Code de pratiques pour la gestion des émissions de matières particulaires fines dans le secteur de la potasse : sommaire

Titre officiel : Code de pratiques pour la gestion des émissions de P2,5 dans le secteur de la potasse au Canada

Sommaire

Les ministres de l’Environnement des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux prennent des mesures afin de mieux protéger la santé humaine et l’environnement en entérinant et en mettant en œuvre le nouveau système de gestion de la qualité de l’air (SGQA). Le SGQA comprend les normes nationales de qualité de l’air ambiant concernant les particules fines et l’ozone troposphérique, les exigences de base relatives aux émissions industrielles (EBEI) et la gestion locale des zones atmosphériques par les compétences provinciales et territoriales. Pour le secteur de la potasse, une EBEI qualitative a été élaborée (sous forme d’un code de pratiques) pour les particules fines dont le diamètre aérodynamique est de moins de 2,5 microns (P2,5).

L’objectif global du code est de déterminer et de promouvoir les pratiques exemplaires dans le secteur de la potasse au Canada relativement aux émissions de P2,5. Le code a été élaboré par Environnement et Changement climatique Canada, en consultation avec les représentants de l’industrie de la potasse et les provinces de la Saskatchewan et du Nouveau-Brunswick. Des renseignements détaillés sur les pratiques exemplaires de gestion ont été tirés de diverses sources telles que des rapports de consultation, de la documentation et des codes environnementaux par provinces ou territoires, Environnement et Changement climatique Canada et l'Environmental Protection Agency des États-Unis (U.S. EPA), de même que d’entreprises de potasse et de revues spécialisées.

L’industrie de la potasse au Canada comprend actuellement dix installations, qui sont toutes situées en Saskatchewan. Une onzième installation, qui se trouve au Nouveau-Brunswick, a été mise en mode de maintenance et de surveillance en janvier 2016. L’extraction de potasse au Canada est effectuée selon deux méthodes distinctes, à savoir l’exploitation minière souterraine conventionnelle et l’extraction par dissolution. L’extraction minière conventionnelle consiste à creuser des tunnels souterrains en vue d’extraire les dépôts de minerai des murs ou parois de la mine et à les transporter à la surface en vue d’un procédé par voie humide. L’extraction par dissolution est une méthode de rechange au cours de laquelle de la saumure non saturée est injectée dans le dépôt de minerai par l’intermédiaire de puits pour faire dissoudre le chlorure de potassium (KCl). La solution est par la suite pompée à la surface aux fins de traitement. Dans les deux cas, le minerai doit être séché, tamisé et souvent compacté en vue de produire des produits commercialisables. À ce titre, neuf des installations de potasse au Canada sont des mines conventionnelles et deux sont des mines par dissolution.

Les plus importantes activités de traitement du secteur, soit le séchage et le compactage, sont les principales sources d’émission de P2,5. Elles représentent près de 80 % des émissions du secteur. Les 20 % qui restent sont des émissions fugitives, de chargement et des émissions de gaz polluants d’échappement des mines. Le tableau S-1 dresse la liste de 15 recommandations conçues pour limiter les émissions de P2,5 de ces sources.

Le code décrit les activités minières du secteur et les activités de traitement à la section 2. La section 3 porte sur les émissions de P2,5 produites par ces activités. Les pratiques de travail recommandées visant à contrôler et à réduire au minimum ces émissions sont énoncées à la section 4. En dernier lieu, la section 5 souligne une stratégie pour la mise en œuvre du code, de même que des recommandations en matière d’examen, d’établissement de rapports et de consignation.

Ce code est conçu en vue d’être utilisé par l’industrie de la potasse ou par les organismes de réglementation et le grand public comme sources d’orientation technique et stratégique. Toutefois, il ne se substitue pas aux exigences réglementaires.

Le code n’exige pas qu’une installation existante effectue des changements technologiques importants, mais plutôt qu’elle voit à la mise en place, à la surveillance et à l’entretien d’équipement de dépollution. En dernier lieu, les recommandations dans ce code devraient être intégrées dans les phases de conception initiales de nouvelles installations en vue de contrôler et de réduire au minimum les émissions de P2,5.

Tableau S-1 : Liste des recommandations (Dispositifs antipollution)
Sujet Recommandation Sources ciblées
Dépoussiéreurs par voie humide R01 - Pour les dépoussiéreurs par voie humide Venturi, assurer une surveillance continue et consigner quotidiennement les moyennes des débits gazeux et les baisses de pression, la moyenne quotidienne de débit de saumure et d’eau et la moyenne quotidienne de l’intensité du ventilateur en ampères; calculer le ratio quotidien de liquide à gaz L/G. S5 - Séchage
S6 - Tamisage
S7 - Compactage
S8 - Manutention des matériaux
Dépoussiéreurs par voie humide R02 - Pour les laveurs autres que Venturi, assurer une surveillance continue et consigner les moyennes quotidiennes de débit gazeux, de débit de saumure et de débit d’eau, la moyenne de pression quotidienne de la lance de la saumure et la moyenne quotidienne de l’intensité du ventilateur en ampères; calculer le ratio quotidien de liquide à gaz L/G. S5 - Séchage
S6 - Tamisage
S7 - Compactage
S8 - Manutention des matériaux
Dépoussiéreurs par voie humide R03 - Mettre en place des pratiques d’entretien propres aux dépoussiéreurs par voie humide. S5 - Séchage
S6 - Tamisage
S7 - Compactage
S8 - Manutention des matériaux
Dépoussiéreurs par voie humide R04 - Pour les installations munies de systèmes de surveillance de la recirculation des dépoussiéreurs par voie humide, surveiller et consigner les changements de densité relative de la saumure à des intervalles réguliers. S5 - Séchage
S6 - Tamisage
S7 - Compactage
S8 - Manutention des matériaux
Filtres à manches R05 - Assurer une surveillance continue de la moyenne quotidienne des baisses de pression et de la moyenne de l'intensité du ventilateur en ampères de tous les filtres à manches. S5 - Séchage
S6 - Tamisage
S7 - Compactage
S8 - Manutention des matériaux
Filtres à manches R06 - Pour les installations munies de systèmes de détection des fuites des filtres à manches (BLDS), assurer une surveillance continue de l’intensité. S5 - Séchage
S6 - Tamisage
S7 - Compactage
S8 - Manutention des matériaux
Filtres à manches R07 - Mettre en place des pratiques d’entretien propres aux filtres à manches. S5 - Séchage
S6 - Tamisage
S7 - Compactage
S8 - Manutention des matériaux
Dépoussiéreurs électrostatiques R08 - Assurer une surveillance continue du courant secondaire et de la tension au secondaire de tous les dépoussiéreurs électrostatiques. Au besoin, assurer la surveillance du taux des étincelles. S5 - Séchage
Dépoussiéreurs électrostatiques R09 - Mettre en place des pratiques d’entretien spécifiques aux dépoussiéreurs électrostatiques. S5 - Séchage

 

Tableau S-1 (suite) : Liste des recommandations (Dispositifs antipollution - Généralités)
Sujet Recommandation Sources ciblées
Généralités R10 - Mettre en place une tenue des documents de la surveillance et de l’évaluation des inspections pour tous les dispositifs antipollution aux sources importantes. S5 - Séchage
S7 - Compactage
Cyclones R11 - Mettre en place des pratiques d’entretien spécifiques aux cyclones. S5 - Séchage
S6 - Tamisage
S7 - Compactage
S8 - Manutention des matériaux

 

Tableau S-1 (suite) : Liste des recommandations (Séchage et compactage - Entretien)
Sujet Recommandation Sources ciblées
Séchage R12 - S’assurer qu’il n’y a pas de fuites dans le système d’épuration d’air du séchoir qui permettrait aux poussières de s’échapper. S5 - Séchage
Compactage R13 - S’assurer que les hottes du compacteur et les conduits sont ajustés de manière adéquate et qu’ils n’ont pas de fissures afin de prévenir que les poussières ne s’échappent. S7 - Compactage

 

Tableau S-1 (suite) : Liste des recommandations (Pratiques de manutention des matériaux)
Sujet Recommandation Sources ciblées
Entreposage du matériel, manutention et convoyage R14 - Optimiser les pratiques en matière d’entreposage du matériel, de la manutention et du convoyage. S8 - Manutention des matériaux

 

Tableau S-1 (suite) : Liste des recommandations (Pratiques de gestion de l’environnement)
Sujet Recommandation Sources ciblées
Pratiques de gestiona R15 - Élaborer des pratiques exemplaires généralisées de gestion de l’environnement et les mettre en œuvre. S1 - Activités d’exploitation de subsurface
S2 - Forage de puits
S3 - Concassage
S4 - Évaporation et cristallisation
S5 - Séchage
S6 - Tamisage
S7 - Compactage
S8 - Manutention des matériaux

a Les pratiques de gestion de l’environnement font référence au Code de pratiques écologiques pour les mines de métaux d’Environnement Canada, 2009. Plusieurs de ces pratiques peuvent aussi s’appliquer à l’industrie minière de la potasse.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :