mises en garde et limites

L'indicateur est fondé sur la supposition que chaque projet de réduction du phosphore réalisé à l'aide des programmes du bassin du lac Winnipeg d’Environnement et Changement climatique Canada a entraîné une réduction annuelle permanente des rejets de phosphore dans le lac Winnipeg.

L'indicateur ne permet pas de comparer les résultats aux données sur la charge annuelle en phosphore pour le lac ou les rivières ou les changements globaux touchant l'utilisation des terres et les activités qui ont lieu dans le bassin et qui pourraient avoir des effets sur la charge en phosphore.

L'indicateur se fonde sur les meilleures équations permettant de prédire la réduction de la charge en phosphore attribuable à la mise en œuvre de projets. Malgré leur rigueur, une incertitude persiste lorsqu'on utilise ces équations.

Ressources

Ressources

Références

Sealock L (2011) Lake Simcoe Clean-Up Fund: Phosphorus Reduction Calculation Report (en anglais seulement). Section de la gestion et des rapports des Grands Lacs, Environnement Canada.

Renseignements connexes

Programme du bassin du lac Winnipeg

Carte interactive du Programme du bassin du lac Winnipeg

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :